Célébrations d'anniversaires en 2015

Allemagne
100e anniversaire de la mort de Paul Ehrlich, médecin (1854-1915) (2015)

Paul Ehrlich a travaillé dans le domaine de l’hématologie, de l’immunologie et de la chimiothérapie. Il a inventé la technique préfigurant la coloration des bactéries mise au point par Gram et les méthodes qu’il a élaborées pour marquer les tissus ont permis de distinguer différents types de cellules sanguines et de diagnostiquer ainsi de nombreuses maladies du sang. Son laboratoire a découvert l’arsphenamine (Salvarsan), le premier traitement médical efficace contre la syphilis, créant et nommant par la même occasion le concept de chimiothérapie. Paul Ehrlich a popularisé le concept de « balle magique ». Il a également contribué de manière décisive à la mise au point d’un antisérum pour lutter contre la diphtérie et conçu une méthodologie pour standardiser les sérums thérapeutiques.


Arménie
200e anniversaire de la création de l’institut Lazarev des langues orientales (1815) (Arménie, avec l’appui de la Fédération de Russie) (2015)

Le 200e anniversaire de la création de l’Institut Lazarev des langues orientales (1815) sera une occasion précieuse de promouvoir les idéaux et la mission de l’UNESCO dans les domaines de l’éducation, de la culture, des sciences humaines et sociales et de la communication, et d’encourager la tolérance ainsi que les idéaux de paix, de dialogue interculturel et de compréhension mutuelle entre les peuples.


Bélarus
250e anniversaire de la naissance de Michał Kleofas Ogiński, compositeur, écrivain et diplomate (1765-1833) (Bélarus, Lituanie, Pologne) (2015)

Cette proposition présentée par trois pays – le Bélarus, la Lituanie et la Pologne – porte sur le 250e anniversaire de la naissance d’un compositeur et homme politique de l’Union polono-lituanienne (dont le Bélarus faisait aussi partie). M.K. Oginski a été un compositeur très connu en Europe, avant tout par ses polonaises, dont le fameux « Adieux à la patrie ». Hormis son activité musicale, M.K. Oginski œuvrait pour la libération de son pays, a collaboré à la réforme de l’Université de Vilnus et, à la fin de sa vie, dans sa propriété (aujourd’hui au Bélarus), a essayé d’introduire d’importantes réformes sociales. Cette commémoration entreprise par trois pays ressortissants de l’ancienne Union polono-lituanienne est un exemple remarquable d’une collaboration internationale étroite dans le domaine de la préservation de l’héritage culturel commun et une preuve du travail sur l’histoire commune dans l’esprit de compréhension mutuelle et de réconciliation.


Brésil
100e anniversaire de la naissance d’Antônio Houaiss, écrivain et enseignant (1915-1999) (2015)

L’un des grands noms de la culture brésilienne du XXe siècle, Antônio Houaiss, s’est distingué en tant que lexicographe, philologue et auteur d’une œuvre majeure en élaborant l’un des plus grands dictionnaires portugais de tous les temps, le dictionnaire Houaiss.

100e anniversaire de la naissance de Grande Otelo, acteur et compositeur (1915-1993) (2015)

Grande Otelo figure au panthéon des plus grands acteurs brésiliens de tous les temps. Il a été acclamé dans le monde entier pour ses interprétations mémorables, notamment au cinéma. Par ailleurs, il a contribué de manière importante à améliorer l’image des hommes et des femmes noirs au Brésil.

Bulgarie
1200e anniversaire de la naissance de St Méthode (815-885), créateur du premier alphabet slave avec son frère Cyrille (Bulgarie, avec la Croatie, l’ex-Rép. yougoslave de Macédoine, la Féd. de Russie, la Grèce, le Monténégro, la Rép. tchèque et la Serbie)

Co-créateur de l’alphabet cyrillique, St Méthode est considéré comme l’une des grandes figures de l’histoire de la Bulgarie et de la culture slave. Avec son frère, il a traduit la Bible dans plusieurs langues slavonnes, contribuant ainsi à la diffuser et à la populariser. Leurs œuvres ont également favorisé l’expansion du christianisme dans la région. Étant donné leur importance au niveau national et régional ainsi que leur pertinence au regard des idéaux et de la mission de l’UNESCO, celle-ci pourrait être associée à cet anniversaire.

