Migration et jeunesse : aller de l'avant pour le développement

Les jeunes représentent aujourd’hui près du tiers des migrants internationaux. Ces migrations redessinent la carte du monde et le visage des sociétés. Elles représentent un immense potentiel de rapprochement des peuples, de dialogue interculturel et de développement. Elles soulèvent aussi d’immenses défis en termes d’exclusion, de pauvreté, d’exploitation ou de discriminations.

  Pour libérer le potentiel des jeunes, nous devons les considérer comme des partenaires de premier plan ...     

Irina Bokova
Directrice générale de l'UNESCO
Journée internationale de la jeunesse 2013

Il est vital de mieux connaître les réalités complexes de ces migrations, pour concevoir des politiques publiques mieux adaptées et plus efficaces. La recherche en sciences sociales revêt une importance décisive. Elle montre les évolutions saisissantes des flux migratoires au cours des 20 dernières années: plus nombreux, plus féminins, et plus jeunes. La journée internationale de la jeunesse consacrée aux migrations des jeunes coïncide justement avec le lancement du Rapport mondial de la jeunesse sur ce thème, qui apporte un éclairage unique sur l'impact des jeunes migrants sur l’avenir des nations.

Pour libérer le potentiel des jeunes, nous devons les considérer comme des partenaires de premier plan dans la conception et la mise en œuvre des politiques qui les concernent. De nouveaux outils élargissent nos moyens de consultations, de participation, de dialogue : sachons les utiliser ! La Conférence nationale sur la migration des jeunes et le développement à Chennai (Inde), soutenue par l’UNESCO, est un exemple de lieu d’échanges qui permettent aux jeunes et aux chercheurs de partager leurs expériences, comme d’autres expériences similaires menées cette année aux Samoa pour l’emploi des jeunes, en Russie pour le dialogue interculturel, au Kirghizstan auprès des jeunes femmes migrantes… Dans le même esprit, j’ai le plaisir d’annoncer que le 8e Forum des jeunes de l'UNESCO se tiendra au siège de l'Organisation à Paris du 29 au 31 Octobre 2013. Partout des jeunes se mobilisent pour défendre leurs droits : la jeune Malala Yousafzai qui se bat pour l’éducation des filles en est un exemple. Donnons-leur les moyens de se faire entendre !

L’intensité des mouvements migratoires dans un monde globalisé et connecté, appelle une plus forte coopération et solidarité entre les Etats. Elle appelle aussi, à l’intérieur des sociétés, à renforcer l’accès à une éducation de qualité, à la participation démocratique et aux compétences interculturelles qui aident à vivre ensemble et tout spécialement dans les villes, où vit plus de la moitié de la population mondiale.

Le refus de la pauvreté, les dangers du réchauffement climatique, l’aspiration à une vie digne ou au respect de leurs droits poussent des millions de jeunes à se construire un avenir meilleur au-delà des frontières. J’appelle en ce jour l’ensemble des partenaires de l’UNESCO et tous les Etats Membres à unir leurs efforts pour faire de cette énergie considérable une force et un atout pour la paix, le respect des droits de la personne et le développement.

Qu'entendons-nous par « la jeunesse » ?

En mettant en œuvre sa stratégie pour la jeunesse, l'UNESCO utilise différentes définitions de la jeunesse en fonction du contexte.

Pour les activités au niveau régional ou international, l'UNESCO utilise la définition universelle de l'Organisation des Nations Unies qui définit le terme « la jeunesse » comme étant les personnes âgées entre 15 et 24 ans. Elle permet de veiller à une cohérence statistique entre les régions.

Pour les activités au niveau national, par exemple lors de la mise en œuvre d’un programme pour les jeunes au niveau d'une communauté locale, « la jeunesse » peut être comprise d'une manière plus flexible. L'UNESCO adoptera alors la définition telle qu’utilisée par l'État membre concerné.

Jeunesse et migration ...

Dans le contexte de la migration, les jeunes sont reconnus pour être l’un des groupes sociaux les plus mobiles – ils représentent 30% des migrants internationaux. Néanmoins nous savons peu de choses sur les défis de subsistance auxquels ils font face et les opportunités qu’apporte la migration aux jeunes migrants et aux jeunes directement affectés par celle-ci. C’est pour cela qu’il faut sensibiliser le public à la situation de ces jeunes et au rôle des organisations menées par les jeunes pour adresser les problèmes de la migration.

Atlas mondial des politiques de jeunesse

Un atlas pour consulter les politiques de jeunesse au niveau mondial

Cette cartographie des politiques de jeunesse a été établie par l'Institut international de l'UNESCO pour la planification de l'éducation, avec la collaboration de l‘équipe de l’UNESCO pour l’innovation sociale menée par la jeunesse.

Plugin Main Columns FR

Participez !

  • Émission de radio ou de télévision éducative. Contactez vos stations de radio locales/nationales pour proposer une discussion avec d'éminentes personnalités et des jeunes migrants.

  • Organisez une réunion publique ou un débat pour discuter des risques et des avantages de la migration des jeunes.

  • Organiser un Hangout Google+ pour rassembler les jeunes et des acteurs concernés pour discuter des expériences de la migration des jeunes.

  • Organisez un concert sur la migration des jeunes et le développement pour promouvoir la Journée internationale de la jeunesse. Invitez vos musiciens locaux.

  • Créez un "point info" sur les questions relatives à la migration des jeunes dans votre ville/village, dans vos lycées ou centres universitaires.

  • Organisez une exposition. Obtenez la permission d'utiliser un espace public pour une exposition qui met en valeur les défis des jeunes, et montre comment les jeunes migrants et rapatriés contribuent au développement chez eux et à l’étranger.

  • Écrivez à votre ministre de la Jeunesse pour l’informer des défis auxquels les jeunes gens sont confrontés dans leur vie quotidienne et pour proposer des solutions.

  • Dites-nous! Quelles sont vos recommandations pour savoir comment l'ONU peut devenir un meilleur partenaire et mieux travailler avec les jeunes : youth(at)unesco.org.

Suivez-nous


  •