Célébrations d'anniversaires en 2011

Afghanistan
100e anniversaire du premier périodique indépendant Serâj-ul-akhbâr créé en 1911 par son fondateur-rédacteur en chef Mahmud Tarzi, père du journalisme en Afghanistan (2011)

La proposition est louable dans ses objectifs et correspond bien aux priorités du programme de communication et d’information de l’UNESCO (Liberté d’expression / Mémoire du monde). Dans ses articles, le magazine abordait des sujets d’intérêt régional et mondial. La fondation du magazine indépendant Seraj-ul-akhbar par Mahmud Tarzi à Kaboul en 1911 constitue un événement important en Afghanistan et dans la région et a contribué aux progrès du savoir, de l’éducation, de la culture, de la liberté d’expression et du droit à l’éducation.

Allemagne

200e anniversaire de la mort d’Heinrich von Kleist, écrivain (1777-1811) (2011)

Ce n’est qu’au XXe siècle que Heinrich von Kleist (1777-1811), écrivain et dramaturge allemand, apparaît comme le génie dramatique le plus original de l'époque romantique allemande. Méconnu de son vivant, sa brève existence de 34 ans a été aussi romantique et tragique que sont ses œuvres. Poète des paroxysmes, Kleist a créé des personnages qui ont déconcerté ses contemporains, mais qui sont devenus plus intelligibles avec le développement de la psychanalyse. Parmi ses œuvres les plus connues on peut citer : « La Cruche cassée » ; « La Famille Schroffenstein » ; « La Marquise d'O... » ; « Penthésilée » ; « Le Prince de Hombourg », tous devenus des grands classiques de la littérature mondiale.


Chili
100e anniversaire de la naissance de Roberto Matta Echaurren, peintre (1911-2002) (2011)

Roberto Matta Echaurren (1911-2002), peintre chilien, commence des études d’architecture qu’il abandonne en 1933 pour s’installer en France où il est très rapidement intégré au mouvement des surréalistes dirigé par André Breton. Sa peinture se rapproche alors du procédé d'écriture automatique. Il expérimente des techniques nouvelles pour mieux reproduire ses visions mentales, qui reposent à parts égales sur un festival éblouissant de coloris et sur une architecture intérieure très stricte. Il a su se dégager de tout mouvement et s’imposer au monde artistique par la force de son art et la puissance de ses convictions. Sa prodigieuse carrière internationale a été entrecoupée par son action en faveur de la protection des droits individuels.
À l’occasion de la construction du Siège de l’UNESCO à Paris, en 1958, une peinture murale intitulée « La plus grande ouverture sur le cosmos » est commandée à Roberto Matta pour la décoration intérieure du bâtiment.


Croatie
300e anniversaire de la naissance de Rudjer Josip Boškovic, physicien, astronome, mathématicien (1711-1787) (2011)

Le jésuite Rudjer Josip Bošković fut physicien, astronome, mathématicien, philosophe, diplomate et poète. Il a été rendu célèbre par sa théorie atomique, présentée comme un système clair et précis s’appuyant sur les principes de la mécanique newtonienne. Son travail a conduit Michael Faraday à élaborer la théorie du champ pour les interactions électro-magnétiques. Bošković fut également à l’origine de nombreuses découvertes de premier plan en astronomie, comme la première méthode géométrique permettant de déterminer l’équateur d’une planète en rotation à partir de trois observations d’un élément de surface et pour calculer l’orbite d’une planète à partir de trois observations de sa position.

ex-République yougoslave de Macédoine
50e anniversaire de la première édition du Festival international « Soirées poétiques de Struga » (2011)

Le festival international « Les Soirées poétiques de Struga », l’un des plus anciens festivals de poésie du monde, a lieu à Struga (ex-République yougoslave de Macédoine). Au fil des années, beaucoup de poètes de renommée internationale ont été invités à prendre part à cette manifestation annuelle. Chaque année, un jury international composé de grandes figures intellectuelles de la littérature et de la poésie décerne le célèbre prix de la Couronne d’or à un poète de renommée internationale. De nouvelles anthologies poétiques sont publiées chaque année, activité qui a permis à la bibliothèque des Soirées poétiques de Struga de devenir l’une des plus importantes du monde. Aujourd’hui, les Soirées poétiques de Struga représentent un centre poétique universel, associé à l’action culturelle de l’UNESCO.

