10.07.2012 -

Un nouvel outil pour analyser les programmes d’éducation préventive au VIH et d’éducation sexuelle dans les écoles

Atelier sur les résultats obtenus en utilisant SERAT en Guinée-Bissau en 2011 © UNESCO/Xavier Hospital

L’UNESCO-Dakar a développé un nouvel outil appelé SERAT, qui est entrain d’être utilisé pour analyser les programmes d’éducation préventive VIH et d’éducation sexuelle dans les écoles aux niveaux primaire et secondaire.

L’objectif est de réduire les maladies sexuellement transmissibles, la violence basée sur le genre et les grossesses précoces.

"Facile d’utilisation, l’outil produit aussi des schémas visuels montrant les forces et les faiblesses d’un programme. Il couvre la planification, le contenu, la formation des enseignants, la transmission et reflète le contexte national” déclare Ulla Kalha, Coordinatrice VIH/SIDA de l’UNESCO pour l’Afrique centrale et l’Afrique de l’Ouest.

L’outil est présenté dans le format excel. Il comprend aussi un caneva à suivre pour l’élaboration d’un rapport narratif basé sur les résultats de l’évaluation.

Intérêt grandissant

L’outil a d’abord été testé en Guinée-Bissau en 2011 et est actuellement utilisé dans d’autres parties de l’Afrique et dans d’autres régions du monde. Le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP) compte utiliser cet outil dans 5 pays de l’Afrique de l’Ouest et du Centre.

Plusieurs ONG ont manifesté leur intérêt à utiliser SERAT. L’IPPF (The International Planned Parenthood Federation), a par exemple, sollicité l’appui de l’UNESCO pour adapter l’outil à ses besoins spécifiques.

L’outil SERAT sera disponible en ligne sous peu.

Il sera également présenté à la 19e Conférence internationale sur le SIDA qui se tiendra à Washington, Etats Unis du 22 au 27 juillet 2012.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page