15.07.2013 - UNESCOPRESS

La Directrice générale condamne le meurtre du journaliste russe Akhmednabi Akhmednabiyev

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a fait part aujourd’hui de sa vive préoccupation après le meurtre d’Akhmednabi Akhmednabiyev dans la province du Daghestan le 9 juillet.

« Je condamne le meurtre d’Akhmednabi Akhmednabiyev », a déclaré la Directrice générale. « Utiliser la violence pour faire taire les journalistes qui éclairent la société sur les problèmes auxquels elle fait face ne fait pas disparaître ces problèmes, cela amoindrit seulement sa capacité à les traiter. Je compte sur les autorités pour faire tout ce qui est en leur pouvoir pour traduire en justice les auteurs de ce crime contre un homme et contre une profession essentielle pour la démocratie ».

Akhmednabi Akhmednabiyev était le rédacteur en chef adjoint du journal hebdomadaire Novoye Delo. Il a été tué par balle dans sa voiture près de son domicile à la périphérie de la capitale du Daghestan, Makhatchkala. Akhmednabiyev avait survécu à une tentative d’assassinat en janvier, et avait reçu plusieurs menaces de mort.

Akhmednabi Akhmednabiyev est le second journaliste assassiné dans la Fédération de Russie cette année, son nom figure sur la page web l’UNESCO condamne l’assassinat de journalistes.

Contact médias : Sylvie Coudray, +33 (0) 1 45 68 42 12

L’UNESCO est la seule agence des Nations Unies dont le mandat défend la liberté d’expression et la liberté de la presse. L'article 1 de son Acte constitutif déclare que l'Organisation se propose «d'assurer le respect universel de la justice, de la loi, des droits de l'homme et des libertés fondamentales pour tous, sans distinction de race, de sexe, de langue ou de religion, que la Charte des Nations Unies reconnaît à tous les peuples». Pour y parvenir l’Organisation doit favoriser « la connaissance et la compréhension mutuelle des nations en prêtant son concours aux organes d’information des masses et recommande, à cet effet, tels accords internationaux qu’elle juge utiles pour faciliter la libre circulation des idées, par le mot et par l’image…»

 

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page