19.03.2017 - ODG

La citoyenneté mondiale à l'honneur au Forum de Dubaï sur l'éducation

UNESCO -Global Teacher Prize award ceremony at the Global Education and Skills Forum in Dubai

La Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova, a affirmé le rôle capital de l'éducation à la citoyenneté mondiale pour la paix, le développement durable et la dignité humaine lors de sa participation au cinquième Forum mondial sur l'éducation et les compétences (FMEC) à Dubaï, les 18 et 19 mars.

Réunissant plus de 2 000 délégués des secteurs public, privé et social, le Forum s'est concentré sur le thème « Comment créer de véritable citoyens du monde ? ». La Directrice générale a rappelé que l'UNESCO, partenaire du Forum, s'était fortement mobilisée - avec succès - pour que l'éducation à la citoyenneté mondiale soit reconnue comme une cible de l'Objectif 4 de développement durable, apportant ainsi « une vision holistique de l'éducation ».

Lors d'un panel sur l'éducation en situation d'urgence organisé avec Plan International, Dubaï Cares et le Programme Alimentaire Mondial, Irina Bokova a souligné le besoin urgent d’une mobilisation politique et financière. "Les conséquences de l'inaction sont trop lourdes - en termes de reproduction de la pauvreté, de destruction du tissu communautaire et sociétal. Ce n'est pas seulement une préoccupation humanitaire, mais une question de paix et de sécurité ».

Au cours d'un débat de style avec Lucy Lake (Camfed), de l'ancien Premier ministre grec George Papandreou et Rebecca Winthrop de Brookings, elle a défendu que l'éducation était une réponse à la montée du populisme. Cela nécessite une transformation de l'éducation sous deux aspects: premièrement l’accès universel à une éducation de qualité avec pour critères l’équité et l’inclusion; Deuxièmement, un nouvel accent sur les contenus capables de transmettre des valeurs et des compétences pour le monde moderne. « Nous avons besoin d'une éducation qui offre des compétences pertinentes pour les marchés d'aujourd'hui et de demain et une éducation qui favorise l’esprit critique, la compréhension entre les cultures, qui renforce les valeurs démocratiques et la résilience des sociétés et de la planète.

La Directrice générale a également participé à la première réunion du Groupe Atlantis, qui réunit d’anciens ministres de l'Éducation pour aider à relever les défis de l'éducation mondiale. Face à la montée des inégalités, au changement climatique et aux perturbations technologiques, elle a déclaré qu’ « une des conditions indispensable était que l'éducation devienne un bien public . Cela devrait être la base de tout travail visant à habiliter les enseignants, à exploiter la technologie, à faire correspondre les compétences avec le travail, à promouvoir la mobilité sociale et le vivre ensemble ».

Lors de l’ouverture du Forum, M. Sunny Varkey, fondateur et président de la Fondation Varkey, a déclaré que l'éducation devrait aider les enfants de tous les pays, de toutes les cultures et de toutes les religions à se rendre compte qu'il y a davantage d'unité que de division et donner l'inspiration et les outils nécessaires à avoir un impact positif sur la vie des autres. Andreas Schleicher, de l'OCDE, a souligné le potentiel de la technologie pour « libérer l'apprentissage des conventions passées, connecter les élèves et créer une culture plus collaborative ».

Annoncée en direct de la station spatiale européenne lors d'une cérémonie prestigieuse, le Prix mondial des enseignants d'un million de dollars a été décerné à Maggie MacDonnell, du Canada, qui enseigne à Salluit, une communauté inuite située dans les profondeures de l'Arctique. Les 50 finalistes du Prix, qui en est à sa troisième édition, étaient au Forum pour donner des master classes et participer aux débats. Le prix est décerné par la Fondation Varkey, sous le haut patronage de Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, vice-président des Emirats Arabes Unis, Premier ministre et émir de Dubaï.

En marge du Forum, la Directrice générale a rencontré le Vice-gouverneur de Dubaï et le Ministre des finances des Emirats Arabes Unis, Sheikh Hamdan bin Mohammed bin Rashid Al Maktoum. Elle a exprimé sa profonde gratitude pour sa contribution à la rénovation de la salle I au Siège de l'UNESCO, ainsi que pour son généreux soutien à l'éducation par le biais d'un certain nombre d'initiatives, dont le Prix UNESCO-Hamdan récompensant des pratiques et des performances exemplaires pour améliorer l’efficacité des enseignants, un cours préparatoire au diplôme de conception des programmes d'études et le projet d'alphabétisation et d'acquisition de compétences de base pour les jeunes et les femmes en Somalie. Lors d’échanges sur la crise des réfugiés, Son Altesse a partagé ses préoccupations et son engagement à répondre aux besoins éducatifs.

Au cours du Forum, la Directrice générale a également rencontré M. Jamiyansuren Batsuuri, Ministre de l'éducation, de la culture, des sciences et des sports de Mongolie, M. Orhan Erdem, Ministre adjoint de l'éducation nationale de Turquie et M. Nikolay Denkov, Ministre bulgare de l'éducation.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page
t3test.com