Countess Setsuko Klossowska de Rola

Née à Tokyo en 1942, Setsuko Klossowska de Rola est issue de la vieille famille Ideta, famille de Samouraï, originaire de Kyoto. Elle fait ses études à l’Université jésuite Sophia, dans le département de langue française. Elle reçoit une éducation japonaise traditionnelle : cérémonie du thé, Ikebana, danse Shimaï, Manyoshi, avec une ouverture sur le monde occidental par les cours de ballet classique, de piano, la lecture d’auteurs européens.

Sa vie bascule lorsqu’en 1962 elle rencontre Balthus qui s’en rappelle : « Je l’ai rencontrée pendant un voyage au Japon, alors que je dirigeais la Villa Médicis. Contre la volonté du Quai d’Orsay, André Malraux m’avait envoyé là-bas pour préparer une exposition d’art japonais à Paris. C’est en quelque sorte à lui que je dois de l’avoir connue. Je lui en serai éternellement reconnaissant. Setsuko avait vingt ans. Je fus frappé par la grande beauté de cette « modern garu » (modern girl). Depuis ce jour elle est devenue le pilier de mon existence ».

Mariés en 1967, Balthus et Setsuko vivent à la Villa Médicis, à Rome, jusqu’en 1977 lorsqu’ils décident de s’installer en Suisse, au Grand Chalet de Rossinière, dans le Pays d’en Haut, avec Harumi, leur fille, alors âgée de 4 ans. Le mode de vie frénétique de Rome laisse la place à une vie plus paisible. Au cœur des montagnes suisses, Setsuko peut consacrer plus de temps au travail artistique.

Retour en haut de la page