Croatie

200e anniversaire de la naissance de Josip Juraj Strossmayer, homme d’État et humaniste (1815-1905) (Croatie, avec l’appui du Monténégro et de la Serbie) (2015)

Josip Juraj Strossmayer a contribué activement à la promotion de l’éducation, de la science, de la littérature et des arts au niveau national et sous-régional. Il a joué un rôle moteur dans la fondation de l’Académie yougoslave des sciences et des arts en 1867 ainsi que dans la réouverture de l’Université de Zagreb en 1874. Il a initié la construction du Palais de l’Académie (achevé en 1880) ainsi que la création de la Galerie Strossmayer des maîtres anciens (1884) à Zagreb, et il a facilité la création de l’imprimerie de Cetinje. Strossmayer n’a cessé d’utiliser l’argent obtenu auprès de son diocèse pour financer la construction d’écoles, de galeries et de bibliothèques publiques.


400e anniversaire de la publication du livre « Machinae novae » (Nouvelles machines) de l’inventeur Faust Vrančić (1615) (2015)

"Machinae novae", de Faust Vrančić, a été conçu comme un manuel dans lequel Vrančić a décrit 56 machines et solutions techniques différentes en les présentant de manière méthodique afin de montrer comment il est passé de mécanismes et de dispositifs familiers à ses propres inventions. L’ingéniosité de l’auteur apparaît clairement dans les illustrations de projets qui n’ont pu être réalisés qu’un siècle plus tard suite à de nouvelles découvertes physiques et techniques.


Équateur
50e anniversaire de la mort de Gonzalo Zaldumbide, écrivain (1882-1965) (2015)

La célébration du 50e anniversaire de Gonzalo Zaldumbide, écrivain, avocat et diplomate, représente un événement majeur pour le pays. Zaldumbide est l’un des plus éminents écrivains équatoriens. Son œuvre prolifique reste une référence au niveau national et international. Il a également joué un rôle important en tant que diplomate et représenté l’Équateur à l’occasion de plusieurs forums internationaux. Il est considéré comme l’un des grands essayistes équatoriens, au même titre que Solano, Montalvo et Calle. Son action en faveur de l’alphabétisation est reconnue tant dans son pays qu’à l’étranger.

Fédération de Russie
2000e anniversaire de la fondation de la ville de Derbent, République du Daghestan, Fédération de Russie (2015) (2015)

Derbent est la plus ancienne ville de Russie. Elle s’est développée entre deux murs qui s’étendent des montagnes jusqu’à la mer, de sorte qu’elle occupait une position stratégique dans le Caucase. Au fil du temps, plusieurs nations lui ont donné différents noms, mais tous renvoyaient au mot « porte ». Son nom persan est Derbent, qui signifie « portes closes ». À partir du premier millénaire av. J.-C, la ville a joué un rôle crucial dans le contrôle des passages nord-sud à l’ouest de la mer Caspienne. Elle a été inscrite sur la Liste du patrimoine mondial en 2003. Le soutien de l’UNESCO à cet anniversaire attirera l’attention sur la préservation de ce site historique et culturel remarquable.

Finlande
150e anniversaire de la naissance de Jean Sibelius, compositeur (1865-1957) (2015)

Jean Sibelius (1865-1957) était un compositeur finlandais de renommée mondiale, considéré comme l’un des symphonistes les plus populaires du XXe siècle. Il a exercé une influence considérable sur les compositeurs de symphonies et sur la vie musicale, du moins dans les pays nordiques et anglophones. En plus de ses sept symphonies, on lui doit plusieurs compositions, plus de 100 chansons pour voix et piano, des opéras, etc. Sa musique a fortement contribué à la formation de l’identité finlandaise. Sa maîtrise de l’orchestre a été décrite comme « prodigieuse ». Si les variations thématiques ont joué un rôle majeur dans ses œuvres, il a cherché à en transformer lentement certains éléments. Il adorait la nature et utilisait le paysage finlandais dans ses compositions, de même que la musique populaire et la littérature.

