06.07.2012 -

La clôture de la 36e session du Comité du patrimoine mondial marquée par l’inquiétude concernant les sites du patrimoine mondial au Mali

© 2012, Hubert Bouvet/Région Nord-Pas de Calais/UNESCO - La Fosse d'Arenberg à Waller fait partie du Bassin minier du Nord-Pas de Calais, nouveau site du patrimoine mondial

La 36e session du Comité du patrimoine mondial a pris fin aujourd’hui après deux semaines de travail sous la présidence d’Eleonora Mitrofanova, Ambassadrice de Russie auprès de l’UNESCO.

Le Comité a ajouté 26 sites à la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO au cours de cette session qui marquait aussi le 40e anniversaire de la Convention concernant la protection du patrimoine mondial culturel et naturel de 1972.

Cinq sites naturels, 20 culturels et un mixte –à la fois naturel et culturel- ont été inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO qui compte désormais 962 biens. Au total, 157 pays disposent de sites inscrits sur la Liste, avec l’inscription de sites au Congo, aux Palaos, en Palestine et au Tchad.

Deux réussites en termes de conservation ont été reconnues par le Comité qui a retiré le Fort et les jardins de Lahore (Pakistan) et les Rizières en terrasses des cordillères de Philippines de la Liste du patrimoine en péril.

Le Comité du patrimoine mondial a également ajouté cinq sites à la Liste en péril en raison des menaces qui pèsent sur leur conservation: Tombouctou et le Tombeau des Askia (Mali), Lieu de naissance de Jésus : l’église de la Nativité et la route de pèlerinage, Bethléem (Palestine) ; les Fortifications de la côte caraïbe du Panama : Portobelo, San Lorenzo (Panama) et Liverpool-Port Marchand (Royaume-Uni).

Les 21 membres du Comité se sont montrés très inquiets quant au sort de Tombouctou. Au cours de la session, des groupes armés ont multiplié les attaques contre le site du patrimoine mondial et détruit des tombes sacrées. Le Comité a adopté une décision condamnant la destruction et préconisant des mesures à mettre en oeuvre lorsque les conditions le permettront.

La prochaine session du Comité se tiendra à Phnom Penh (Cambodge) du 17 au 27 juin 2013 sous la présidence du Vice-Premier ministre du Cambodge, Sok An.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page