13.12.2011 - ODG

La diversité culturelle et le développement au centre du Forum de Doha

© UNESCO/Lily Valtchanova

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a participé à la quatrième édition du Forum annuel de l’Alliance des civilisations des Nations Unies, qui s’est tenue à Doha (Qatar) du 11 au 13 décembre. Les débats de ce forum ont porté sur le thème : « Le dialogue interculturel, accélérateur de développement ».

Lors de la première séance plénière, dont le sujet était « En quoi la diversité culturelle importe pour le développement ? Le chaînon manquant », Irina Bokova a pris la parole pour évoquer le rôle joué de longue date par l’UNESCO dans les domaines de l’éducation, de la culture,  des sciences et de la communication. Elle a présenté la  commémoration du 10e anniversaire de la Déclaration universelle de l’UNESCO sur la diversité culturelle, ainsi que la prochaine commémoration du 40e anniversaire de la Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel.

C’est dans ce contexte qu’Irina Bokova a souligné les fructueux efforts accomplis par l’UNESCO pour promouvoir le rôle de la culture dans le développement sur l’agenda international, notamment dans le Document final de la Réunion plénière de haut niveau de l’Assemblée générale des Nations Unies sur les Objectifs du Millénaire pour le développement, dans la résolution sur la culture et le développement adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies en 2010 et dans une deuxième résolution portant sur ce thème actuellement en débat à l’Assemblée générale des Nations Unies.

La Directrice générale a évoqué la nécessité d’une plus grande alphabétisation culturelle dans les sociétés actuelles, en commençant dans les écoles et par le biais de l’éducation. « Une telle démarche prévient la discrimination et favorise la tolérance, le respect et les droits de l’homme »,  a-t-elle déclaré.

Parmi les participants à ce forum étaient également présents le Vice-Premier Ministre du Qatar, Abdullah Bin Hamad Al-Atiya, le Secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-moon, le Vice-Premier Ministre espagnol, Manuel Chavez, le Président autrichien, Heinz Fischer, le Président allemand, Christian Wulff, ainsi qu’un représentant du Premier Ministre turc, Recep Tayyip Erdogan.

À l’occasion de cette visite, la Directrice générale a signé un mémorandum d'accord avec la Fondation Village culturel de Doha en présence de la Cheikha Mozah Bint Nasser du Qatar. Ce mémorandum d'accord vise à promouvoir la diversité des expressions culturelles et le dialogue entre les cultures, dans l’esprit de la Déclaration universelle de l'UNESCO sur la diversité culturelle (2001). Irina Bokova a salué cette « occasion d’approfondir encore son partenariat avec le Qatar », et a exprimé sa hâte de voir l’UNESCO apporter « une assistance concrète à la conception et l’élaboration de programmes culturels communs impliquant la communauté locale et contribuer au renforcement des capacités professionnelles au Qatar ».

Au cours du 4e Forum annuel de l’Alliance des civilisations des Nations Unies, des spécialistes de l’UNESCO ont pris part aux débats sur la liberté d’expression, centrés sur le thème de l’éducation au journalisme et de la communication des jeunes, mais aussi sur le rôle de l’éducation dans le développement durable, étudiant le rôle joué par l’éducation dans le développement durable de même que la promotion de la diversité culturelle et de la compréhension interculturelle. L’importance des compétences et aptitudes interculturelles dans un monde en évolution rapide a été soulignée. Lors d’une séance consacrée à la jeunesse, l’expérience de l’UNESCO en matière d’engagement des jeunes et d’appui à leur inclusion sociale a été présentée comme une étape majeure vers la réconciliation et la paix dans les situations de post-conflit.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page