Géorgie
100e anniversaire de la mort d’Akaki Tsereteli, poète et écrivain (1840-1915) (2015)

Cette proposition porte sur l’association de l’UNESCO au 100e anniversaire de la mort de cette figure emblématique de la littérature géorgienne. A. Tsereteli a joué un rôle très important pour la modernisation et le développement de la langue littéraire géorgienne. Tsereteli a aussi contribué à la création de la Société dramatique géorgienne et au développement de l’éducation et du journalisme dans le pays.

Hongrie
150e anniversaire de la mort d’Ignác Semmelweis, médecin (1818-1865) (2015)

Ignaz Philipp Semmelweis était un médecin qui a démontré que la fièvre puerpérale (également connue comme « la fièvre des accouchées ») était contagieuse et que son incidence pouvait être radicalement réduite en imposant un lavage approprié des mains aux membres du personnel médical. Il a fait cette découverte en 1847 alors qu’il travaillait dans la maternité de l’Hôpital de Vienne. Son incapacité à convaincre ses collègues médecins l’a conduit à une fin tragique. Ce n’est qu’après sa mort que la théorie de l’origine microbienne des maladies s’est développée et il est à présent reconnu comme un pionnier de la politique antiseptique et de la prévention des maladies nosocomiales. Au bout du compte, la justesse de sa théorie a été validée.

200e anniversaire de la naissance de Flóris Rómer, archéologue et professeur (1815-1889) (2015)

Rómer était un archéologue, un historien de l’art, un artiste, un professeur et un membre de l’Académie hongroise des sciences. Il a compté parmi les fondateurs et les représentants de l’archéologie hongroise – raison pour laquelle il a été surnommé « le père de l’archéologie hongroise » – et il a été l’un des co-fondateurs de la Société d’histoire hongroise. Il a publié de nombreuses œuvres, dont la plupart sont consacrées à la constitution d’un patrimoine national et à la préservation des monuments historiques. Il représente un brillant exemple de dévouement vis-à-vis de la préservation du patrimoine historique et scientifique pour les générations futures.

Kazakhstan

100e anniversaire de la naissance d’Ilyas Yesenberlin, écrivain (1915-1983) (2015)

En tant qu’écrivain, Ilyas Yesenberlin est bien connu dans l’ancienne Union soviétique pour ses œuvres sur l’histoire de la vaste région des steppes et de ses nomades. Il est le premier à retracer l’histoire des Kazakhs aux Xe et XIe siècles, l’époque de Genghis Khan et de la Horde d’or, ainsi que celle de l’État kazakh du XVe et XVIe siècle. L’engagement et la participation de la Fondation publique baptisée Ilyas Yesenberlin et d’autres institutions de la société civile dans les célébrations est particulièrement louable. En raison de la contribution de cet écrivain à l’histoire du Kazakhstan et à celles des nomades de l’Asie centrale, il est recommandé à l’UNESCO d’accepter cette proposition.


Koweït
50e anniversaire de la mort du cheikh Abdullah Al-Jabir Al-Sabah, réformateur dans le domaine de l’éducation (1895-1965) (2015)

Cette demande vise à reconnaître l’héritage éducatif et culturel du cheikh Abdullah Al-Jabir Al-Sabah durant la période où il a présidé le Conseil éducatif du Koweït (1936-1965). Le cheikh a défendu un système éducatif moderne dans son pays. Il a été un ardent partisan de l’éducation des filles et a approuvé la création de la première école officielle pour filles dirigée par le Ministère koweïtien de l’éducation. Durant la période en question, le Koweït a ouvert des écoles dans cinq Émirats du golfe, tout en améliorant les programmes scolaires ainsi que le traitement des enseignants. Le cheikh a également promu une plus grande sensibilisation à la culture arabe et il a sponsorisé des « saisons culturelles » au Koweït, au cours desquelles des intellectuels et des universitaires arabes renommés étaient invités à prononcer des discours en public et à donner des conférences. Au vu de ses efforts pour réformer et moderniser l’éducation au Koweït, une reconnaissance de son travail et de son héritage par l’UNESCO serait très appropriée.