Fédération de Russie
50e anniversaire du premier vol spatial habité (1961) (2011)russia_Gagarin200.jpg

En 1961, le vaisseau spatial Spoutnik Vostok 1 fut mis en orbite autour de la Terre, avec pour la première fois un être humain à son bord : le cosmonaute soviétique Youri Gagarine (1934-1968). Ce vol historique a réalisé une véritable révolution orbitale dont les conséquences scientifiques furent exceptionnelles. Cet événement capital a ouvert la voie à de nombreuses découvertes spatiales et marque le début d’une nouvelle ère de l’exploration de l’espace.

300e anniversaire de la naissance de Mikhail Lomonosov, scientifique et écrivain (1711-1765) (2011)

Les travaux scientifiques de Mikhail Lomonosov eurent une portée encyclopédique. Il s’investit activement dans les domaines de la physique, de la chimie, de l’astronomie, de la géologie, de la météorologie et de la navigation. Il contribua par ailleurs aux études démographiques, à l’économie politique, à l’histoire de la Russie, à la rhétorique et à la grammaire. Il introduisit les théories scientifiques les plus récentes en Russie, commentant leurs forces et leurs points faibles, et proposa des idées originales.

France

500e anniversaire de la parution de l'Éloge de la folie d'Érasme (1511) (2011)

Conçu en 1509 et rédigé en latin la même année par Érasme à son retour d'Italie, dédié en 1510 au juriste anglais Thomas More, imprimé pour la première fois à Paris en 1511 sous le titre Encomium Moriae, puis enrichi dans plusieurs éditions bâloises jusqu'en 1532, l'Éloge de la folie fut l'un des grands succès européens de la Renaissance. Au-delà du fait que cette œuvre d’Érasme est surtout définie comme étant à l’origine de la réforme de l’Église catholique, l’Éloge de la folie cherche à accéder à la vérité, articulant considérations religieuses et principes philosophiques. Par conséquent, son travail contribue à la promotion de la pensée et de la réflexion philosophiques.


Géorgie
150e anniversaire de la naissance de Vazha Pshavela, écrivain (1861-1915) (2011)

Vazha Pshavela (pseudonyme de Luka Razikashvili, 1861-1915) fut un penseur, un poète et un écrivain géorgien. La poésie de Vazha Pshavela représente le réalisme géorgien du XIXe siècle à son apogée.
Né dans le petit village de Chargali situé dans la région de Pshavi, il reçut une formation au séminaire de formation des enseignants et étudia le droit à l’Université de Saint-Pétersbourg. Vazha Pshavela a composé l’essentiel de son œuvre poétique et de ses récits dans les environs de son village natal. Ses écrits sont principalement consacrés aux relations entre les êtres humains et le monde physique. Son nom est également associé aux épopées nationales de la poésie géorgienne du XIXe siècle et à la renaissance de la poésie épique. La créativité épique de Vazha Pshavela se définit par l’héroïsme, la tragédie et l’humanité. Ses poèmes et ses récits ont été traduits dans un grand nombre de langues.


Hongrie
200e anniversaire de la naissance de Franz Liszt, compositeur (1811-1896) (Hongrie, avec le soutien de la France) (2011)

