16.10.2012 - ODG

La Directrice générale de l’UNESCO signe deux accords pour des projets sur l’éducation avec les Émirats Arabes Unis

© UNESCO/ Landry Rukingamubiri - UNESCO Director-General Irina Bokova following the signature of an agreement with His Highness Sheikh Hamdan Bin Rashid-Al Maktoum, UNESCO, 16 October 2012

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a souhaité la bienvenue à S. A. le Cheik Hamdan Bin Rashid-Al Maktoum et à une délégation de haut niveau des Émirats Arabes Unis, comprenant les Ministres de l’éducation, de l’environnement et de la culture, et de la jeunesse et du développement communautaires, venue à l’UNESCO le 16 octobre 2012 pour une réunion et la signature de deux accords concernant des projets dans le domaine de l’éducation d’un montant de un million de dollars des États-Unis.

Le premier de ces deux accords vise à renforcer les capacités des enseignants et des formateurs à l’appui des réformes des programmes, tandis que le second est axé sur l’apprentissage tout au long de la vie en Afrique. Ces accords ont respectivement été conclus avec le Prix Hamdan Bin Rashid-Al Maktoum récompensant des pratiques et des performances exemplaires pour améliorer l’efficacité des enseignants et la Fondation Al Maktoum. Le prix UNESCO-Hamdan est également financé par S. E. le Cheik Hamdan Bin Rashid-Al Maktoum.

Remerciant Son Excellence de son solide engagement en faveur de l’éducation et de l’action de l’UNESCO, la Directrice générale a appelé l’attention sur la nouvelle stratégie de l’Organisation qui cherche à améliorer la qualité et le développement professionnel des enseignants.

« Dans un monde en mutation rapide, les programmes d’enseignement doivent être en phase avec la société et aider les élèves et les étudiants à comprendre leur environnement et à acquérir des compétences leur permettant de donner leur pleine mesure. L’éducation a pour objet l’acquisition de valeurs et de savoirs qui favorisent la citoyenneté mondiale – respect des droits de l’homme, égalité des genres, diversité et promotion de la solidarité et de la compréhension mutuelles – toutes choses indispensables à l’édification d’une culture de la paix. »

La Directrice générale a également fait observer qu’il était urgent de développer les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie en Afrique « si nous voulons donner à cet énorme potentiel la chance de contribuer aux sociétés auxquelles il appartient ».

Lors d’une réunion distincte avec Son Excellence et sa délégation, la Directrice générale a loué la capacité des Émirats Arabes Unis à préserver leur patrimoine et à adopter la modernité, appelant aussi l’attention sur les compétences du pays dans les domaines de l’éducation de qualité, de la gestion de l’eau et de la sauvegarde du patrimoine matériel et immatériel. Le Ministre de la culture a informé la Directrice générale de l’expertise des Émirats Arabes Unis en matière de préservation de manuscrits anciens appartenant à toutes les traditions religieuses et a fait savoir que son pays avait facilité les efforts visant à transporter des ouvrages précieux de Tombouctou vers la capitale malienne.

Son Altesse a rendu hommage à la mission qui incombe à l’UNESCO d’édifier la paix par l’éducation et la culture, lui a exprimé son soutien et s’est déclarée persuadée que les accords signés contribueraient à améliorer la capacité des enseignants à s’acquitter de leur mission mondiale.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page