» Rio + 20 : Intervention de la Directrice générale à la première table ronde de haut niveau
21.06.2012 - ODG

Rio + 20 : Intervention de la Directrice générale à la première table ronde de haut niveau

Le 20 juin, la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a participé à la première table ronde de haut niveau organisée dans le cadre de la Conférence Rio + 20 sous le thème « Favoriser la mise en œuvre des résultats prévus de la Conférence ».

« Nous devons nous fixer des objectifs clairs et concevoir des outils cohérents pour les atteindre », a déclaré la Directrice générale. « Pour l’UNESCO, cela nécessite de tirer tout le parti du pouvoir de transformation propre à l’éducation, aux sciences, à la culture et aux médias ».

La Directrice générale a traité des grands thèmes de cette table ronde de haut niveau. « Premièrement, nous devons inscrire de nouveaux objectifs de développement durable dans l’agenda pour l’après-2015 en faisant en sorte qu’ils complètent et prolongent les Objectifs du Millénaire pour le développement. Les futurs objectifs de développement durable devront inclure l’éducation au service du développement durable, la science, la technologie et l’innovation, l’eau, les océans, la culture et la communication. La détermination de normes d'excellence et le renforcement des capacités sont essentiels dans ce processus. Deuxièmement, pour édifier des économies vertes, nous devons investir dans le capital humain et social. L’éducation au service du développement durable de même que l’Enseignement et la formation techniques et professionnels ont un rôle particulier à jouer, notamment pour que les jeunes acquièrent les compétences nécessaires à l’exercice d’un emploi vert. Troisièmement, nous souhaitons que l’interface entre science et politique soit mieux prise en compte dans l’agenda du développement durable. Quatrièmement, la science et le savoir sont déterminants pour la gestion durable de nos océans. Enfin et surtout, le rôle décisif de la culture pour le développement durable doit être réaffirmé. La culture est un important facteur économique créateur de nombreux emplois ».

La table ronde était coprésidée par Son Altesse Sérénissime, le Prince Albert II de Monaco et M. Armando Emilio GUEBUZA, Président de la République du Mozambique. Plusieurs chefs d’État, ministres, chefs de secrétariat d’organismes des Nations Unies et représentants de la société civile y ont également participé. Parmi les éminents intervenants figuraient M. Emomali Rahmon, Président de la République du Tadjikistan ; M. Jacob Zuma, Président la République d'Afrique du Sud ; M. Wen Jiabao, Premier Ministre de la République populaire de Chine ; M. Baburam Bhattarai, Premier Ministre de la République fédérale démocratique du Népal ; Son Altesse Royale la Princesse Chulabhorn Mahidol, Représentante personnelle de S. M. le Roi de Thaïlande ; et M. Donald Kaberuka, Président de la Banque africaine de développement.

 




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page