Lettonie
200e anniversaire de la fondation de la Société de Courlande (ou Kurzeme) pour la littérature et l’art (1815) (2015)

En 2015, la Lettonie va célébrer le bicentenaire de la création d’une première académie d’art et de sciences sur son territoire. En 1815, un groupe d’intellectuels kurlandais a fondé cette académie dans le but de développer des études scientifiques et de créer les conditions pour une éducation accessible à tous les Lettons dans leur langue maternelle.

150e anniversaire de la naissance des écrivains Rainis (1865-1929) et Aspazija (1865-1943) (2015)

La proposition porte sur l’association de l’UNESCO à la célébration du 150e anniversaire de la naissance de l’écrivain et l’homme politique letton, connu sous le pseudonyme Rainis, et du 150e anniversaire de la naissance d’Elza Rosenberga, connue sous le nom d’Aspazija (épouse de Janis Plieksans). Écrivain progressiste, traducteur de grands auteurs anglais, allemands et russes en letton, Rainis a travaillé sur le rapprochement des cultures et des littératures. En tant qu’homme politique, il a été très sensible à la condition humaine et très attaché à l’éducation pour tous (minorités incluses). C’est grâce à Rainis que les premières écoles pour la minorité biélorusse ont vu le jour en Lettonie. Ses œuvres et ses actions ont très souvent souligné l’importance de la solidarité entre les différents peuples et nations. En tant que Ministre de l’éducation, Rainis, conscient de la nécessité de la protection du patrimoine culturel intangible, a fondé les Archives du Folklore Letton inscrites au registre de la Mémoire du monde. Par ses écrits, Aspazija a joué un rôle important dans la modernisation de la littérature lettonne et par son action politique elle a influencé les changements sociaux dans la très patriarcale Lettonie. Elle était l’une des premières féministes lettonnes combattant pour les droits des femmes et l’égalité des genres. Par ses nombreuses traductions, Aspazija introduisait en Lettonie des idées progressistes occidentales.

Lituanie

250e anniversaire de la naissance de Michał Kleofas Ogiński, compositeur, écrivain et diplomate (1765-1833) (Bélarus, Lituanie, Pologne) (2015)

Cette proposition présentée par trois pays – le Bélarus, la Lituanie et la Pologne – porte sur le 250e anniversaire de la naissance d’un compositeur et homme politique de l’Union polono-lituanienne (dont le Bélarus faisait aussi partie). M.K. Oginski a été un compositeur très connu en Europe, avant tout par ses polonaises, dont le fameux « Adieux à la patrie ». Hormis son activité musicale, M.K. Oginski œuvrait pour la libération de son pays, a collaboré à la réforme de l’Université de Vilnus et, à la fin de sa vie, dans sa propriété (aujourd’hui au Bélarus), a essayé d’introduire d’importantes réformes sociales. Cette commémoration entreprise par trois pays ressortissants de l’ancienne Union polono-lituanienne est un exemple remarquable d’une collaboration internationale étroite dans le domaine de la préservation de l’héritage culturel commun et une preuve du travail sur l’histoire commune dans l’esprit de compréhension mutuelle et de réconciliation.


Maurice
200e anniversaire de la création officielle des Archives nationales de la République de Maurice (1815) (2015)

Cette institution, qui renferme des archives comptant parmi les plus anciennes de l’hémisphère sud, et à vrai dire du reste du monde, continue à contribuer de manière significative à la promotion, à la protection et au stockage du patrimoine documentaire. Parmi les documents les plus importants qui y sont détenus figurent les Archives de l’occupation française de Maurice, inscrites en 1997 sur le Registre de la Mémoire du monde. En reconnaissant cet anniversaire, l’Organisation réaffirmerait sa volonté d’aider les Archives à partager ces documents précieux avec le reste du monde.

