» Irina Bokova salue la contribution de la langue arabe à la culture universelle
19.12.2012 -

Irina Bokova salue la contribution de la langue arabe à la culture universelle

Le 18 décembre 2012, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a inauguré les festivités de la journée mondiale de la langue arabe, célébrée à l’UNESCO en présence de nombreuses personnalités. Son Excellence Madame Zouhour Alaoui, Présidente du Groupe Arabe et Ambassadeur du Royaume du Maroc auprès de l’UNESCO, Monsieur Ziad Aldrees, Ambassadeur de l’Arabie Saoudite auprès de l’UNESCO, M. Boutros Boutros Ghali, ancien Secrétaire général des Nations Unies et M Mohamed El Aziz Ben Achour, Directeur général d’ALECSO participaient également à l’événement.

La Directrice générale, Irina Bokova, a tenu à saluer l’initiative de cette célébration en mettant l’accent sur l’apport historique exceptionnel de la langue arabe à la civilisation mondiale. « Ce sont les auteurs de langue arabe qui ont permis la transmission des savoirs grecs vers le latin de l’occident médiéval, tissant à jamais des liens indissolubles entre les cultures à travers le temps. Les œuvres d’Averroes, d’Ibn Khaldun ou de Naguib Mahfouz sont parmi les plus profondes de l’esprit humain et c’est bien en arabe qu’elles délivrent toute leur puissance, » a déclaré La Directrice générale.

Elle a poursuivi en soulignant que les langues ne sont pas seulement des outils de communication, elles sont porteuses de valeurs et de sens, elles incarnent les identités dans toutes leur diversité et leur richesse, elles portent des visions du monde a-t-elle ajouté, soulignant la contribution de la langue arabe, de ses poètes, et de ses écrivains, à la culture universelle.

Les intervenants se sont relayés pour mettre en exergue l’importance des langues dans la construction d’un développement et d’une paix durables fondés sur la compréhension mutuelle des peuples.

« La mondialisation signifie que nous sommes tous liés : l’ouverture de la langue arabe au monde constitue  la seule voie pour préserver et renforcer l’usage de la langue arabe de par le monde », a précisé M. Boutros Boutros Ghali.

Il a ensuite affirmé que la diversité linguistique constitue l’un des moyens privilégiés pour construire la démocratie.

Son Excellence l’ambassadeur d’Arabie saoudite  a insisté sur l’importance de cette journée « il ne s’agit pas seulement de fêter, a-t-il dit, mais d’être utile à la compréhension des peuples et des cultures », appelant les Etats Membres du Groupe arabe à s’inspirer du modèle de la Francophonie pour assurer la promotion de la langue arabe à travers le monde.

A l’initiative de son pays, un tirage au sort a également été organisé pour l’octroi de cours d’initiation à l’apprentissage de la langue arabe.

La célébration de la Journée mondiale de la langue arabe serait également marquée dans les années à venir par la désignation d’un thème pour chaque édition annuelle en rapport avec le mandat de l’UNESCO dans les domaines de l’éducation, de la science, de la culture et de la communication.

La Journée de la langue arabe s’est poursuivie par la tenue d’une cérémonie pour la désignation de Monsieur Metin Arditi en qualité d’Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO pour son engagement auprès de jeunes musiciens israéliens et palestiniens par le biais de sa Fondation “Les instruments pour la paix”.

Cette célébration de la première Journée mondiale de la langue arabe s’est achevée par le concert des jeunes lauréats du « Palestine National Music Competition » du Conservatoire national de musique Edward Said.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page