L’œuvre de Liszt comprend un nombre impressionnant de compositions, pièces pour piano (dont des morceaux à quatre mains et des pièces et transcriptions de ses œuvres pour deux pianos, ainsi que des opus de ses prédécesseurs ou des compositeurs contemporains), œuvres pour orchestre (symphonies, poèmes symphoniques et concertos pour piano), oratorios, messes et musique chorale (a capella ou avec accompagnement instrumental), lieder (chansons) avec accompagnement au piano.
Franz Liszt fut l’un des chefs de file du mouvement romantique en musique. Dans ses compositions, il élabora de nouvelles méthodes, à la fois imaginatives et techniques, qui influencèrent ses contemporains avant-gardistes et annonçaient quelques-unes des idées et des méthodes du XXe siècle ; il perfectionna également la méthode de « transformation thématique » dans le cadre de sa révolution formelle, procéda à des expériences révolutionnaires en matière d’harmonie et créa un poème symphonique pour orchestre. Pianiste virtuose de son époque, il se servit de sa maîtrise technique extraordinaire et de la fascination qu’il exerçait sur scène non seulement pour mettre en valeur sa propre musique, mais aussi pour faire connaître, par ses transcriptions, la musique d’autres compositeurs. Chef d’orchestre et professeur, en particulier à Weimar, il devint la personnalité la plus influente de la Nouvelle École allemande consacrée au progrès en musique. Le soutien constant qu’il prodigua à Wagner et à Berlioz aida ces compositeurs à étendre leur renommée en Europe. Tout aussi important fut son engagement inégalé en faveur de la préservation et de la promotion des plus grands musiciens du passé, dont Bach, Handel, Schubert, Weber et, surtout Beethoven ; il concentrait en lui, plus que tout autre grand musicien, les idéaux et les aspirations du XIXe siècle.
«...qu’est-ce que la génération d’aujourd´hui comprend des compositions de Liszt ? lesquelles apprécie-t-elle le plus, ou le moins ? Il y a vingt-cinq ans, j’ai publié dans une revue un article intitulé La musique de Liszt et le public d’aujourd’hui ; je tentais de répondre à cette question en examinant l’attitude du public d’alors. Et j’étais arrivé à cette triste conclusion que les amateurs de musique ou les musiciens moyens de l’époque n’acceptaient et n’appréciaient presque exclusivement que les œuvres relativement mineures de Liszt, d’un brillant plutôt extérieur; et qu’ils refusaient, qu’ils n’aimaient pas, qu’ils ne voulaient pas de celles qui font merveilleusement signe vers l’avenir. Certes, la situation s´est beaucoup améliorée depuis, mais nous n’en sommes toujours pas là où nous pourrions et devrions en être. »
« Nous pouvons maintenant passer à la deuxième question : quelle influence la musique de Liszt a-t-elle eu sur l’évolution ultérieure de l´art musical? J’ai écrit quelque part: ‘je sens que l´importance de ses œuvres est plus grande, du point de vue de l’évolution de la musique, que celle de Wagner et de Strauss.’ C’est une affirmation que je contresigne aujourd’hui. Je ne veux pas dire par là que Liszt était un plus grand compositeur que Wagner. …. Liszt, dans ses œuvres, a touché tant de cordes nouvelles quant aux possibilités à venir qu’on y trouve infiniment plus de stimulations que chez Wagner. »
Béla Bartók: Problèmes lisztiens (Le discours de réception de Bartók à l’Académie des sciences de Budapest – traduction française publiée dans « Béla Bartók: Écrits » – édités par Philippe Albera et Peter Szendy, Genève: Édition Contrechamps, 2006).
Légende de l’image : portrait par Miklós Barabás.


Inde
150e anniversaire de la naissance de Rabindranath Tagore, penseur, philosophe et poète (1861-1941) (2011)

Poète, professeur de musique, dramaturge, artiste visuel, Rabindranath Tagore (Kolkata, anciennement Calcutta, 1861-1941), cultivait des intérêts multiples. Doué dans tous les domaines de la créativité, il a signé plus de 250 livres dont le plus célèbre, Gitanjali (1912), lui valut de recevoir le prix Nobel en 1913. Rabindranath Tagore élabora un système éducatif novateur ; il mit au point des services de reconstruction rurale ; l’école qu’il établit en 1901 sur des bases traditionnelles se développa, devint une université en 1921 et est à présent une institution d’importance nationale en Inde. Tagore fut également un réformateur dans le domaine de la culture, un érudit qui modernisa l’art bengali. Ses tableaux et ses chansons ont donné naissance à de nouveaux horizons d’expériences. Ses importants travaux, qui lui ont valu un respect et une admiration universels, ont abouti à un système philosophique représentatif des civilisations d’Asie. Il traite de toutes les questions et de toutes les contradictions sociales qui sont à la base de la lutte pour l’indépendance politique et pour le respect de l’identité culturelle et linguistique, tout en présentant des idéaux et des pratiques fondés sur la tolérance et sur le dialogue avec l’Occident. Contemporain de Gandhi et de Nehru, ami d’Einstein et de nombreux artistes et scientifiques, membre de l’Institut international de coopération internationale (IICI) qui précéda la création de l’UNESCO, cet humaniste en quête d’universel continue à exercer une influence sur l’ensemble de la communauté internationale.


