» La Directrice générale de l’UNESCO nomme une nouvelle équipe de direction
14.04.2010 - UNESCOPRESS

La Directrice générale de l’UNESCO nomme une nouvelle équipe de direction

Getachew Engida - © UNESCO/Michel Ravassard

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a annoncé aujourd’hui aux membres du Conseil exécutif de l’Organisation la composition de la prochaine équipe de direction. Irina Bokova, dont le mandat a débuté le 15 novembre dernier, a indiqué avoir choisi une « équipe forte, compétente, cohérente et motivée » pour diriger l’UNESCO.

Le nouveau Directeur général adjoint sera Getachew Engida, actuel contrôleur financier de l’UNESCO. Celui-ci, de nationalité éthiopienne, a mené une carrière internationale remarquable dans les domaines de l’audit et de la gestion financière pour de grandes sociétés internationales ; il a aussi travaillé au Fonds international de développement agricole (IFAD) en tant que contrôleur financier adjoint. Il a rejoint l’UNESCO à son poste actuel en 2004.

Le Secteur de l’Education de l’UNESCO sera dirigé par Qian Tang, de nationalité chinoise, actuellement Sous-Directeur général par intérim pour l’éducation. Spécialiste en éducation secondaire et technique, il a été enseignant et diplomate, ainsi que chargé de l’éducation professionnelle et technique au ministère chinois de l’Education. Il a joué un rôle central dans la mise sur pied de l’UNEVOC, le Centre international de l’UNESCO pour l’enseignement technique et professionnel à Bonn en Allemagne. Qian Tang a aussi joué un rôle clé dans la mobilisation des ressources des donateurs en faveur de l’Education pour tous (EPT) et a fait progresser la coopération Sud-Sud en matière d’éducation.

Gretchen Kalonji des Etats-Unis d’Amérique occupera le poste de Sous-Directrice générale pour les sciences exactes et naturelles. Actuellement Directrice de l’International Systemwide Research Development auprès du bureau du Président de l’Université de Californie, la carrière internationale de Gretchen Kalonji en science des matériaux et en transformation éducative lui a permis d’occuper des postes universitaires en France, au Japon et en Chine. Elle a aussi travaillé dans plusieurs universités africaines et parle couramment le kiswahili et le lingala. Elle a contribué à mettre sur pied un projet scientifique et sanitaire établissant des partenariats en Afrique de l’Est avec l’Université de Californie.

Le Secteur des sciences sociales et humaines sera dirigé par Maria del Pilar Alvarez Laso de nationalité mexicaine. La nouvelle Sous-Directrice générale est actuellement Coordinatrice générale des projets à l’Institut latino-américain de la communication éducative à Mexico. Sa carrière remarquable lui a permis à la fois d’occuper des postes de recherche en science sociale, ainsi que des responsabilités dans la communication et les médias, notamment en tant que Coordinatrice éditoriale à l’Institut mexicain de télévision. Mme Alvarez Laso a mis sur pied la première chaîne mexicaine de télévision éducative par satellite. Elle a aussi défendu la cause des droits de l’homme en Amérique latine.

Le nouveau Sous-Directeur général pour la culture sera Francesco Bandarin de nationalité italienne. Il dirige actuellement le Centre du Patrimoine mondial de l’UNESCO qu’il a rejoint pour occuper le poste de Directeur en 2000. En tant que spécialiste en architecture et en planification urbaine, Francesco Bandarin a travaillé auparavant dans des institutions à la fois publiques et privées dans les domaines du Patrimoine bâti, de la préservation du patrimoine culturel, du patrimoine environnemental et des événements culturels, ainsi que dans la planification urbaine et architecturale dans des pays en développement. En tant que Directeur du Centre du Patrimoine mondial, il a géré le développement d’un vaste réseau de partenariats public-privé pour la préservation du Patrimoine mondial, ainsi que le développement d’une série de centres de catégorie II partout dans le monde.

Le nouveau Sous-Directeur général pour la communication et l’information sera le Letton Janis Karklins. Actuellement ambassadeur de Lettonie en France et Délégué permanent auprès de l’UNESCO, il a débuté sa carrière dans l’industrie avant de devenir Représentant permanent de son pays aux Nations Unies à Genève. En tant que diplomate, il a été impliqué de près dans la préparation du Sommet mondial sur la société de l’information (SMSI) et a joué un rôle clé dans les négociations sur la gouvernance de l’internet. En 2006, Janis Karklins a été élu président du Comité consultatif gouvernemental de l’ICANN (Internet Corporation of assigned Names and Numbers) qui joue un rôle clé dans les questions liées à la société de l’information.

Le prochain Sous-Directeur général pour les relations extérieures et la coopération sera le Français Eric Falt, actuel Directeur de la division de la diffusion au Département de l’information du public au Secrétariat général des Nations Unies. Sa carrière en tant que porte-parole et chef des services d’information l’a conduit dans de nombreux pays en situation de post-conflit, dont le Cambodge où il a été porte-parole de l’Autorité transitoire de l’ONU et en Iraq où il a été en charge de l’information au Bureau du Coordinateur humanitaire des Nations Unies. Il a aussi travaillé pour l’ONU en Haïti, au Pakistan et au Kenya.

Le poste de Sous-Directeur général pour l’administration de l’UNESCO sera dirigé par Khadija Ribes de nationalité tunisienne. Actuellement Directrice générale chargée du développement de l’administration et des services publics auprès du Premier Ministre de Tunisie, la nouvelle Sous-Directrice générale pour l’administration a conduit une série d’initiatives en faveur de réformes administratives dans son pays. Plusieurs d’entres elles ont été réalisées en coopération avec la Banque mondiale et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUE). Khadija Ribes, spécialiste de la gouvernance électronique, a œuvré en faveur de la création de partenariats public/privé ; elle a aussi travaillé à simplifier les procédures administratives et les manuels, à introduire l’usage des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans l’administration, ainsi qu’à une gestion efficace axée sur l’obtention de résultats.

Le poste de Sous-Directeur général pour le Département Afrique sera occupé par Lalla Aïcha Ben Barka de nationalité malienne, actuellement Secrétaire exécutive adjointe de la Commission économique de l’ONU pour l’Afrique. Elle a dirigé le Bureau régional pour l’éducation de l’UNESCO en Afrique de 2004 à 2007. Au cours de sa carrière, elle a contribué au développement des systèmes éducatifs d’une douzaine de pays ouest-africains, y compris le sien, le Mali. Lalla Aïcha Ben Barka a aussi collaboré avec un certain nombre d’organisations œuvrant au développement de l’Afrique, dont la Fondation Mo Ibrahim et le Centre de recherches pour le développement international (CRDI, Canada).

La nouvelle équipe de direction doit prendre ses fonctions le 1er juillet.




<- retour vers Toutes les actualités
Retour en haut de la page