25.04.2012 -

Soutenir les enseignants d'Afrique de l'Ouest et du Centre affectés/infectés par le VIH/SIDA

© UNESCO/Carl Ampah

En Afrique de l'Ouest et du Centre, les ministères de l'éducation, les syndicats d'enseignants et les associations d'enseignants vivant avec le VIH/SIDA peuvent jouer un rôle important dans le soutien aux enseignants affectés ou infectés.

Une réunion organisée du 24 au 26 avril à Accra, Ghana, se penchera sur le renforcement de la contribution des enseignants aux efforts préventifs dans la région. Comment créer des politiques et programmes aptes à aider les enseignants vivant avec le VIH ?

Des politiques pas toujours appliquées

"Plusieurs pays ont mis en place, dans le secteur de l'éducation, des politiques liées au VIH mais celles-ci ne sont pas toujours appliquées. " déclare Ulla Kalha, Coordinatrice VIH/SIDA pour l'Afrique de l'Ouest et du Centre au Bureau régional de l'UNESCO à Dakar.

La réunion d'Accra est conjointement organisée par les Bureaux UNESCO d'Accra et de Dakar, des Ministères de l'Education, le BIT, la Banque mondiale, l'ONUSIDA, l'OMS, l'Internationale de l'Education et Partenariat pour le Développement de l'Enfant.

Elle rassemblera des associations existantes d'enseignants affectés/infectés par le VIH dans la région, des Points focaux des Ministères de l'Education, des syndicats d'enseignants ainsi que des partenaires nationaux et internationaux clé.

Besoin de réponses inclusives

"Il est crucial que les réponses en matière de VIH/SIDA soient inclusives, que les différents intervenants dans le domaine s'y retrouvent pour assurer que les besoins des différents bénéficiaires sont pris en compte" indique Kalha.

"Des cadres institutionnels doivent être mis en place de même pour la réalisation d'actions concrètes avec des rôles clairement définis aux niveaux national et régional" ajoute-t-elle.

Mme Kalha souligne qu'en Afrique de l'Ouest et du Centre, par exemple, on compte un certain nombre de pays post/en conflit qui méritent une attention et une réponse spécifiques.

Plan d'action

Se basant sur les initiatives et pratiques du passé, la réunion se concentrera sur:

  1. l'élaboration d'un plan d'action mettant en lumière les domaines d'action commune entre les syndicats d'enseignants, les MEN et les associations d'enseignants séropositifs;
  2. l'élaboration d'un cadre politique en matière de VIH dans le secteur de l'éducation qui prend en compte la recommandation 200, 2010 et vise à protéger les droits des enseignants infectés/affectés par le VIH en Afrique de l'Ouest et du Centre. 
  3. la création d'un réseau sous-régional des associations d'enseignants vivant avec le VIH.

Partage d'expériences

La réunion adoptera un format qui permet à tous les participants de partager leurs expériences et des études de cas. Des sessions de travail en groupes seront également organisées. L'accent sera mis sur: 

  • l'analyse du soutien accordé actuellement aux enseignants infectés/affectés par le VIH en Afrique de l'Ouest et du Centre. 
  • l'examen des politiques et programmes sur le lieu de travail dans le secteur de l'éducation. 
  • l'analyse des rôles et responsabilités des acteurs clé en Afrique de l'Ouest et du Centre.



<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page