Iran, République islamique d'
1250e anniversaire de la naissance de Fârsî Beyzavî, alias Sibouyeh, philologue (761-796) (2011)

Fârsî Beyzavî (761-796), spécialiste de la grammaire arabe et philologue, a étudié la grammaire auprès d’Abu Khatab Akhfash (érudit renommé). Son ouvrage, qui nous est parvenu sous le titre de « Al-Kitab », est une œuvre pionnière et fondamentale sur la grammaire arabe.
Fârsî Beyzavî doit son importance historique au privilège d’avoir été le premier à écrire un livre de grammaire de la langue arabe et à élaborer une méthode permettant de distinguer et d’étudier les sons de la langue arabe.


750e anniversaire du début de la carrière de Khâje Nasîr-ud-Dîn Tûsî, scientifique (1201-1274), avec le soutien de l’Azerbaïdjan (2011)

Khaje Nasîr-ud-Dîn Tûsî (1201-1274) fut le père du renouveau de l’astronomie dans le monde islamique, c’est lui qui conçut l’observatoire de Maragheh en 1261, événement qui représenta un tournant dans sa vie et conforta sa renommée. C’est parce qu’il fut un homme complet qu’il parvint à l’époque à faire renaître les disciplines scientifiques que sont les mathématiques et l’astronomie. Ses domaines d’étude comprennent les mathématiques (arithmétique, géométrie et algèbre), l’astronomie, l’éthique, la jurisprudence, la littérature, la musique, la minéralogie, la médecine, la littérature, les sciences fondamentales et l’ingénierie ; de par l’étendue de ses centres d’intérêt, il fut à son époque un pionnier dans ces domaines très divers. Également appelé père des mathématiques, l’informatique et l’aéronautique s’inspirèrent plus tard de ses travaux.
Légende de l’image : Un manuscrit de Khaje Nasir-ud-Din Tusi.


700e anniversaire de la mort de Qutb-ud-Dîn Shîrazî, scientifique (1236-1311) (2011)

Qutb-ud-Din Shîrazî (1236-1311) rédigea une critique de l’Almageste de Ptolémée. Il poursuivit également les études d’Alhazen en optique. C’est Qutb-ud-Din Shîrazî qui le premier donna une explication correcte de la formation de l’arc-en-ciel, explication qui fut ensuite approfondie par son élève, Kamal al-Din al-Farisi. Il est l’auteur de deux ouvrages capitaux en astronomie, La Parfaite compréhension dans la connaissance des sphères célestes et Le Présent royal. Parallèlement à l’astronomie, il écrivit abondamment dans les domaines de la médecine, des mathématiques et des sciences islamiques « traditionnelles ».
Légende de l’image : Image tirée d’un manuscrit médiéval par Qotbeddin Shirazi. L'image montre un modèle planétaire épicycloïdal.


Lituanie
100e anniversaire de la mort de Mikalojus Konstantinas Ciurlionis, peintre et compositeur (1875-1911) (2011)Lithuania_M.K.Ciurlionis200.jpg

Mikalojus Konstantinas Čiurlionis (1875-1911), l’un des plus grands artistes lituaniens. Il a inventé une méthode rythmique et structurelle unique de synthèse de l'art et de la musique dans la peinture, devenant ainsi l'un des pionniers de l’art abstrait en Europe. Son travail créatif rayonne d’idées liées à l’universalité, aux syncrétismes religieux et culturel et à l'humanisme.
Emblématique de l’époque fin de siècle (en français dans le texte), il contribua au symbolisme et à l’art nouveau. Au cours de sa brève existence, il réalisa près de 300 tableaux. La majorité de ses œuvres sont conservées au Musée d’art national M. K. Čiurlionis à Kaunas, Lituanie. Ses travaux ont exercé une profonde influence sur la culture lituanienne moderne. Sur le plan musical, Čiurlionis nous a aussi légué des œuvres symphoniques, des œuvres chorales et de la musique pour piano. Son œuvre musicale, très évocative, s’inspire du romantisme tardif.
Légende de l’image : portrait de MK Čiurlionis (photographe S. Fleury, 1908, reproducteur A. Balteni).


