Hakuho (Davaajargal Munkhbat)

Hakuho, Champion de l'UNESCO pour le sport

Hakuho Sho est un sumotori professionnel. Né Munkhbat Davaajargal le 11 mars 0985 à Ulaanbaatar en Mongolie, il est le 6e lutteur non-japonais à atteindre le rang Ozeki.

Comme beaucoup de ses compatriotes dans le monde du sumo, Hakuho vient d’une famille de lutteur mongole traditionnelle. Son père, Jigjid Munkhbat était un grand champion de lutte mongole et un héro national, vainqueur d’une médaille de bronze en lutte libre aux jeux olympiques de Mexico en 1968.

A l’age de 15 ans, il part au Japon, en ayant pratiquement aucune expérience en sumo mongol. Ne pesant que 62 kilos, aucune école de sumo ne le recrute. Entendant cela, un lutteur mongol, Kyokushuzan, demande de l’aide au maître de son école de sumo et Hakuho est accepté à l’école Miyagino-beya, le dernier jour de son séjour de deux mois au Japon. Il fait son premier combat  en mars 2001. Tout en prenant du poids, il atteint le rang Juryo en janvier 2004 et le rang Makuuchi en mai de la même année. Il attire aussitôt l’attention pour ses technique de Yori (pousser du corps) et de nage (technique de lancer), et un grand nombre d’observateurs le voient comme « futur Yokozuna ». Ses résultats dans les tournois suivants – il a même une fois vaincu le Yokozuna en titre, Asashoryu – sont suffisant pour qu’il atteigne le rang de Komusubi dès janvier 2005 puis le rang de Sekiwake seulement un tournoi après. Cependant, une blessure l’empêche de devenir le plus jeune Ozeki de l’histoire, lorsqu’il déclare forfait pour le tournoi de Nagoya en 2005.

En mars 2006, Hakuho est promu Ozeki, quelques semaines seulement après son 21e anniversaire, faisant de lui le 4e plus jeune lutteur sumo à atteindre le titre de Ozeki dans l’histoire contemporaine du Sumo.

Lors de son premier tournoi en tant qu’Ozeki, en mai 2006, Hakuho gagne son premier tournoi. Il espère devenir le second Yokozuna en activité, aux cotés de Asashoryu, qui, comme Hakuho, vient de Mongolie.

Retour en haut de la page