13.12.2011 - ODG

Irina Bokova: La technologie peut être un outil puissant pour l'éducation

©UNESCO/Lily ValtchanovaUNESCO Director-General, Irina Bokova, speaking at the Learning and Technology Conference held at Effat University in Jeddah, Saudi Arabia, 12 December

La Directrice générale, Mme Irina Bokova a pris part à la Conférence sur l’apprentissage et de la technologie, à l’Université Effat de Jeddah, en Arabie Saoudite, le 12 Décembre.

« La technologie peut être un outil puissant pour l'éducation », a déclaré Irina Bokova lors de la conférence, « nous devons savoir comment l'utiliser » La Directrice générale a poursuivi en précisant que le facteur clé n'était pas tant de savoir comment nous utilisons la technologie, mais dans quel but nous l'utilisons.

Irina Bokova a souligné que l'UNESCO « conçoit de nouveaux environnements d'apprentissage où la technologie peut jouer un rôle transformationnel dans l'apprentissage ». Il s’agit « de suivre et d’évaluer ce qui fonctionne et de diffuser les enseignements de façons significatives pour les enseignants », a t-elle expliqué.

Soulignant les activités de l'UNESCO pour l'enseignement des jeunes, Mme Irina Bokova a parlé du récent lancement de la deuxième édition du « Cadre de l'UNESCO de compétences en TIC pour les enseignants ».

Irina Bokova a félicité l’Université de Effat pour son travail sur « l'autonomisation des filles et des femmes e les aidant à agir en tant que membres à part entière des sociétés du savoir ».

Durant sa visite à Djeddah, la Directrice générale a rencontré Son Altesse le Prince Khalid Al-Faisal bin Abdul Aziz Al-Saud, président de la Fondation de la Pensée Arabe et le gouverneur de Djeddah. Il a été question de coopération dans le cadre d'un Protocole d’Entente entre l’UNESCO et la Fondation. Ils ont échangé des points de vue sur les récentes évolutions dans le monde arabe et les résultats de la 36e session de la Conférence générale. La Directrice générale a informé le prince Saoud Al-à propos de la semaine culturelle saoudienne qui va être organisée avec la délégation d’ Arabie Saoudite à Paris l'année prochaine.

La Directrice générale a signé un Protocole d’Entente (Memorandum of Understanding, MoU) avec la Banque islamique de développement afin d'étendre la coopération entre les deux organisations qui a commencé en 1976.

Grace à ce MoU, signé par l'UNESCO, la  Directrice générale et Président de la Banque islamique de développement, Dr Ahmad Mohamed Ali Al Madani, des initiatives concrètes communes ont été identifiées afin de favoriser le soutien aux politiques des sciences, des technologies et des innovations pour États membres africains.

Irina Bokova a accueilli chaleureusement cette coopération réitérée dans les domaines de l'alphabétisation, des sciences et des technologies, ainsi que la gestion de l'eau. Elle a souligné que l'UNESCO se concentre sur les pays les moins avancés, tout en maintenant son attention stratégique sur ses deux principales priorités à savoir l'égalité des sexes et l’Afrique. La Directrice générale a, pour finir, évoqué la situation difficile à laquelle l'UNESCO doit faire face et a exprimé l'espoir que les deux organisations continueraient à développer leur coopération.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page