Mongolie
100e anniversaire de la naissance de Tsevegmid Dondogiin, éducateur, écrivain, savant et homme politique (1915-1991) (2015)

Les qualifications et les réalisations de Tsevegmid Dondogiin soutiennent les idéaux de l’UNESCO et du Secteur de l’éducation, et l’homme semble avoir beaucoup contribué au développement du système éducatif national en Mongolie.

Monténégro

450e anniversaire de la mort de Sainte Hosanna de Kotor (1493-1565) (Monténégro, avec l’appui de la Croatie) (2015)

L’importance historique de Sainte Hosanna de Kotor va bien au-delà de la connotation religieuse de sa vie et de son œuvre à Kotor au XVIe siècle. En particulier, son rôle dans la dissémination d’enseignements religieux dans la langue vernaculaire slavonne, son rôle majeur dans la résolution des conflits et la diffusion de l’esprit de paix et de tolérance, son action dans la défense de l’œcuménisme et de l’esprit d’unité des églises catholique et orthodoxe, ainsi que les activités caritatives qu’elle a menées tout au long de sa vie, font que sa vie et son œuvre sont étroitement liées aux idéaux et aux missions de l’Organisation dans le domaine de l’éducation et de la culture, ainsi que dans la promotion de la paix, du rapprochement, de la tolérance et de la compréhension mutuelle entre les peuples et les religions. Dans la mesure où la baie de Kotor à l’époque de Sainte Hosanna (XVIe siècle) représentait un carrefour important entre différentes cultures, religions et civilisations, son importance historique est véritablement régionale, et les idéaux qu’elle véhiculait ont indiscutablement une dimension universelle. L’œuvre de Sainte Hosanna de Kotor reflète ainsi les idéaux, les valeurs, la diversité culturelle et l’universalité de l’Organisation. En outre, si l’on considère son rôle majeur en tant que femme chef de file, dont l’impact historique dépasse largement la frontière de son ordre religieux, l’association de l’UNESCO à la célébration de son anniversaire est conforme à la priorité globale Égalité des genres de l’Organisation.


Oman
400e anniversaire de la mort de Rashid Ibn Omairah, médecin ( ?-1615) (2015)

Rashid Ibn Omairah était un célèbre docteur. Autodidacte, il a étudié seul la médecine et a écrit des livres touchant au domaine médical.

Pologne
100e anniversaire de la naissance de Tadeusz Kantor, artiste (1915-1990) (2015)

Tadeusz Kantor est l’un des plus grands artistes et réformateurs du théâtre européen du XXe siècle, à l’instar de Piscator, Meyerhold, Barba, Brook ou Grotowski. Après les années 40, s’inspirant de différents courants artistiques et de sa propre expérience historique, il a élaboré une esthétique théâtrale originale, appelé par lui-même « théâtre de la mort ». Dans ses spectacles, il revient d’une manière récurrente à ses racines, à son village natal – lieu de croisement de la culture polonaise, juive, ukrainienne et germanique – anéanti par la mort durant ces années de guerre. Ses spectacles très expressifs et chargés de réminiscences de ce passé douloureux tenteront de s’opposer au monde du pouvoir totalitaire, à ses abus et à sa violence. Le théâtre de Kantor a eu un caractère international
– des comédiens polonais, français, italiens et autres faisaient partie de sa troupe –, et il possédait d’ailleurs deux sièges, en Pologne et en Italie.


200e anniversaire de la mort de Jan Nepomucen Potocki, écrivain (1761-1815) (2015)

Jan Potocki fut l’un des auteurs les plus inventifs de son temps. Aujourd’hui, il est reconnu comme un précurseur de l’esthétique fantastique d’après Roger Caillois et comme l’auteur du roman modèle du fantastique étrange selon Tzvetan Todorov. Le manuscrit trouvé à Saragosse est une œuvre d’une originalité exceptionnelle, qui a été souvent comparée au Decameron de Boccaccio ou aux Contes des mille et une nuits. Il est composé de 66 histoires qui s’emboîtent suivant une construction fort ingénieuse. Sa structure englobe une multitude de modes de narration, de différentes formes du roman, jouant en permanence avec des multiples connotations culturelles – européennes, chrétiennes, juives, arabo-musulmanes, etc. Il faudrait ajouter que Potocki a aussi contribué à la naissance de l’ethnologie, qu’il a établi la première presse libre de Varsovie en 1788 et qu’il a ouvert en 1892 le premier salon de lecture gratuit de la ville.

