La première Session de la Plenière sur la Plateforme scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES)

© Montebello Biosphere Reserve, Mexico
La biodiversité, c’est la vie – La biodiversité, c’est notre vie

À la première session, les représentants des gouvernements devraient examiner le projet de principes et procédures régissant les travaux de l’IPBES, sa structure de gouvernance, les procédures de candidature et de sélection de l’institution ou des institutions d’accueil et du pays hôte de la plateforme, ainsi que les premiers éléments du programme de travail de l’IPBES.
L’abréviation « IPBES » désigne la « Plateforme scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques ». L’IPBES constituera un lieu d’échanges entre la communauté scientifique et les décideurs afin de créer les capacités nécessaires à l’utilisation des données scientifiques dans l’élaboration des politiques et à renforcer l’exploitation de ces données.

De nombreuses organisations et initiatives contribuent à l’interface science-politique sur la biodiversité et les services écosystémiques. Il n’existe toutefois, à l’heure actuelle, aucun mécanisme mondial reconnu à la fois par la communauté scientifique et par le monde politique qui permette de rassembler les informations, de les synthétiser et de les analyser à l’appui de la prise de décisions dans les forums politiques, tels que les conventions mondiales sur l’environnement et les consultations sur les politiques de développement. L’IPBES sera le mécanisme permettant de combler les lacunes de l’interface science-politique dans le domaine de la biodiversité et des services écosystémiques.

Les débats en vue de la création de l’IPBES ont débuté à l’issue de la dernière réunion du Comité directeur multipartite international du processus consultatif vers un mécanisme international d’expertise scientifique sur la biodiversité (IMoSEB), en novembre 2007. Au cours des consultations sur l’IMoSEB, il a été convenu d’inviter le Directeur exécutif du PNUE, en collaboration avec les gouvernements et autres partenaires, à organiser une réunion intergouvernementale et multipartite pour étudier la possibilité d’établir un mécanisme intergouvernemental sur la biodiversité et les services écosystémiques. Il existait également un consensus parmi les partenaires de la Stratégie pour le suivi de l’Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire sur la nécessité de fusionner l’IMoSEB et les processus relatifs au suivi de l’Évaluation des écosystèmes pour le Millénaire. L’initiative en cours en vue de la création de l’IPBES est née de ce regroupement.

Trois réunions intergouvernementales et multipartites (Malaisie 2008, Kenya 2009, République de Corée 2010) ont été organisées en vue d’examiner les moyens de renforcer l’interface science-politique sur la biodiversité et les services écosystémiques. Lors des deux premières réunions, les participants ont analysé les lacunes des mécanismes existants et ont recensé les besoins à couvrir pour améliorer l’interface science-politique puis, à l’occasion de la réunion tenue à Busan en 2010, les gouvernements ont approuvé la création de l’IPBES et ont défini une grande partie des principes de son fonctionnement dans le document final de la réunion de Busan.

Le document final de la réunion de Busan a été favorablement accueilli par la Conférence des Parties à la Convention sur la diversité biologique, à sa dixième réunion tenue à Nagoya (Japon) en octobre 2010, et a été soumis à l’examen de l’Assemblée générale à sa soixante-cinquième session. L’Assemblée générale a adopté une résolution priant le PNUE d’organiser une réunion plénière afin de rendre la plateforme pleinement opérationnelle dans les meilleurs délais. Cette résolution a ensuite été prise en compte dans la décision adoptée par le Conseil d’administration du PNUE à sa vingt-sixième session, en février 2011.

Comme suite à ces décisions, le PNUE prépare la réunion plénière en vue de rendre l’IPBES pleinement opérationnelle en coopération avec l’UNESCO, la FAO, le PNUD et d’autres organisations. Cette réunion devrait en principe se tenir en deux sessions, la première du 3 au 7 octobre 2011 et la deuxième au début de l’année 2012.


Details

Type d'événement Réunion inter-agences
Début 03.10.2011 11:00 heure locale
Fin 07.10.2011 11:00 heure locale
Date à confirmer 0
Point focal Kalonji, Gretchen
Organisateur UNEP
Contact Salvatore Arico, s.arico@unesco.org
Pays Kenya
Ville Nairobi
Lieu UNEP HQ
adresse
Salle
Contact Délégation Permanente
Grand programme
Langue de l'événement English, French, Spanish, Chinese, Arabic, Russian
Nombre estimatif de participants
Site Officiel
Lien 1
Lien 2
Lien 3
Lien 4

« Back