Vik Muniz

© UNESCO/Ania Freindorf
M. Vik Muniz, ambassadeur de bonne volonté de l'UNESCO

Reconnu pour son talent d’artiste, Vik Muniz a été nommé Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO en mai 2011 pour promouvoir le développement humain à travers l’art et son enseignement.

Né en 1961 à São Paulo (Brésil), Vik Muniz s’installe aux Etats-Unis à la fin des années 1980 où il commence sa carrière d’artiste. Inspiré par le mouvement Fluxus, il s’approprie des œuvres du patrimoine mondial et les revisite avec humour en les reconstituant à partir de sucre, chocolat, diamants, poussière, objets récupération, etc…

Sculpteur en début de carrière, il se tourne progressivement vers la photographie qui lui permet d’immortaliser ses œuvres et de perfectionner leur rendu visuel.

Les œuvres de Vik Muniz ont été exposées dans les plus grandes galeries et musées du monde tels que le MoMA, à New York. Son art a également fait l’objet d'un documentaire « Waste land » qui suit l’artiste dans la réalisation d’un projet artistique inédit pendant trois années de sa vie. Avec l’aide des trieurs de déchets, il reconstitue des œuvres classiques à partir d’objets trouvés dans une décharge de Rio de Janeiro. Récompensé par de nombreux prix, ce documentaire démontre le pouvoir de l’art et ses retombées positives sur l’homme et l’environnement.

Retour en haut de la page