23.07.2013 - ODG

La Directrice générale, Irina Bokova, rencontre Son Excellence Monsieur Panos Panagiotopoulos, Ministre de la République hellénique

© UNESCO/E.U.

« La Grèce tient à manifester son soutien à l’UNESCO, à ses valeurs humanistes et à son universalité » a déclaré le Ministre de la culture Monsieur Panos Panagiotopoulos à l’occasion de sa visite à l’UNESCO le 23 juillet 2013.

Le Ministre a  informé la Directrice générale de la présidence grecque de l’Union européenne en 2014 et a formulé le vœu que cette présidence soit l’occasion propice pour une visite officielle de la Directrice générale en Grèce.

Tout en rappelant l’intérêt de la Grèce pour l’action normative de l’UNESCO dans le domaine de la culture, le Ministre a souligné tout particulièrement l’importance des Conventions de 1970 concernant le trafic illicite des biens culturels ; de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel ; de 1972 pour la protection du patrimoine culturel et naturel du patrimoine mondial ; et de 1954 pour la protection des biens culturels en cas de conflit armé.

Le Ministre Panagiotopoulos a exprimé le souhait que l’UNESCO puisse assurer un rôle de bons offices auprès des autorités du Royaume Uni, en qualité de facilitateur concernant la question des sculptures du Parthénon. A ce titre, il s’est référé à la fonction de médiation et conciliation adoptée en 2010 dans le cadre du Comité intergouvernemental de l’UNESCO pour la promotion du retour de biens culturels à leur pays d’origine ou de leur restitution en cas d’appropriation illégale.

Le Ministre Panagiotopoulos a tenu tout particulièrement à souligner l’importance que revêt le patrimoine culturel pour l’identité des peuples, non pas au titre de sentiments nationalistes mais comme ciment des sociétés, vecteur de dialogue et de valeurs humanistes qui forment la base même de toute civilisation. « Nous sommes des citoyens du monde » a-t-il déclaré en rappelant que chaque peuple contribue à forger la culture universelle, « c’est là que réside la philosophie même qui a donné naissance à l’UNESCO ».

Evoquant la suspension du financement des Etats Unis d’Amérique à l’Organisation, le Ministre a ajouté « on doit protéger l’Organisation, son universalité ; les valeurs humanistes d’une institution qui jouit d’une grande respectabilité ».

Irina Bokova a remercié le Ministre Panagiotopoulos pour le soutien de son pays et l’a assuré que l’Organisation continuerait de remplir son rôle d’assistance à ses états membres dans le cadre des responsabilités de son mandat afin de maintenir toute sa crédibilité, et ce, malgré les difficultés financières qui affectent considérablement ses ambitions et sa portée.

La rencontre a eu lieu en présence de Son Excellence Mme Katherina Daskalaki Ambassadeur Déléguée permanente de la Grèce auprès de l’UNESCO ; de Monsieur M. Karagiannis, Directeur du bureau diplomatique du Ministre de la Culture et de Madame Mirogianni, Conseiller du Ministre du Ministre de la culture.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page