27.05.2013 - ODG

«Les jeunes sont les acteurs clés de la promotion du dialogue interculturel et du changement, » affirme la Directrice générale à l’occasion d’un séminaire sur la diversité culturelle organisé par le Groupe des pays du Golfe auprès de l’UNESCO

« De nos jours, aucune société ne peut répondre aux exigences en matière de paix et de développement si elle ne relie pas avec flexibilité et dynamisme les cultures entre elles. ” a dit Irina Bokova à l’occasion du séminaire organisé par le sultanat d’Oman au nom du groupe de pays arabes du Golfe auprès de l’UNESCO le 27 mai 2013. Intitulé « La diversité culturelle pour le développement durable et le dialogue entre civilisations », le séminaire a été marqué par la journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement, un évènement que l’UNESCO célèbre chaque année le 21 mai.

La réunion a eu lieu en présence de M. Ali al-Qarni, Directeur du bureau de l’éducation des pays du Golfe, S.E. Dr. Samira Almoosa, Déléguée permanente du sultanat d’Oman auprès de l’UNESCO et Présidente du groupe des pays arabes du Golfe auprès de l’UNESCO ainsi qu’un grand nombre d’Ambassadeurs, Délégués permanents, des chercheurs et un large public.

Dr. Samira Almoosa a souligné que son pays était fondé sur les bases d’une coexistence harmonieuse et que celles-ci offraient depuis longtemps "une plateforme de migration. » Elle a par ailleurs fait remarquer que les fondements de l’UNESCO prônant « l’égalité de tous les peuples et de toutes les civilisations » sont une base nécessaire afin d’inspirer aux pays et aux sociétés un niveau de confiance propice à la construction d’un environnement de coopération internationale et de paix.

M. Ali al-Qarni a rappelé que l’une des responsabilités de l’UNESCO était de façonner l’histoire du monde et d’être à l’écoute des tendances sociétales et des démarches faites pour renforcer le dialogue, la cohésion sociale et le développement.

Les débats se sont centrés sur les expériences réussies des réseaux de jeunes à Oman et dans les pays du Golfe et sur leurs échanges avec des mouvements de jeunes à travers le monde. Ces expériences leur ont permis d’améliorer leurs connaissances en matière de diversité culturelle et de modes de vie.

Les participants ont salué les avancées importantes des pays du Golfe en matière de dialogue entre civilisations et ont rappelé que les initiatives de l’UNESCO  telles que le Prix Sharjah pour la culture arabe ainsi que la journée mondiale de la langue arabe contribuent à sensibiliser le grand public et à enrichir ses connaissances des cultures arabes.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page