100e anniversaire de la naissance de Czeslaw Milosz, écrivain (1911-2004) (Lituanie et Pologne) (2011)

Czeslaw Milosz (1911, Szetejnie, Lituanie – 2004, Cracovie, Pologne), poète, prosateur, essayiste, traducteur, a été lauréat du prix Nobel en littérature en 1980 et de plusieurs autres prix littéraires. Docteur honoris causa de plusieurs universités aux États-Unis, en Italie, en Lituanie et en Pologne, il est citoyen honoraire de Lituanie et de la ville de Cracovie.
Après une jeunesse passée à Vilnius, où il fait ses débuts comme poète, il travaille après la guerre dans les services diplomatiques polonais - aux États-Unis et en France. Exilé politique en France en 1951, il est nommé en 1960 professeur des langues et des littératures slaves à l'Université Berkeley en Californie (États-Unis d’Amérique).
Il est unanimement considéré comme étant l’un des poètes les plus importants du XXe siècle.


Norvège
150e anniversaire de la naissance de Fridtjof Nansen, explorateur, et 100e anniversaire de l’arrivée au pôle Sud de Roald Amundsen, explorateur (2011)

Fridtjof Nansen (1861-1930) fut un explorateur, homme de science et diplomate norvégien. On le considère généralement comme l’une des personnalités majeures de l’histoire de la Norvège. Nansen, qui fut parmi les précurseurs du ski sportif, ne tarda pas à s’intéresser à l’exploration du pôle Nord. Il dirigea la première traversée du Groenland en ski et son expédition en Arctique à bord du Fram fut couronnée de succès. Il devint par la suite un zoologue et un océanographe de renom et fut l’un des précurseurs de la théorie des neurones. En raison de ses travaux scientifiques en océanographie, ses travaux eurent un réel impact sur le monde entier.
Roald Amundsen (1872-1928) fut un explorateur norvégien des régions polaires. C’est sous sa direction qu’eut lieu, en 1991, la première expédition en Antarctique qui atteignit le pôle Sud. Première personne à avoir atteint le pôle Nord et le pôle Sud, il est également réputé pour avoir, le premier, traversé le passage du Nord-Ouest à bord d’un petit voilier. Il disparut en juin 1928 alors qu’il prenait part à une mission de sauvetage.


Philippines
400e anniversaire de l’Université de Santo Tomás (1611) (2011)

L’Université de Santo Tomás couvre les domaines de compétence de l’UNESCO, Éducation, Science, Culture, Sciences sociales et humaines, Communication et thèmes transversaux.
La commémoration du 400e anniversaire de la fondation de l’Université de Santo Tomás aura un impact international dans la mesure où de nombreux diplômés de l’université ont contribué partout dans le monde à faire progresser les idéaux auxquels l’UNESCO est attachée. L’UNESCO sera impliquée dans cette célébration par l’intermédiaire des chaires UNESCO en gestion du patrimoine culturel et par son action de soutien et de promotion en faveur de l’université.
L’ex-Directeur général de l’UNESCO, M. Matsuura, est docteur en droit honoris causa de l’Université Santo Tomás.


Pologne
100e anniversaire de la naissance de Czeslaw Milosz, écrivain (1911-2004) (Lituanie et Pologne) (2011)

Czeslaw Milosz (1911, Szetejnie, Lituanie – 2004, Cracovie, Pologne), poète, prosateur, essayiste, traducteur, a été lauréat du prix Nobel en littérature en 1980 et de plusieurs autres prix littéraires. Docteur honoris causa de plusieurs universités aux États-Unis, en Italie, en Lituanie et en Pologne, il est citoyen honoraire de Lituanie et de la ville de Cracovie.
Après une jeunesse passée à Vilnius, où il fait ses débuts comme poète, il travaille après la guerre dans les services diplomatiques polonais - aux États-Unis et en France. Exilé politique en France en 1951, il est nommé en 1960 professeur des langues et des littératures slaves à l'Université Berkeley en Californie (États-Unis d’Amérique).
Il est unanimement considéré comme étant l’un des poètes les plus importants du XXe siècle.


