09.03.2013 - ODG

La Directrice générale remet le « Prix de la Fondation 2013 » à Malala Yousafzai à l’occasion du Forum de Crans-Montana

© UNESCO/Saniye Gülser Corat -UNESCO Director-General, Irina Bokova, with Ziauddin Yousafzai, Malala Yousafzai’s father, during the Crans Montana Forum, Brussels, March 2013.

Le 9 mars, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a pris part au Programme spécial du Crans-Montana Women’s Forum, consacré à « la lutte contre la pauvreté et l’évolution des questions nutritionnelles associées ».

Durant cette manifestation, la Directrice générale a remis le « Prix de la Fondation 2013 » à Malala Yousafzai. Ziauddin Yousafzai, le père de Malala Yousafzai, a reçu le prix au nom de sa fille.

« Nous sommes tous profondément émus par le courage de Malala, cette enfant qui a été sauvagement attaquée pour avoir revendiqué son droit, ainsi que celui des autres filles, à l’éducation », a déclaré la Directrice générale. « Personnellement, je suis très impressionnée par son engagement dans ce domaine. Même après l’attentat dont elle a été victime, elle a continué à mener son combat. Son engagement ne passe pas inaperçu. Elle est et elle restera un exemple pour les filles et les femmes du monde entier. »

« Voir les gens se rallier à sa cause au Pakistan et dans le monde a été très encourageant », a poursuivi la Directrice générale.

Le Gouvernement du Pakistan a témoigné de son soutien en attribuant des fonds supplémentaires à l’éducation, notamment celle des filles.

Le 10 décembre 2012, le Gouvernement du Pakistan et l’UNESCO ont organisé avec le Président pakistanais une manifestation de solidarité en soutien à Malala et au droit des filles à l’éducation. Grâce au Gouvernement du Pakistan, un fonds d’un montant de 10 millions de dollars des États-Unis a été créé afin de soutenir l’éducation des filles au Pakistan et dans d’autres pays de la région.

Cette manifestation fait partie du Forum de Crans-Montana sur l’Afrique organisé à Bruxelles du 6 au 9 mars. Elle a rassemblé des chefs d’État et de gouvernement, des ministres, des organisations internationales et des représentants du secteur privé du monde entier. La Directrice générale a souligné l’importance du rôle joué par les femmes, en particulier dans les campagnes, pour parvenir à la sécurité alimentaire en générant des revenus et en améliorant leurs conditions de vie et leur bien-être général.

« Nous considérons que l’autonomisation des femmes constitue un accélérateur de croissance et le moyen durable de sortir de la crise alimentaire », a affirmé la Directrice générale tout en soulignant le travail de l’UNESCO dans le domaine de l’éducation et de la formation des enseignants. Elle a fait référence au Partenariat mondial de l’Organisation pour l’éducation des filles et des femmes, qui s’emploie à améliorer l’accès de ces dernières à l’enseignement secondaire et à les alphabétiser, tout en portant une attention plus particulière aux filles et aux femmes défavorisées des zones rurales.

En marge du Forum de Crans-Montana, la Directrice générale a tenu des réunions bilatérales avec le Ministre de la culture et du tourisme des Îles Salomon, M. Samuel Manetoali, la Première Dame d’Afrique du Sud, Mme Sizakele Zuma, et l’ancien Président de la République du Cap-Vert, M. Antonio Manuel Mascarenhas Gomes Monteiro.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page