© Ignacio Marin

Journée des droits de l'homme 2016        

Message de Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO

Chaque année, le 10 décembre, le monde célèbre ce jour de 1948 où l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Déclaration universelle des droits de l'homme, proclamant que ses principes sont l’« idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations ».

  Défendre les droits d’autrui, c’est défendre notre humanité commune.

Irina Bokova
Directrice générale de l’UNESCO

Tous les ans, la Journée des droits de l'homme est l’occasion pour tous de renouer avec l’esprit de la longue lutte de l’humanité en faveur des droits et de la dignité, et de se mobiliser face aux défis anciens et nouveaux, constitués par la pauvreté et les inégalités, la violence, l’exclusion et la discrimination.

Aujourd’hui, partout dans le monde, des millions de femmes et d’hommes abandonnent leur maison et risquent leur vie et celle de leur famille en quête d’un avenir meilleur. Des déplacements de populations sans précédent frappent les sociétés dans chaque région. Partout, les plus pauvres et les plus marginalisés continuent de souffrir le plus.

Cette situation est inacceptable et appelle les gouvernements et la communauté internationale à agir. Surtout, elle exige que chacun de nous se lève pour défendre les droits d’autrui. C’est essentiel pour la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030, pour concrétiser la promesse de ne laisser personne pour compte.

L’UNESCO agit sur tous les plans en vue de doter chacun, homme ou femme, des moyens de défendre ses propres droits et ceux des autres. La pleine réalisation des droits de l’homme suppose l’accès de tous à l’éducation – c’est là notre plus puissant moteur de développement humain, de respect et de tolérance. Ainsi, nous menons des actions pour défendre la liberté d’expression et d’information et favoriser la sécurité des journalistes ; nous accordons une grande importance à la défense du droit de chaque femme et de chaque homme à prendre part à la vie culturelle et à s’enrichir des cultures des autres pour mieux vivre ensemble ; nous nous engageons aussi à partager les progrès des recherches scientifiques au profit de tous.

Pour reprendre les mots de l’illustre Nelson Mandela :

« Car être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »

Défendre les droits d’autrui, c’est défendre notre humanité commune. Dans le monde troublé qui est le nôtre, cette solidarité n’a jamais été aussi importante, pour célébrer la diversité qui enrichit nos vies et défendre les valeurs qui nous rassemblent. Cette idée doit être nourrie, enseignée, défendue, par chacun de nous dans sa vie, grâce au respect mutuel, à la compréhension et au dialogue. C’est ainsi qu’ensemble nous consoliderons les fondements de sociétés plus inclusives, pacifiques et tolérantes.

Téléchargez le message en format PDF :
Français ǀ English ǀ Español ǀ Русский ǀ العربية ǀ 中文

 

Vient de paraître

Cities Welcoming Refugees and Migrants (Villes accueillant des réfugiés et des migrants)

Participez !

  • Lisez la Déclaration universelle des droits de l'homme. Savez-vous quels sont vos droits? La DUDH a été traduite dans au moins 500 langues et dialectes

     

  • Prenez part à des campagnes autour des droits de l'homme durant la journée.

     

  • Organisez une série de conférences, des projections cinématographiques, des discussions autour d'un livre, des ateliers, des séminaires, des débats et des colloques sur les droits de l'homme.

     

  • Portez un t-shirt. Marquez dessus que c'est la Journée droits de l'Homme. Ou reprenez un article spécifique de la Déclaration des Nations Unies.

     

  • Sortez et aider les gens dans votre communauté.

     

PLUS D'INFORMATIONS

Déclaration universelle des droits de l'homme

Liens

L'UNESCO et ...

Ressources

Documents clés