250e anniversaire de la naissance de Michał Kleofas Ogiński, compositeur, écrivain et diplomate (1765-1833) (Bélarus, Lituanie, Pologne) (2015)

Cette proposition présentée par trois pays – le Bélarus, la Lituanie et la Pologne – porte sur le 250e anniversaire de la naissance d’un compositeur et homme politique de l’Union polono-lituanienne (dont le Bélarus faisait aussi partie). M.K. Oginski a été un compositeur très connu en Europe, avant tout par ses polonaises, dont le fameux « Adieux à la patrie ». Hormis son activité musicale, M.K. Oginski œuvrait pour la libération de son pays, a collaboré à la réforme de l’Université de Vilnus et, à la fin de sa vie, dans sa propriété (aujourd’hui au Bélarus), a essayé d’introduire d’importantes réformes sociales. Cette commémoration entreprise par trois pays ressortissants de l’ancienne Union polono-lituanienne est un exemple remarquable d’une collaboration internationale étroite dans le domaine de la préservation de l’héritage culturel commun et une preuve du travail sur l’histoire commune dans l’esprit de compréhension mutuelle et de réconciliation.


République arabe syrienne
100e anniversaire de la naissance de Farid El-Atrache, musicien (1915-1974) (2015)

El Atrache a eu une longue et brillante carrière musicale qui a duré quatre décennies. Il a composé la musique de diverses chansons et était un compositeur, un chanteur et un instrumentiste très apprécié. Au cours de sa vie, Farid El Atrache a été la vedette de 31 films et a enregistré environ 350 chansons. Il a composé des chansons pour des chanteurs arabes célèbres. Il est largement considéré comme l’un des quatre « grands » de la musique égyptienne et arabe. L’une des caractéristiques les plus inhabituelles et reconnaissables de Farid El Atrache était sa voix. Haute et douce au début de sa carrière, elle a évolué en un son plus large et plus grave.

50e anniversaire de la mort de Sami Al-Shawwa, musicien (1889-1965) (2015)

La connaissance approfondie que possédait Sami Al-Shawwa de la musique arabe et iraquienne lui a permis de jouer un rôle important dans la planification et la préparation de la Conférence sur la musique arabe. Il a participé au comité sur les échelles musicales, qui a commencé ses travaux préparatoires en 1929 et qui a largement contribué aux activités de la Conférence et à ses débats théoriques. Sami Al-Shawwa a laissé derrière lui un héritage d’enregistrements importants qui reflètent la réputation prestigieuse du violon arabe dont il est à l’origine. En 1906, Al-Shawwa a créé une école en partenariat avec Mansour Awad afin d’enseigner la musique en suivant la méthode de notation européenne. Dans ce contexte, il a écrit un certain nombre d’exercices pédagogiques tels que la « Méthode d’oud oriental » (1921) et publié en 1946 un article de recherche sur les théories de la musique arabe et occidentale.

Roumanie
50e anniversaire de la mort de George (Gogu) Constantinescu, savant (1881-1965) (2015)

George (Gogu) Constantinescu était un scientifique, un ingénieur et un inventeur (317 brevets). Cette commémoration fait référence à l’ensemble de sa contribution aux sciences fondamentales et appliquées – la physique, la mécanique et l’inventique –, ainsi qu’à ses nombreux engins, dispositifs, mécanismes et instruments originaux et révolutionnaires – système de synchronisation dit « de Constantinescu », boîte de vitesses automatique, forage sonique, convertisseur de couple, moteur sonique asynchrone, limiteur GC, etc.

