26.08.2013 - ODG

La Directrice générale participe à la Conférence internationale de Samarkand « Traditions musicales de l’Orient dans le contexte de la culture contemporaine »

Le 26 août 2013, Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, a ouvert la Conférence internationale « Traditions musicales de l’Orient dans le contexte de la culture contemporaine », qui était organisée à Samarkand dans le cadre du 9e Festival international de musique « Sharq Taronalari » (« Mélodies de l’Orient »). La cérémonie d’ouverture a eu lieu en présence de MM. Adkham Ikramov, Vice-Premier Ministre de la République d’Ouzbékistan et Mindkhojiddin Khodjimatov, Ministre de la culture et des sports.

« Le patrimoine immatériel est une source inépuisable de sens et de sentiment d’appartenance, un hommage rendu à nos ancêtres, un moyen de faire connaître nos rêves aux générations futures » a déclaré la Directrice générale. « Nous sommes tous persuadés que le patrimoine immatériel est une source de créativité, une force de renouveau et d’innovation. S’appuyant sur le passé, notre vision est résolument tournée vers l’avenir – c’est une vision de la durabilité. Je suis convaincue que le patrimoine immatériel est un de nos meilleurs atouts pour bâtir l’avenir que nous voulons pour tous. »

Dans son discours d’ouverture, Irina Bokova a également rappelé que la musique Shashmaqom et le Katta Ashula étaient inscrits sur la Liste représentative de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel. Elle a affirmé que « tous deux étaient précieux pour le peuple ouzbek – tous deux faisaient partie du patrimoine de l’humanité tout entière ».

Le même jour, la Directrice générale a visité l’Institut d’économie et de services de Samarkand où on lui a présenté les activités de la Chaire UNESCO de traitement automatisée de l’information ainsi que de la Chaire UNESCO sur la préservation et la gestion des centres historiques de l’Institut ouzbek d’architecture et d’ingénierie civile de Samarkand. Irina Bokova a encouragé ces chaires à coopérer activement avec d’autres membres du Réseau UNITWIN/UNESCO de la région et d’autres régions.

Pendant son séjour à Samarkand, la Directrice générale a visité l’Institut international d’études sur l’Asie centrale (IIEAC – institut de catégorie 2 placé sous l’égide de l’UNESCO). Les responsables de l’Institut ont informé la Directrice générale des diverses activités de l’IIEAC, cherchant à favoriser la collaboration de la science à la recherche sur la riche histoire et le riche patrimoine culturel de la région. L’IIEAC, qui a été créé en août 1995 à Samarkand, est directement issu des expéditions de l’UNESCO sur les Routes de la soie. Les principaux objectifs de l’Institut sont de coordonner et de promouvoir une recherche multidisciplinaire dans des domaines concernant l’Asie centrale et d’intensifier la coopération régionale, interrégionale et internationale dans ses domaines de compétence – notamment le patrimoine culturel matériel et immatériel, l’archéologie, l’histoire, l’histoire de l’art, l’ethnographie, l’histoire des religions, l’environnement, la géographie historique, la littérature écrite et orale et les sciences sociales.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page