République démocratique du Congo
50e anniversaire de l’Université de Kisangani (2011)

L’Université de Kisangani est l’une des trois principales universités publiques en République démocratique du Congo. Elle fait partie des universités africaines dites de première génération. Du point de vue de son importance, elle peut se situer en troisième position, après celles de Kinshasa et de Lubumbashi, créées respectivement en 1954 et en 1956. D’abord Université libre du Congo créée et gérée par les protestants (1959-1971), elle deviendra l’un des trois campus de l’UNAZA (Université nationale du Zaïre, de 1971 à 1981) avant de redevenir, jusqu’à ce jour, une université publique séparée. L’Université de Kisangani était surtout connue pour son rôle dans le domaine de la formation des enseignants et des personnels de l’éducation. Elle est aujourd’hui une université polyvalente avec une Faculté de médecine, une Faculté des sciences, et une Faculté des sciences sociales, administratives et politiques qui fonctionnent aux côtés de la Faculté de psychologie et de sciences de l’éducation.

50e anniversaire de la mort de Patrice Emery Lumumba, figure emblématique du panafricanisme (1925-1961) (2011)

Né en 1925 à Kisangani, en République démocratique du Congo, Patrice Lumumba, l’un des précurseurs du panafricanisme, leader de la société civile et homme politique congolais, a consacré sa vie à l’éducation civique des citoyens pour faire valoir le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et à leur émancipation.
Autodidacte, Patrice Lumumba a été journaliste et activiste dans les mouvements associatifs. Sa participation au Premier Congrès panafricain à Accra, en 1958, marque son entrée en politique, comme leader du Mouvement National Congolais (MNC), puis vainqueur des élections à la suite de l’indépendance du Congo, Patrice Lumumba est nommé Premier Ministre. Il disparaît tragiquement en janvier 1961 deux mois après sa prise de fonction.
Père fondateur de la nation congolaise, la célébration du cinquantenaire de la mort de Patrice Lumumba s’explique par son engagement et la portée de son action en faveur de la libération de l’Afrique par la voie du dialogue et de la démocratie. Pour la jeunesse africaine, Patrice Lumumba incarna l’espoir d’un avenir prometteur d’une Afrique qui, malgré le poids de l’histoire coloniale, pouvait prendre en main sa destinée et bénéficier de ses riches ressources naturelles.
La portée internationale de l’action de Patrice Lumumba peut être témoignée par la toponymie des villes, la bibliographie et la cinématographie sur lui. Sa vie a été la source d’inspiration pour de nombreux artistes, dont Aimé Césaire dans sa célèbre œuvre « Une saison au Congo ».
Figure incontournable de l’histoire contemporaine de l’Afrique, les célébrations autour de Patrice Lumumba, prévues par les autorités congolaises, donneront l’occasion à la communauté éducative, scientifique et culturelle d’initier des activités pouvant s’inscrire dans le cadre du lancement du projet sur l’utilisation pédagogique de l’Histoire générale de l’Afrique et le programme sur le patrimoine de la libération de l’Afrique.
Ainsi, l’association de l’UNESCO aux célébrations du cinquantenaire de la mort de Patrice Lumumba se justifie par le rôle qu’il a joué dans le mouvement panafricain, par son action pour le respect des droits de l’homme, notamment la défense de la liberté d’expression, du droit à l’autodétermination et la solidarité entre les peuples.


République tchèque

200e anniversaire de la création du Conservatoire de Prague (1811) (2011)

Créé en 1808 (mais ouvert au étudiants en 1811), le Conservatoire de Prague est l’une des écoles de musique les plus anciennes au monde et le premier établissement de formation musicale au sein de la Monarchie austro-hongroise. Dès le début, des musiciens européens de renom tels que Karl Maria von Weber, Hector Berlioz, Franz Liszt, Richard Wagner ou Clara Schumann, ont été invités à collaborer avec l’établissement. Ainsi, il devient avec le temps le « Conservatoire de l’Europe » ouvert à des talentueux élèves étrangers.
En 1891, le célèbre compositeur tchèque Antonín Dvořák dirige le département de composition, puis en 1901, de retour d’un long séjour à New York, il est chargé de sa Direction jusqu’à sa mort, en 1904.
Cette institution de formation musicale a également servi de modèle à la création d’écoles similaires à travers toute l’Europe ainsi qu’en Amérique du Nord, assurant ainsi le rayonnement international de la musique comme vecteur à la fois de dialogue, à travers la formation, et l'échange entre les artistes et futurs talents du monde entier.
Légende de l’image : Acte constitutif


