07.01.2014 - ODG

La Directrice Générale de l’UNESCO lance un appel en faveur du respect de la diversité culturelle au sein des communautés du Sud du Soudan

UN Photo/Staton Winter On 9 July 2012, South Sudanese people celebrate the first anniversary of their country’s independence at the John Garang Memorial.

La directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a exprimé sa profonde préoccupation aux vues de la récente escalade de violence dans le sud du Soudan « Je déplore les tragiques pertes de vie et la montée en puissance des tensions entre les communautés. »

L’UNESCO encourage tous les groupes impliqués à respecter la riche diversité culturelle du pays. « La diversité culturelle est un impératif éthique, indissociable du respect des droits humains. La paix exige un engagement au dialogue comme seul moyen possible de favoriser la compréhension mutuelle entre les personnes et les communautés » a déclaré Irina Bokova.

La Directrice Générale a aussi souligné le rôle central que jouent les jeunes en tant qu’acteurs d’un changement positif au sein de leur communauté et a demandé aux jeunes du Sud du Soudan de regarder vers l’avenir et vers le développement de leur nouvelle nation unifiée, par le règlement pacifique des différends politiques. L’éducation est d’une importance capitale pour assurer le développement durable et la paix. Les écoles et les institutions d’enseignement devraient donc être protégées et respectées comme lieux sûrs étant donné le rôle fondamental qu’ils jouent dans la construction de la paix dans l’esprit des gens mais aussi dans l’orientation du développement dans le Sud du Soudan.

A l’occasion de la nouvelle année 2014, l’UNESCO souhaite à la nouvelle jeune nation du Sud du Soudan et à sa population, une nouvelle année de développement pacifique, de tolérance, de dialogue et de prospérité, à l’écart des conflits et en évitant la souffrance de civils vulnérables.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page