Journée internationale des personnes handicapées - 3 décembre

De jeunes handicapés participent aux activités organisées pour la Journée internationale de la paix (Libéria)

UN Photo / C. Herwig

Autour du thème, "Briser les barrières, ouvrir les portes : pour une société inclusive pour toutes et tous", la commémoration annuelle de la Journée internationale des personnes handicapées, sera l'occasion de sensibiliser au handicap et à l’accessibilité, qui constituent des questions transversales au développement ; cet événement permettra également de poursuivre les efforts mondiaux pour promouvoir l'accessibilité, briser les d'obstacles, permettre l’égale participation des personnes handicapées dans la société et façonner l'avenir du développement pour tous !

Plus d'un milliard de personnes souffrent d’un handicap, soit environ 15 %t de la population mondiale ! Partout dans le monde, les femmes et les hommes en situation de handicap sont confrontés à des obstacles physiques, sociaux, économiques et comportementaux qui les empêchent de s’impliquer pleinement et efficacement comme membres de la société au même titre que les personnes « valides ». Ces personnes se trouvent notamment surreprésentés parmi les plus pauvres de la population et ne bénéficient pas d’un accès équitable aux ressources fondamentales que sont l'éducation, l'emploi, la santé et les systèmes de soutien social et juridique ; elles sont affectées de surcroit par un taux de mortalité supérieur à la moyenne. En dépit de ce constat, le handicap demeure, de manière générale, absent de l’agenda global pour le développement et de ses programmes.

UNESCO/Petterik Wiggers
The Menelik school, as many schools in Ethiopia have disabled students in normal classrooms.

En 2006, le mouvement international des personnes handicapées a réalisé un progrès majeur, avec l'adoption de la Convention relative aux droits des personnes handicapées. Cette Convention est le fruit de nombreuses années de travaux entrepris par le système des Nations Unies pour changer les mentalités et les attitudes à l’égard du handicap, afin d’assurer que les personnes handicapées puissent être pleinement intégrées dans la société et de façon équitable. La Convention est conçue comme un instrument au service des Droits de l’Homme visant explicitement le développement des personnes concernées. Toutefois, pour atteindre l'égalité et la participation des personnes handicapées au sein de la société, celles-ci doivent être inclues dans toutes les étapes du développement et, plus encore, dans le nouveau cadre de développement post-2015, actuellement en préparation.

L'Assemblée générale des Nations Unies a souligné à maintes reprises que, pour que les Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) et les autres objectifs de développement déterminés au niveau international soient véritablement concrétisés, il était nécessaire que le point de vue des personnes handicapées, leurs droits et leur bien-être soient inclus et intégrés dans les efforts de développement, à la fois aux niveaux national, régional et international.

En 2011, l'Assemblée générale a convoqué la Réunion de haut niveau sur le développement et le handicap à l’échelle des chefs d'Etat et de gouvernement ; celle-ci s’est déroulée le 23 septembre 2013 autour du thème : « La voie à suivre : l'intégration du handicap dans l'agenda de développement avant et après 2015 ». La Réunion a produit un document axé sur l'action qui propose des orientations politiques afin de traduire l'engagement international en faveur d'une société intégrant le handicap en actions concrètes, et de renforcer les efforts internationaux visant à assurer l'accessibilité et la bonne intégration des personnes handicapées dans tous les aspects de la société et du développement.

Retour en haut de la page