28.05.2013 - ODG

L’Iraq et l’UNESCO unissent leurs forces pour sauvegarder le patrimoine culturel iraquien

©UNESCO/Fabrice Gentile - La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, le Ministre de la Dotation sunnite iraquienne, M. Ahmed Abdul Ghafoor Al-Samarai, et le Chef du Comité de la vieille ville de Samarra, M. Omar Mohammed Hassan

Le 27 mai, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, le Ministre de la Dotation sunnite iraquienne, M. Ahmed Abdul Ghafoor Al-Samarai, ainsi que le Gouvernorat de Salah Al Din représenté par le Chef du Comité de la vieille ville de Samarra, M. Omar Mohammed Hassan, ont signé trois accords relatifs à la préservation du patrimoine culturel iraquien.

Les accords portant sur un montant total de quelque 3 400 000 dollars des États-Unis visent à garantir la conservation à long terme et la durabilité du patrimoine architectural dans la ville emblématique de Samarra.

« Nous nous engageons à conserver le patrimoine culturel iraquien », a affirmé la Directrice générale. « Cette mission va au-delà de la simple restauration matérielle des bâtiments culturels, des mosquées – elle touche également à l’identité culturelle, à la cohésion sociale et au dialogue entre les différentes communautés. » 

Le Ministre a souligné l’importance de l’unité en Iraq et du dialogue entre les différentes communautés religieuses. « Je suis résolu à favoriser un dialogue de chaque instant avec l’ensemble des communautés religieuses présentes en Iraq, car je pense que le dialogue est au cœur des interactions entre les hommes, sans distinction de religion. Son rôle est éminemment crucial », a souligné le Ministre.

Les accords en question visent à définir un cadre global de coopération mutuelle ainsi qu’un plan de gestion pour la conservation du centre urbain historique de Samarra, ce qui inclut le développement des infrastructures et des services dans la ville.

« Nous voudrions vous remercier pour cette coopération au nom du Gouvernorat de Salah Al Din et du peuple de Samarra », a déclaré Omar Mohammed Hassan. 

L’Iraq fait partie des plus gros donateurs de l’UNESCO, à qui il apporte d’importantes contributions extrabudgétaires pour des projets autofinancés.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page