» La Première dame de Chine et Envoyée spéciale de l’UNESCO exprime son émotion concernant l’enlèvement des lyc...
19.05.2014 - UNESCOPRESS

La Première dame de Chine et Envoyée spéciale de l’UNESCO exprime son émotion concernant l’enlèvement des lycéennes nigérianes dans une lettre adressée à la Directrice générale

© UNESCO/Fabrice Gentile - From left to right: Irina Bokova, UNESCO's Director-General, and Peng Liyuan, People's Republic of China First Lady and UNESCO Special Envoy for Advancing Girl's and Women's Education (Paris, France, 27 March 2014)

Dans une lettre adressée à la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, la Première Dame de Chine et Envoyée spéciale de l’UNESCO pour la promotion de l’éducation des filles et des femmes, Peng Liyuan, a appelé la communauté internationale à « faire tout ce qui est en son pouvoir » pour sauver les 270 lycéennes enlevées dans leur établissement au Nigéria le 14 avril.

La Première Dame a écrit : « Je suis très préoccupée par leur situation et je condamne fermement cette violence grave. 

Les élèves représentent notre avenir et les écoles sont des lieux où nos enfants apprennent, grandissent et réalisent leurs rêves. La sécurité des filles et leur droit à l’éducation sont cruciaux et devraient être protégés.

En tant que mère, je comprends  l’anxiété et l’inquiétude de leurs familles. En tant qu’Envoyée spéciale de l’UNESCO pour la promotion de l’éducation des filles et des femmes, j’appelle la communauté internationale à faire tout ce qui est en son pouvoir pour les sauver et les ramener chez elles et à l’école saines et sauves ».

Dans sa réponse à Peng Liyuan, Irina Bokova a remercié la Première Dame pour sa «  déclaration forte de condamnation ». « En tant que Première Dame du plus grand pays du monde –un pays qui a placé les progrès en éducation au cœur de son développement-, cela revêt une grande importance », a-t-elle déclaré. « L’UNESCO est déterminée à soutenir le gouvernement nigérian dans ses efforts pour ramener ces jeunes filles et prendre toutes les mesures qui relèvent de notre mandat pour protéger les écoles et y garantir la sécurité pour tous les élèves et les enseignants ».

En mars dernier, Irina Bokova a nommé Peng Liyuan Envoyée spéciale de l’UNESCO en reconnaissance de « « de son soutien à l’autonomisation des filles et des femmes par une éducation de qualité, de sa remarquable contribution à la lutte contre les inégalités dans l’éducation, de son attachement au développement humain et à la créativité, et de son dévouement aux idéaux et buts de l’Organisation. »

 

***

Contact medias:

Sue Williams

Tel: +33 (0)1 45 68 1706; +33 (0)6 15 92 93 62

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page