Colloque scientifique annuel de l'ICOMOS 2013

© ICOMOS

Réduire les risques pour le patrimoine culturel liés au développement incontrôlé dans un monde globalisé
Dans le cadre d'un monde globalisé renforcé par l'avènement de nouvelles technologies et par leur utilisation généralisée et simple dans la vie quotidienne, beaucoup pensent à un monde futur homogène dans sa structure, son organisation et son fonctionnement. Néanmoins, d'autres imaginent un monde radicalement hétérogène avec d'énormes différences au niveau spatial et social. Selon ces différents points de vue, deux scénarios semblent se développer simultanément.

Dans la situation actuelle, cependant, les changements se produisent si vite qu'ils semblent hors de contrôle, ce qui rend difficile de planifier pour l'avenir. Le monde entier a connu et continue de connaître des changements démographiques radicaux et massifs qui déplacent les populations loin de leur patrimoine culturel et de leur environnement traditionnel et les mettent à proximité immédiate du patrimoine de cultures étrangères dont la signification n'est pas clairement comprise ou appréciée. En conséquence, les pressions économiques, sociales et politiques s'exercent non seulement sur le patrimoine urbain, mais aussi sur les zones rurales, ainsi que sur l'habitat humain d’une façon générale. Ce phénomène se traduit souvent par la formation d'une nouvelle identité pour le paysage rural entraînant un abandon et la dégradation du patrimoine. De surcroit, dans le cadre de l'actuelle crise mondiale économique et sociale, la ville surdéveloppée se trouve de plus en plus en opposition avec la campagne partiellement abandonnée.

Cette crise est visible au niveau économique, social et politique, et a déjà produit ses premiers impacts / résultats, tels que les problèmes de restructuration de la production, la crise sociale et la dégradation de l'environnement de l'espace urbain. La crise se manifeste parfois dans le paysage abandonné et ruiné de la périphérie rurale de certaines zones, ou dans la gentrification des centres urbains. Ces phénomènes touchent à la fois les pays développés et en voie de développement, au nord et au sud et à l'est et à l'ouest. Même les villes et les zones urbaines qui sont éminemment habitables rencontrent les mêmes problèmes et sont en danger de perdre leur identité historique, ainsi que les caractéristiques naturelles et culturelles qui ont formé leurs valeurs internationales, et locales. En dépit de ces tendances négatives, l’ICOMOS reste convaincue que le patrimoine peut jouer un rôle de premier plan dans le développement.

Compte tenu de ces défis, le Colloque 2013, organisé par le Comité consultatif de ICOMOS, « Réduction des risques pour le patrimoine culturel liés au développement incontrôlé dans un monde globalisé », vise à évaluer ces risques et à élaborer des politiques, des stratégies et des mesures pour réduire les risques du processus de développement incontrôlé. Au cours de ce colloque d’une journée, des exposés et des études de cas seront présentés sur les sujets suivants:

1 L'importance d’identifier, comprendre et définir les paysages historiques et culturels urbains et ruraux

2 Mesures et stratégies d'atténuation des risques pour le patrimoine liés à la croissance démographique, l'urbanisation et l'immigration

3 Protéger le patrimoine culturel au temps du tourisme et de la commercialisation


Details

Type d'événement Réunion d'Etat membre ou d'Institutions
Début 10.10.2013 13:00 heure locale
Fin 10.10.2013 13:00 heure locale
Date à confirmer 0
Point focal Boccardi, Giovanni
Organisateur ICOMOS
Contact sofia.avgerinou-kolonias@icomos.org
Pays Costa Rica
Ville San José
Lieu
adresse
Salle
Contact Délégation Permanente
Grand programme
Langue de l'événement English
Nombre estimatif de participants
Site Officiel
Lien 1 ISCs 2013 SYMPOSIUM French Version
Lien 2
Lien 3
Lien 4

« Back