Serbie
150e anniversaire de la naissance de Jovan Cvijić, géographe (1865-1927) (2015)

Jovan Cvijić est un géographe très connu au niveau national, régional et international. Il a reçu une médaille d’or de la Société de géographie de Paris, de la Royal Geographic Society de Londres et de la Geographic Society de New York, ainsi qu’une médaille d’argent de la Société de géographie de Paris. Plusieurs autres qui lui ont été remises par la Société de géographie économique, la Sorbonne à Paris et l’Université Charles à Prague. Enfin, un grand nombre de distinctions nationales lui ont été décernées et un monument a été érigé en son honneur sur la Place des étudiants à Belgrade.

Mihajlo Pupin : 100e anniversaire du début d’une nouvelle ère dans la diffusion des ondes radio – Créer un monde de télécommunications (1915) (Serbie, avec l’appui des États-Unis d’Amérique) (2015)

Les découvertes scientifiques de Mihajlo Pupin dans le domaine des ondes radio, et ses brevets de 1915, ont jeté les bases de la transmission multi-ondes à longue distance des signaux radio par transmetteurs électroniques, servant ainsi de fondement pour le développement des techniques radio et de toutes les formes de communications sans fil modernes. L’anniversaire proposé est étroitement lié à l’initiative parrainée par l’UNESCO visant à proclamer 2015 Année internationale de la lumière. La célébration de la lumière, qui est elle-même une onde électromagnétique, devrait englober les découvertes dans les domaines de l’optique, de la photonique et de la transmission des signaux électromagnétiques qui constituent la base des télécommunications modernes, allant de la transmission des signaux radio (découvertes de Mihajlo Pupin) aux connexions à fibres optiques (internet mondial) et aux téléphones mobiles.

Slovaquie
 

200e anniversaire de la naissance de Ľudovít Štúr, codificateur de la langue slovaque, éditeur et écrivain (1815-1856) (2015)

L’udovít Štúr était un éminent philosophe, historien, écrivain, linguiste et rédacteur, qui est considéré en Slovaquie comme la figure la plus importante de la renaissance nationale du XIXe siècle. Il a été le codificateur de la langue slovaque et un défenseur de l’identité linguistique et culturelle des Slaves. Ses actions en faveur des droits démocratiques, des droits des minorités et de la liberté de la presse dans tout l’Empire austro-hongrois ont contribué à donner à son œuvre une dimension transnationale. En outre, l’importance régionale de cette personnalité découle de ses activités et travaux visant à promouvoir la coopération et la solidarité entre les Slaves. L’udovít Štúr a également enseigné l’histoire des Slaves et de leurs littératures et a publié entre autres des œuvres philosophiques non seulement en slovaque, mais aussi en tchèque, en allemand et en russe.


Suisse

1500e anniversaire de la fondation de l’Abbaye de Saint-Maurice (Valais, Suisse) (515) (2015)

L’Abbaye de Saint-Maurice (Valais, Suisse), fondée en 515, a la réputation d’être le plus vieux monastère de la région à avoir toujours été occupé. La célébration du 1500e anniversaire de la fondation de l’abbaye illustre bien la promotion d’un patrimoine exceptionnel et offre une occasion d’encourager le dialogue interculturel. L’enrichissement culturel transparaît dans la diversité des styles révélée par le Trésor d’art sacré du monastère. Le but de cet anniversaire est aussi de positionner ce dernier comme un centre de valeurs interreligieuses.


Tadjikistan
3000e anniversaire de la fondation de la ville de Hisor (2015)

L’ancienne ville de Hisor, qui occupe une situation géographique privilégiée dans la vallée de Hisor et qui jouit d’un climat agréable, a longtemps été une région densément peuplée du Tadjikistan. La ville est un centre culturel et économique important en République du Tadjikistan. Les habitants de la ville sont décrits comme ayant toujours mené une vie culturelle typique de la région d’Asie centrale. Par conséquent, les Tadjiks considèrent également leur ville comme un carrefour de cultures régionales. Afin de sauvegarder et de promouvoir l’histoire et les objets historiques de cette ville ancienne, le Gouvernement de la République du Tadjikistan a publié, le 1er mars 2012, un décret concernant la célébration du 3000e anniversaire de Hisor, qui se tiendra le 10 septembre 2015, et a sollicité l’association de l’UNESCO. La célébration proposée, pour laquelle un plan d’action national a été adopté, fera également intervenir différentes organisations gouvernementales et non gouvernementales, des scientifiques ainsi que la société civile. Compte tenu de l’importance que le gouvernement y attache, cet anniversaire devrait avoir un fort impact à l’intérieur du pays et devrait par conséquent aider l’UNESCO à accroître sa visibilité.

