Mettre fin à l'impunité pour les crimes commis contre les journalistes : mise en pratique des résolutions

Pour plus d'informations, veuillez contacter : r.de-guimaraes(at)unesco.org
Note conceptuelle (PDF - en anglais)

Retransmission de l'évènement disponible ici. (en anglais)

Lieu

Salle du Conseil économique et social, Siège de l'ONU, New York, Etats-Unis

Heure/date

2 novembre 2015 de 13h15 jusqu'à 14h45

Thème

L'UNESCO, avec la Mission permanente de la Grèce auprès de l'ONU et la Mission permanentes de la Lituanie auprès de l'ONU, co-organise une table ronde de haut niveau qui se concentrera sur les questions d'impunité et de la justice en ce qui concerne la sécurité des journalistes. Il servira de l'occasion pour lancer le plus récent rapport de l'UNESCO, intitulé « Tendances mondiales en matière de liberté d’expression et de développement des médias : Regards sur le numérique 2015 », qui sera être utilisé comme une fondation pour l'interaction.
Un autre élément dans les discussions sera la référence dans la Résolution S/RES/2222 du Conseil de sécurité des Nations Unies en soulignant la nécessité «période de conflit armé et, en étroite coopération, à assurer une application plus cohérente et plus efficace du droit international humanitaire applicable et de ses résolutions pertinentes, y compris celles qui se rapportent à la protection des journalistes, des professionnels des médias et des membres du personnel associé en période de conflit armé». En outre, les liens avec l'Objectif de développement durable 16, qui reconnaît la nécessité de l'accès à l'information, des libertés fondamentales, de la réduction de la violence, et de la lutte contre l'impunité seront également examinés.
Le panel a pour but de maintenir l'élan de la Résolution de l'Assemblée générale A/RES/68/163 et de la Résolution du Conseil de sécurité S/RES/2222 et de contribuer des idées pour la résolution de la 70ème Assemblée générale de l'ONU sur « La sécurité des journalistes et la question de l'impunité ».

Partenaires

UNESCO, la Grèce, et la Lituanie, ainsi que les États membres qui ont joué un rôle clé dans les Résolutions A/RES/68/163, A/RES/69/185, et S/RES/2222 (à confirmer), comme l'Argentine, l'Autriche, le Costa Rica, la France, la Lettonie, la Tunisie, la Serbie, et les États-Unis ; médias ; ONG ; le milieu universitaire ; Groupe de l'état de droit au sein du Cabinet du Secrétaire général. 

Participants

Panel

  • Modérateur : Pr Rosental Alves, Université de Texas à Austin, Chaire UNESCO en Communication

  • Ambassadrice Catherine Boura, Représentante permanente de la Grèce auprès de l'ONU

  • Ambassadrice Raimonda Murmokaitė, Représentante permanente de la République de Lituanie auprès de l’ONU

  • Représentation du cas d'impunité d'écrivain-blogueur assassiné Avijit Roy

  • M. Veran Matic, Président de la Commission de la Serbie pour l'investigation des journalistes assassinés
  • Mme Delphine Halgand,  Directrice du bureau de Washington DC, Reporters sans Frontières

  • M. Edric Selous, Directeur de l’État de droit, au cabinet du Secrétaire général des Nations Unies

Public

États membres, l'ONU, professeurs et étudiants en journalisme et sciences politiques, Société civile.

Résumé

UNESCO réunira ou co-organisera plusieurs événements à Paris, Londres, New York et dans d'autres villes du monde, le lundi 2 novembre 2015, afin de commémorer la Journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes commis contre des journalistes (IDEI). Ces événements permettront également de présenter, dans divers endroits, le prochain rapport de l'UNESCO intitulé « Tendances mondiales en matière de liberté d’expression et de développement des médias : Regards sur le numérique 2015 », qui regroupe les dernières informations de l'Organisation en termes de sécurité des journalistes et d'impunité. Ces événements pourront faire progresser les résultats de la conférence de commémoration à l'occasion de la Journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes commis contre des journalistes, organisée en partenariat avec la Cour interaméricaine des Droits de l'Homme et qui aura lieu au Costa Rica les 9 et 10 octobre 2015. Ils pourront également alimenter et promouvoir la conférence internationale de l'UNESCO, « Les agences de presse mobilisées pour la sécurité des professionnels des médias » , prévue le 5 février 2016.

Contexte

Lors de sa 68e session en 2013, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Résolution A/RES/68/163, qui proclame le 2 novembre « Journée internationale de la fin de l'impunité pour les crimes commis contre des journalistes ». Cette Résolution a exhorté les Etats membres à mettre en place des mesures spécifiques afin de lutter contre l'actuelle culture d'impunité. La Résolution demande à l'UNESCO de faciliter la mise en oeuvre de l'IDEI.
En 2014, la première année d'IDEI, UNESCO a co-organisé un dialogue inter-régional à la Cour Européenne des droits de l'homme, en partenariat avec le Conseil de l'Europe, le Centre pour la liberté des médias (CFOM) – Université de Sheffield, et l'Union des avocats Européens. En collaboration avec plusieurs Délégations Permanentes auprès de l'Organisation des Nations Unies (Argentine, Autriche, Costa Rica, France, Grèce et Tunisie), l'UNESCO a également organisé un débat sur la question de l'impunité avec la présence d'un panel de haut niveau, intitulé « Mettre fin à l'impunité : respecter l'Etat de droit ». D'autres événements mis en place par l'Organisation ont eu lieu à Abuja, Accra et Tunis.

Retour en haut de la page