10.12.2010 - UNESCOPRESS

L’UNESCO et Al Jazeera vont promouvoir la liberté d’expression dans le monde arabe

L’UNESCO et la chaîne satellitaire Al Jazeera ont signé un accord en vue de promouvoir la liberté d’expression et l’accès à l’information dans le monde arabe.

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, et le Directeur général d’Al Jazeera, Wadah Khanfar, ont signé cet accord à Doha (Qatar) lors de la visite officielle d’Irina Bokova dans ce pays à l’occasion du Sommet mondial sur l’innovation en éducation qui s’est tenu du 7 au 9 décembre à Doha.

« Cet accord est représentatif du nouveau type de partenariat que l’UNESCO entend établir avec les organisations médiatiques », a déclaré la Directrice générale. « La Charte des Nations Unies défend les droits de l’homme et les libertés fondamentales pour tous. En tant que source d’informations de premier plan, dans le monde arabe et au-delà, Al Jazeera  est bien placée pour défendre ces principes dans cette région ».

La défense de la liberté d’expression et la sensibilisation à ce principe sont les éléments clés de l’accord. Le partenariat travaillera sur l’état de la liberté d’expression dans la région arabe et diffusera les résultats à travers les programmes et les journaux d’Al Jazeera.

La Journée mondiale de la liberté de la presse, le 3 mai, sera le grand moment de cet accord de deux ans. L’UNESCO et Al Jazeera travailleront de concert pour préparer une série d’événements pour cette occasion, notamment des films documentaires et des expositions de photojournalisme.

En vue d’encourager la liberté d’expression, un trophée sera remis lors du Festival international Al Jazeera du film documentaire à un correspondant ayant fait preuve d’un courage et d’un professionnalisme exceptionnel à l’occasion de la couverture d’un conflit armé ou d’une catastrophe naturelle. Le prix sera financé par Al Jazeera et l’UNESCO figurera dans le comité de sélection.

L'UNESCO et la liberté d'expression




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page