Roumanie
50e anniversaire de la mort de Simion Stoilow, mathématicien (1887-1961) (2011)

Le mathématicien Simion Stoilow (1887-1961) a créé les fondements et a développé une nouvelle branche des mathématiques, la théorie topologique des fonctions analytiques. Trois théorèmes de Stoilow, publiés en 1928, 1932 et 1935 constituent sa principale contribution à la théorie topographique des fonctions analytiques.

50e anniversaire de la mort de Lucian Blaga, poète (1895-1961) (2011)

Lucian Blaga (1895-1961), grand poète, mais aussi philosophe de formation, il a mené une carrière diplomatique jusqu’en 1939. Son apport philosophique a été marqué par l’élaboration d’une métaphysique de la culture qui fait du « village roumain » le lieu névralgique de la prise de conscience de soi en osmose avec une nature omniprésente. Cette œuvre très originale lui a valu une reconnaissance et un rayonnement international.

50e anniversaire de la mort de Mihail Sadoveanu, écrivain (1880-1961) (2011)

Écrivain très prolifique, Mihail Sadoveanu (1880-1961) a su concilier son grand talent de narrateur avec un style personnel où le langage parlé de Moldavie et de Bucovine sont à l’honneur.
Sa grande fresque historique « Les Frères Jderi » ou son roman « Neamul Soimarestilor » comptent parmi les principaux titres de la littérature roumaine. Il est l’un des principaux auteurs roumains du XXe siècle.


Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord
450e anniversaire de la naissance de Francis Bacon, écrivain et philosophe (1561-1626) (2011)

Le philosophe anglais Francis Bacon fut l’une des figures majeures de la philosophie naturelle, un homme d’État et un scientifique. Il a été rendu célèbre par ses traités sur la philosophie naturelle empiriste (Du progrès et de la promotion des savoirs, Novum Organum Scientiarum) ainsi que par sa doctrine des idoles, qu’il présente dans ses premiers écrits, et par l’idée d’un institut de recherche moderne, qu’il décrit dans Nova Atlantis.

Slovaquie
100e anniversaire de la naissance de Ján Cikker, compositeur (1911-1989) (2011)

Ján Cikker (1911-1989), compositeur et pédagogue slovaque, fut le principal représentant de la musique classique moderne slovaque. Cikker utilisa les mélodies traditionnelles slovaques dans un grand nombre de ses œuvres. Dans ses compositions, il s’orienta vers l’expressionnisme et finit par embrasser les méthodes de la musique sérielle. Ses œuvres pour la scène sont particulièrement remarquables. En 1966, son pays lui décerna le titre d’Artiste national et, la même année, l’Université de Vienne lui attribua le prix Herder. En 1979, il a reçu le prix du Conseil international de la musique de l’UNESCO.

Tadjikistan
100e anniversaire de la naissance de Mirzo Turzun-Zoda, poète (1911-1977) (2011)

Mirzo Tursun-Zade (1911-1977) fut un grand poète ainsi qu’une figure majeure de la vie publique et politique. Au Tadjikistan, il a désormais la stature d’un héros national. La ville de Tursunzoda a été ainsi nommée en son honneur. Ses poèmes « Khasan Arbakesh », « La Voix de l’Asie », « Lumière éternelle » lui ont valu d’acquérir un grand respect et une grande renommée. En 1960, Tursun-Zade s’est vu remettre le titre honoraire de Lauréat du prix Lénine.

Thaïlande
100e anniversaire de la naissance de Kukrit Pramoj (1911-1995) (2011)

Kukrit Pramoj (1911-1995), homme politique thaïlandais, fut écrivain, journaliste et universitaire. Treizième Premier Ministre de Thaïlande, il exerça son mandat de 1975 à 1976. On le considère également comme un véritable « intellectuel thaïlandais » et un grand écrivain thaïlandais. Kukrit Pramoj fut un écrivain prolifique, en prose comme en poésie. Sa nouvelle « Morm » est célébrée comme l’une des meilleures nouvelles thaïlandaises. Elle raconte l’histoire d’un chien errant, que l’on suit à travers les vicissitudes de son maître.

