A4 : Quelle est la place de l’océan dans les négociations et les initiatives relatives au climat ?

© NASA
Les Sundarbans, qui s’étendent sud-ouest du Bangladesh au sud de l'Inde, constituent la plus grande étendue de forêt de mangroves conservée dans le monde.

Room XI

De nouvelles approches doivent être définies pour s’assurer que la question de l’océan soit abordée lors des discussions et des initiatives relatives au climat.

Dans cet atelier, on réfléchira à la façon de procéder pour s’assurer que, lors des négociations sur le climat, le rôle crucial de l’océan soit véritablement pris en compte. Il cherchera à améliorer l’information destinée aux décideurs en leur communiquant les connaissances actuelles et en les sensibilisant aux questions liées au « carbone bleu », notamment en bénéficiant des leçons qui ont pu être tirées de mécanismes comparables, par exemple celles de REDD+ (réduction des émissions causées par le déboisement et la dégradation des forêts). Cet atelier insistera également sur la valeur scientifique et sur les bénéfices d’ordre politique d’un rapport spécial sur l’océan élaboré par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC).

Intervenants

Biliana Cicin-Sain
Président
International Board of Directors
Global Ocean Forum
United States

Michel Colombier
Directeur scientifique
Changement climatique et énergie
IDDRI
France

Dan Laffoley
Conseiller
Global Marine and Polar Programme
IUCN - Union internationale pour
la conservation de la nature
Switzerland

Christophe Lefebvre
Agence des aires marines protégées
France

Torsten Thiele
Fondateur
Global Ocean Trust