26.11.2013 -

Rencontre ministérielle sur la promotion de l’emploi des jeunes dans une économie créative

© Keur Thiossane

La situation est très claire. Environ 200 millions de jeunes africains sont sans emploi et ce nombre est en augmentation. Ce chiffre représente de jeunes africains avec beaucoup d’énergie, de créativité et de talents ; des jeunes sur lesquels dépend l’avenir du continent.

Comment puiser dans ce vaste potentiel pour promouvoir l’emploi des jeunes dans une économie créative en Afrique? C’est le thème d’une rencontre ministérielle prévue à Praia, Cabo-Verde, 28-30 novembre 2013.

"Il existe une véritable demande pour des biens et services culturels dans le domaine du patrimoine et les pays ont besoin de puiser dans l’industrie culturelle en expansion » a déclaré Ann Therese Ndong-Jatta, Directrice du Bureau régional de l’UNESCO à Dakar.

La réunion ministérielle examinera les voies et moyens pour développer une approche intégrée afin de générer des politiques d’emploi de jeunes qui combinent les ressources culturelles et créatives avec les efforts éducatifs. "Ceci pourrait “booster” l’emploi des jeunes, une nécessité absolue en Afrique” a poursuivi Ndong-Jatta.

Cette réunion offre l’opportunité de réfléchir sur les politiques qui doivent être mises en place durant les 5 à 10 années à venir en vue d’améliorer la situation au niveau de l’emploi des jeunes en Afrique.

La Déclaration de Praia

La rencontre rassemblera des ministres et autres responsables de haut rang de différents départements ministériels y compris l’éducation, la culture et la jeunesse, ainsi que des délégués, experts et entrepreneurs dans le domaine culturel provenant des huit pays suivants: Angola, Burkina Faso, Cabo-Verde, Côte d'voire, Ghana Nigeria, Sénégal et Sao-Tomé.

Ils partageront leurs expériences et pratiques novatrices en matière de politiques pour l’éducation, la culture, la jeunesse et l’emploi.

La réunion ministérielle est organisée par l’UNESCO et le Gouvernement du Cabo-Verde en partenariat avec l’Equipe-pays des Nations Unies et le Coordonnateur résident. Elle proposera un nouveau cadre appelé « Déclaration de Praia » comprenant une feuille de route pour permettre aux pays de promouvoir l’emploi à travers la créativité et de définir les priorités à mettre en œuvre durant les quatre années à venir.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page