Turquie

400e anniversaire de la naissance d’Evliya Çelebi, écrivain (1611-1682) (2011)

Evliya Çelebi (1611-1682), célèbre voyageur, écrivain, calligraphe, poète et musicien turc, figure parmi les représentants majeurs de la littérature de voyage du XVIIe siècle. Il a voyagé dans l’ensemble de l’Empire Ottoman et au-delà, visitant de nombreuses villes en Asie, au Moyen-Orient et en Europe. Il décrit les coutumes, les traditions, l’histoire, les personnages illustres et l’architecture qu’il découvrit au cours de ses voyages.
Ses notes de voyage forment une œuvre en dix volumes intitulée « Seyahatname » (Livre de voyages). C’est le premier, et le plus important, des livres de voyage de la littérature turque.
Evliya Çelebi accordait un intérêt tout particulier aux langues et aux dialectes locaux. Soucieux de s’adresser à tous, il écrit dans un style simple, humble et clair.


Ukraine
1000e anniversaire de la fondation de la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev (1011) (2011)

La cathédrale Sainte-Sophie de Kiev symbolise la « nouvelle Constantinople », en tant que capitale de la principauté chrétienne de Kiev, fondée au XIe siècle. Elle compte parmi les monuments les plus remarquables de l’époque byzantine. La cathédrale représente l’ensemble le plus complet de mosaïques et fresques authentiques du début du XIe siècle, considéré comme des chefs-d’œuvre artistiques exceptionnels.
L’influence spirituelle et intellectuelle de la cathédrale Sainte-Sophie et de l’ensemble monastique dans lequel elle se situe a contribué à des échanges importants sur le plan des valeurs humaines. En tant que centre spirituel des slaves orientaux, la cathédrale a joué un rôle essentiel dans le développement des sciences, des arts et de l’éducation en Ukraine et dans le monde entier. Aujourd’hui, c’est l’un des monuments les plus connus de la ville, et le premier site culturel d’Ukraine à avoir été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial.


150e anniversaire de la mort de Taras Shevchenko, écrivain (1814-1861) (2011)

Taras Hryhorovych Shevchenko (1814-1861) est un poète, artiste et humaniste ukrainien. Son œuvre littéraire est considérée comme constituant la base de la littérature ukrainienne moderne et, plus largement, de la langue ukrainienne moderne. T. Shevchenko a également écrit en russe et a laissé d’importants chefs-d’œuvre en tant que peintre et illustrateur. Sa poésie a beaucoup contribué au développement de la conscience nationale ukrainienne et son influence sur divers aspects de la vie intellectuelle, littéraire et nationale reste encore sensible de nos jours. Marqué par le romantisme, T. Shevchenko a fini par trouver son style d’expression poétique. Un grand nombre de ses tableaux, dessins et gravures conservés à ce jour témoignent d’un talent artistique sans pareil. Il a également fait des expériences de photographie et peut être considéré comme un des précurseurs de la gravure dans l’empire russe. En 1860, c’est précisément pour son œuvre gravée qu’il fut élu à l’Académie impériale des arts. Taras Hryhorovych Shevchenko (1814-1861) fue un poeta, artista y humanista ucraniano. Su obra literaria se considera la base de la literatura ucraniana moderna y, en gran medida, del idioma ucraniano de hoy en día. T. Shevchenko escribió también en ruso y, como pintor e ilustrador, dejó muchas obras maestras. Su poesía contribuyó notablemente al aumento de la conciencia nacional en Ucrania y su influencia en diversos aspectos la vida intelectual, literaria y nacional del país todavía se hace patente en la actualidad. Aunque recibió el influjo del romanticismo, T. Shevchenko logró hallar su propio estilo de expresión poética. Gran número de sus cuadros, dibujos y grabados conservados dan testimonio de su talento artístico excepcional. También experimentó con la fotografía y puede considerársele un pionero en el arte del grabado en el Imperio Ruso. En 1860 recibió la distinción de miembro de la Academia Imperial de Arte por sus logros en el ámbito del grabado.

Retour en haut de la page