Thaïlande

100e anniversaire de la naissance de la Princesse Prem (Ngarmchit) Purachatra (1915-1983) (2015)

La Princesse Prem (Ngarmchit) Purachatra était une petite-fille par alliance du roi Chulalongkorn (Rama V), lui-même grand-père du roi Bhumibol (Rama IX). Elle a eu une influence notable en Thaïlande, notamment dans les secteurs de la communication et de la culture, et a œuvré pour le bien-être général de la société. Ses efforts visant à créer un grand journal de langue anglaise ont marqué un tournant dans le journalisme moderne de la Thaïlande. Au niveau régional et mondial, elle a été une avocate remarquable de la cause féminine en étant présidente du Conseil international des femmes de 1976 à 1979 (elle a été la première et la seule Thaïlandaise, ainsi que la seconde Asiatique, à avoir jamais été élue à ce poste). Quelques-unes des institutions qu’elle a fondées, comme l’Association pour la promotion et le développement de l’artisanat asiatique, restent à ce jour des partenaires de travail de l’UNESCO, ce qui démontre leur pertinence et leur importance. Il serait bon que l’UNESCO s’associe à cet anniversaire et soutienne un modèle féminin positif qui a fait beaucoup pour son pays en général, et dans une certaine mesure pour la région.


Ukraine
200e anniversaire de la naissance de Mykhailo Verbytsky, compositeur (1815-1870) (2015)

La demande porte sur l’association du 200e anniversaire de la naissance de M. Verbytsky au calendrier des événements de l’UNESCO 2015. Mykhailo Verbytsky, compositeur ukrainien connu, est l’auteur d’environ 130 œuvres musicales – des pièces pour chorale, des symphonies, de la musique de chambre, des polonaises, des valses, des opéras, etc. Avant tout c’est le compositeur de l’Hymne National ukrainien – « L’Ukraine n’est pas encore morte » – composé en 1863 et finalement adopté en 2003 après quelques remaniements du texte d’origine. La musique de Verbytsky est très ancrée dans la tradition de son pays et pendant des siècles, elle exprima les sentiments nationaux et indépendantistes. L’inscription de cet anniversaire au calendrier de l’UNESCO – dans l’esprit de protection et de promotion de la diversité des expressions culturelles – serait une reconnaissance de l’œuvre de Verbytsy au niveau international.

Venezuela (République bolivarienne du)
150e anniversaire de la mort d’Andrés Bello López, humaniste (1781-1865) (2015)

La vie, les travaux et l’héritage d’Andrés López Bello sont connus et reconnus dans la région de l’Amérique latine et des Caraïbes. Andrés López Bello (1781-1865) était un humaniste, un poète, un législateur, un philosophe, un pédagogue et un philologue, dont les travaux politiques et littéraires constituent une part importante de la culture hispano-américaine. Par la suite, Bello a été salué pour ses théories et ses idées comme l’un des principaux humanistes de son époque.

Viet Nam
250e anniversaire de la naissance de Nguyen Du, poète (1765-1820) (2015)

Nguyen Du est l’une des principales figures littéraires du Viet Nam. C’était un penseur créatif et indépendant, et l’un des premiers à écrire en vietnamien à l’aide de l’écriture chinoise. Son œuvre la plus célèbre, « Kim-Vân-Kiêu », a nourri l’imagination des gens non seulement au Viet Nam, mais aussi dans le monde entier. Il a habilement traduit la culture populaire vietnamienne dans ses poèmes et ses écrits. Son influence est telle que l’on cite des passages de ses œuvres aujourd’hui encore pour décrire des situations et des sentiments. Il a également écrit plusieurs livres en chinois.

Retour en haut de la page