24.06.2013 -

La Directrice générale admire le pouvoir du patrimoine matériel et immatériel à Hué (Viet Nam)

© UNESCO -UNESCO Director-General, Irina Bokova, arriving at Hué Citadel, Viet Nam, June 2013.

2013 marque un double anniversaire pour Hué, vingt ans après l’inscription de cette ancienne capitale féodale du Viet Nam sur la Liste du patrimoine mondial et dix ans après que le Nha Nhac, musique de cour vietnamienne, a été reconnu patrimoine culturel immatériel de l'humanité.

La Directrice générale a eu l’occasion de visiter l’un et d’assister à une représentation de l’autre le 23 juin, dernier jour de sa visite officielle au Viet Nam. Accueillie par une parade d’artistes vêtus du costume traditionnel de soie orange et jaune de la cour de Hué, Mme Bokova a été escortée à travers plusieurs palais, pavillons, pagodes et salles de cérémonie de cette ancienne capitale du Viet Nam unifié de 1802 à 1845, sous la dynastie Nguyen. Agencée selon la philosophie orientale ancestrale en tenant compte des éléments naturels, des couleurs et des points cardinaux, la Cité impériale a subi de gros dommages pendant les opérations militaires de 1947 et 1968. Des travaux de restauration et de préservation sont en cours, sous la direction du Centre de conservation des monuments de Hué. Plus de 100 édifices ont été restaurés depuis 1993. Mme Bokova a également visité le Musée des antiquités royales de Hué, où sont exposés les trésors de la dynastie vietnamienne Nguyen.

« Nous attachons une grande importance à sensibiliser la population afin qu’elle puisse participer à la préservation et la promotion de son patrimoine et en partager les valeurs », a déclaré M. Nguyen Van Cao, Président du Comité du peuple de la province de Thua Thien-Hue.

Le site de Hué accueille chaque année quelque 1,5 million de visiteurs nationaux et étrangers. En remerciant l’UNESCO pour son aide, M. Nguyen Van Cao a indiqué que le Plan de gestion pour 2014 était en cours d’élaboration en vue de sa soumission et il a en outre attiré l’attention sur les nouvelles menaces pesant sur le complexe, notamment le changement climatique.

C’est dans le théâtre royal de la Cité qu’a eu lieu une représentation de Nha Nhac, musique de cour vietnamienne, autrefois jouée lors des anniversaires, fêtes religieuses et autres occasions spéciales. Des instruments à cordes et à percussion en accompagnent les chants et les danses mettant en scène des artistes déguisés en tigres, dragons, tortues et phœnix géants. Menacé de disparition après des décennies de guerre, cet art a été revitalisé et donne aujourd’hui lieu à des spectacles quotidiens pour les visiteurs. Avec l’appui de l’UNESCO, une nouvelle génération a été formée à pratiquer et transmettre cette tradition. « Nous avons formé vingt jeunes instrumentistes et recruté sept d’entre eux pour faire partie de la troupe », a expliqué un des présentateurs.

La Directrice générale a félicité les autorités pour leur détermination à protéger le patrimoine matériel et immatériel de Hué, qui revêt un sens profond pour le peuple vietnamien.

« Les anniversaires sont l’occasion pour les communautés locales de célébrer les sites, de participer à leur protection et leur préservation et de mesurer leur contribution à la culture mondiale », a déclaré Mme Bokova. « Je sais que vous faites face à de nouveaux défis et je tiens à vous assurer que l’UNESCO continuera de soutenir la protection, la préservation et la promotion de ce merveilleux mode d’expression de la culture, des arts vivants et de la longue histoire de votre pays ».

Avant de quitter le Viet Nam, la Directrice générale a rencontré Mme Dang Thi Bich Lien, Vice-Ministre de la culture, et réaffirmé la volonté de l’UNESCO d’accompagner les autorités dans leurs efforts pour relever les nouveaux défis liés à la sauvegarde du patrimoine et promouvoir la culture en tant qu’élément moteur du développement durable.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page