Bahia Hariri

© UNESCO
Mme Bahia Hariri, ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO

La femme politique libanaise Bahia Hariri a été nommée Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO le 17 novembre 2000. Ancienne ministre de l’éducation, elle est aujourd’hui députée et Présidente de la commission parlementaire libanaise pour la culture et l’éducation. Elle préside également la Fondation Hariri destinée à favoriser développement humain durable au Liban.

Militante des droits des femmes, Bahia Hariri mène le combat de la protection et de l’émancipation des femmes dans les pays arabes. A ce titre, elle a créé la Commission pour les femmes de l’Union arabe interparlementaire.

Engagée dans la préservation du patrimoine historique, elle a mené une campagne pour que l’ancien temple d’Eshmoun de la ville antique de Saïda figure dans la liste du patrimoine mondiale de l’UNESCO.

Retour en haut de la page