Mehriban Aliyeva

Mehriban Aliyeva,

UNESCO
Mrs Mehriban Aliyeva, the first lady of the Republic of Azerbaijan and UNESCO Goodwill Ambassador

Première Dame d'Azerbaïdjan, Mehriban Aliyeva a été nommée Ambassadrice de bonne volonté de l'UNESCO en septembre 2004, en reconnaissance de son engagement dans la promotion des arts traditionnels et des échanges culturels internationaux.

Présidente des fondations "Heydar Aliyev" et "Les amis de la culture d'Azerbaïdjan", Mehriban Aliyeva participe au développement de projets nationaux dans les domaines de l'éducation, la santé, la culture, le sport, les sciences, les technologies, l'environnement, etc...

Désireuse de promouvoir le patrimoine culturel de son pays, Mehriban Aliyeva a créé le Centre international Mugham à Bakou.

Mehriban Aliyeva est également engagée auprès de la petite enfance. Grâce à des oeuvres de bienfaisance, elle a notamment pu rénover et moderniser un orphelinat, ouvrir une école de musique et assurer le traitement d'enfants diabétiques en Azerbaïdjan. 

 

 

 

Mehriban Aliyeva, Première Dame d’Azerbaïdjan et Présidente de la Fondation Heydar Aliyev, a reçu le titre d’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO pour les traditions orales et musicales en septembre 2004 en reconnaissance de son action visant à promouvoir la musique traditionnelle, la littérature et la poésie, de son rôle en faveur de l’éducation musicale et des échanges culturels internationaux, et de son attachement aux idéaux de l’Organisation.

Médecin de formation, Mehriban Aliyeva s’est engagée activement dans les domaines culturels, éducatif et sportif. Par le biais de sa Fondation « Les Amis de la culture d’Azerbaïdjan », elle contribue depuis 1995 à faire connaître la richesse culturelle de son pays, tout en veillant à la conservation de ce patrimoine national et régional dans le cadre de festivals, d’expositions, d’événements culturels et de concerts. Mehriban Aliyeva a lancé la création d’un centre de mugham à Bakou afin de promouvoir à l’échelle internationale la musique classique traditionnelle d’Azerbaïdjan.

Madame Aliyeva s’intéresse également aux problèmes de la petite enfance. Grâce à son engagement et à ses oeuvres de bienfaisance, elle a pu rénover et moderniser un orphelinat en Azerbaïdjan, ouvrir une école de musique et assurer le traitement d’enfants diabétiques.

En tant qu’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNESCO, Madame Aliyeva soutient les activités de l’Organisation pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, notamment les traditions et expressions orales, les arts du spectacle et l’artisanat traditionnel.

Retour en haut de la page