Pour le 8 mars, l'UNESCO agit pour les femmes de milieu rural

Les ménages ruraux dirigés par les femmes sont parmi les plus vulnérables du 1,4 milliard de personnes vivant dans des conditions d’extrême pauvreté dans les pays en voie de développement. 60 % des personnes souffrant de famine chronique dans le monde sont des femmes et des filles. Partant de ce constat, l'action de l'UNESCO est multiple : de la publication d’un nouvel atlas soulignant les défis des femmes pour l’accès à l’éducation, aux efforts d’autonomisation des femmes journalistes, en passant par le partenariat avec Procter and Gamble pour l’éducation des filles au Sénégal, l’Organisation célèbrera les espoirs et les rêves des femmes du monde entier à l’occasion de la Journée internationale de la femme, le 8 mars.

 

  Les femmes marginalisées qui vivent dans des régions rurales rencontrent trop souvent les plus grandes difficultés à faire respecter leurs droits humains, à se développer au plan personnel et à réaliser leurs aspirations.     

 

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO sur la Journée de la femme 2012

Les nouvelles données qui seront publiées ce jour-là, dans un atlas interactif et gratuit, mettent l’accent sur les défis éducationnels auxquels les femmes à travers le monde doivent faire face, en particulier dans les communautés rurales. Au Burkina Faso, par exemple, seulement 22 % environ des filles des régions rurales vont à l’école primaire en comparaison avec 72 % des filles et 82 % des garçons vivant en zone urbaine. Au Maroc, bien qu’au cours de ces dernières années l’écart entre les genres se soit resserré, les femmes sont encore en retard par rapport aux hommes en milieu rural : un peu plus de la moitié de ces derniers (55 %) et seulement un peu plus d’un tiers des femmes reçoivent une éducation d’au moins 5 ans.

Les femmes et les filles des régions rurales subissent un des taux les plus élevés de pauvreté en matière d’éducation dans le monde. L’UNESCO estime qu’environ 80 % des 67 millions d’enfants qui ne vont pas à l’école vivent en milieu rural, la majorité étant des filles. Les jeunes filles issues de foyers ruraux ont le moins de chance, parmi tous les groupes sociaux, d’aller à l’école ou d’accéder à l’éducation. Les taux d’analphabétisme dans les régions rurales sont presque deux fois plus élevés qu’en zone urbaine, et encore plus élevés chez les femmes. Cette situation empêche le progrès vers des objectifs de développement et fait obstacle à la croissance économique rurale. Améliorer l’éducation des femmes et des filles en milieu rural constitue une solution centrale pour atteindre l’égalité des genres et l’éradication de la pauvreté.

Défis

L'UNESCO s’efforce de relever ces défis. Ainsi, l’Organisation a-t-elle organisé avec le Collège aux pieds nus, un panel de haut niveau sur «Les femmes et les filles de milieu rural : l'éducation pour l'autonomisation» qui s'est tenu à New York le 29 Février 2012  lors de la 56e session de la Commission sur le statut des femmes (27 Février au 9 Mars). La discussion a porté sur la nécessité d’accroître les opportunités d'éducation et de résultats pour les femmes et les filles rurales aussi bien en tant que droit humain fondamental qu’en tant que condition essentielle pour le développement durable. « Les droits des femmes rurales doivent être protégés, et leurs aspirations doivent être prises en charge. La Journée internationale des femmes est une chance offerte à tous de s’élever contre cette forme de discrimination et de marginalisation qui affaiblit l’ensemble de nos sociétés. », a déclaré la Directrice générale de l'UNESCO, Irina Bokova.


Plus d'un siècle d'existence

Depuis plus de 100 ans, la Journée internationale de la femme est devenue une célébration mondiale des luttes passées et des réalisations des femmes, et plus important encore, une occasion d’envisager l'avenir en exploitant le potentiel et les opportunités qui attendent les futures générations de femmes. Célébrée par l'ONU depuis 1975, la Journée de cette année est consacrée à « l’autonomisation des femmes rurales et à leur rôle dans l'éradication de la pauvreté et la faim, pour le développement et les défis actuels". En 1945, la Charte des Nations Unies est devenue le premier accord international à affirmer le principe de l'égalité entre les femmes et les hommes. L'UNESCO, à son tour, en tant qu’organisation chef de file des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture a placé la promotion des femmes comme une de ses deux priorités globales.

ÉVÉNEMENTS À PARIS

PROJECTION EN AVANT-PREMIÈRE 

Sur les pas de Marie Curie
Siège de l'UNESCO, Salle IV, 13h - 15h, 7 Mars

CONCERT 

Oum et Bafing Kule inaugurent la Journée
Siège de l'UNESCO, Salle I, 19h00 - 21h00, 7 Mars

EXPOSITION

Inauguration d'expositions d'artistes algériennes, allemande, dominicaine, hongroise, tchadienne et uruguayennes
Siège de l'UNESCO, Salle IX, 9h00 - 13.30, 8 Mars

PUBLICATION

Atlas mondial de l'égalité des genres dans l'éducation
Siège de l'UNESCO, Salle X, 18h30 - 19h30, 8 Mars

ATELIER

Les femmes en ingénierie : Importance et défis 
Siège de l'UNESCO, Salle IX, 9h00 - 13h30, 8 Mars

TABLE RONDE

Traite de femmes et de filles 
Siège de l'UNESCO, Salle IV, 11h00 - 13h00, 9 Mars

Participez !

  • Avez-vous entendu quelque chose de sexiste dans les médias ? Contactez le producteur et exprimez votre désaccord.

  • Jetez un coup d’œil aux manuels scolaires de vos enfants. Les femmes sont-elles exclues ou mal représentées ? Parlez-en à  l'école.

  • Donnez du temps ou de l’argent à une association proche de vous oeuvrant pour les droits des femmes.

  • Offrez le "Deuxième sexe" de Simone de Beauvoir à une jeune fille ET à un jeune homme de votre entourage. 

  • Voulez-vous aider les jeunes filles à affirmer leurs compétences scientifiques ? Présentez  leur un site web qui promeut des modèle de femmes ingénieurs.

  • Impliquez-vous pour arrêter les violences contre les femmes dans votre pays: foyers d’accueil contre la violence domestique, centres de crise pour viol, les ONG locales travaillant sur les mutilations génitales, …

  • Pensez à un petit geste que vous pouvez faire tous les jours pour aider à la réalisation de l'égalité des sexes. 

  • Allez à un musée et prêtez attention à la présence / absence d'artistes féminines exposées. Parlez-en au conservateur du musée.

  • Aidez les femmes chefs de familles monoparentales à relever les défis quotidiens dans leur travail, l'éducation de leurs enfants, la prise en charge de leurs ascendants !

GALERIE PHOTOS