» L’éducation et la culture de la paix au cœur de la participation de la Directrice générale à l’Assemblée génér...
19.09.2012 - ODG

L’éducation et la culture de la paix au cœur de la participation de la Directrice générale à l’Assemblée générale des Nations Unies

© UNESCOUNESCO Director-General Irina Bokova with UN Secretary-General, Mr Ban Ki-moon and UN General Assembly President Mr Vuk Jeremic at the High-level debate on Contemporary challenges and approaches to building a lasting culture of peace, New York, September 2012

Alors que beaucoup de sociétés sont confrontées à l’échec de la paix, la Directrice générale de l’UNESCO, dans tous ses engagements lors la 67e session de l’Assemblée générale des Nations Unies qui se tiendra à New York du 20 au 28 septembre, rappellera que la communauté internationale a une responsabilité dans la défense de la dignité humaine en encourageant une éducation de qualité pour tous, en jetant des ponts pour un dialogue de respect et de tolérance et en offrant à chacun la possibilité de réaliser ses aspirations.

Ces questions seront au cœur du débat de haut niveau sur le thème de la culture de la paix et de la non-violence organisé par l’UNESCO, en présence du Secrétaire général des Nations Unies, de l’Envoyée spéciale de l'UNESCO pour l'éducation de base et l'enseignement supérieur, Son Altesse Cheikha Moza Bint Nasser, et d’éminents intellectuels et défenseurs de la paix, parmi lesquels Wole Soyinka, Elie Wiesel et Forrest Whittaker.

L’éducation, particulièrement dans les situations de conflit, figure en bonne place sur l’ordre du jour. Le 26 septembre, la Directrice générale participera au lancement de la nouvelle initiative du Secrétaire général des Nations Unies « L’éducation avant tout », visant à faire de l’éducation une priorité de développement et à susciter un nouvel élan en faveur des objectifs de l’éducation fixés pour 2015. Cette initiative a établi trois priorités : scolariser tous les enfants,  améliorer la qualité de l’éducation et encourager une citoyenneté mondiale. Mme Bokova participera également à un petit déjeuner-débat de haut niveau organisé sous les auspices de Son Altesse Cheikha Moza Bint Nasser sur le thème de la protection de l’éducation en période d’insécurité et de conflit (21 septembre) et à une manifestation sur la réalisation de l’éducation de qualité en environnement humanitaire et dans les États touchés par des conflits coorganisée par l’UNESCO, l’UNICEF, Save the Children et d’autres partenaires (24 septembre). Par ailleurs, Mme Bokova se joindra à une table ronde sur les moyens de mieux impliquer le monde des affaires dans la réalisation de l’éducation organisée par la Global Business Coalition for Education.

La question de l’élargissement de l’accès au savoir sera également un thème central de la réunion de la Commission « Le large bande au service du développement numérique », que Mme Bokova ouvrira avec M. Paul Kagame, Président du Rwanda, M. Carlos Slim, Président de la Fondation Carlos Slim et M. Hamadoun Touré, Secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications.

La Directrice générale participera également au lancement d’un nouveau réseau pour des solutions de développement durable dirigé par le professeur Jeffrey Sachs et elle assistera à l’ouverture de la réunion annuelle de l'Initiative mondiale de Bill Clinton. Mme Bokova tiendra une série de réunions bilatérales, notamment avec le Président de la 67e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, M. Vuk Jeremic, avec la nouvelle Présidente de l’Union africaine, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, et avec la Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies pour les enfants et les conflits armés, Mme Leila Zerrougui.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page