La diversité culturelle est une ressource précieuse pour atteindre les objectifs de développement

 

Notre diversité culturelle est le patrimoine commun de l’humanité. Elle est une source de renouvellement des idées et des sociétés, par laquelle nous nous ouvrons aux autres, et faisons naître des idées nouvelles. Cette diversité est une chance pour la paix et pour le développement durable.

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO


Dans la dernière ligne droite pour la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement, l’UNESCO renforce encore son plaidoyer et son action en faveur du lien entre la culture et le développement durable. La résolution adoptée en décembre 2013 par l’Assemblée générale des Nations Unies, reconnaissant le rôle de la culture comme moteur et facilitateur de développement durable est une invitation à mobiliser encore davantage le potentiel de la diversité culturelle. Cette diversité est une ressource précieuse pour atteindre les objectifs de développement, qu’il s’agisse de lutter contre la pauvreté, de promouvoir l’égalité des genres, l’éducation de qualité ou les droits humains, et nous devons l’inscrire pleinement dans les stratégies mondiales de développement durable.

Le rapport des Nations Unies sur l’économie créative, co-produit en 2013 par l’UNESCO et le PNUD, a montré que la croissance de l'économie créative est l’une des plus rapides du monde. Le commerce mondial de biens et services créatifs atteint ainsi un niveau record de 624 milliards de dollars en 2011, deux fois plus qu’en 2002. De la conception à la production de produits audiovisuels, du spectacle vivant aux nouveaux médias, de l'édition aux arts visuels, notre diversité culturelle est une diversité créatrice. Elle est source d’emplois et de revenus, porteuse d’identités et de repères collectifs, contribuant à la cohésion sociale et à l'estime de soi dans notre monde globalisé. 

C’est bien dans cette double nature à la fois économique et culturelle que réside le grand atout des biens et services culturels. Cette spécificité offre une réponse aux demandes croissantes pour des politiques plus intégrées, capables d’appréhender à la fois les dimensions économiques, sociales et environnementales du développement. La culture n’est pas une marchandise comme les autres et ce principe, reconnu au niveau international par la Convention de l’UNESCO sur la protection et la promotion de la diversité des expressions culturelles adoptée en 2005, est un fil directeur pour forger des stratégies de développement plus innovantes, et plus durables.

Nous sommes dans l’âge des limites – limites de nos ressources, limites de notre planète – et notre réponse consiste à libérer notre ressource renouvelable la plus puissante, celle de l’intelligence et de la créativité humaine. Notre diversité culturelle est un stimulateur de créativité. Investir dans cette créativité peut transformer les sociétés. Il nous revient de développer auprès des jeunes l’éducation et les compétences interculturelles pour faire vivre la diversité de notre monde et apprendre à travailler ensemble, dans la diversité de nos langues, de nos cultures, de nos religions pour faire naître le changement.

J’appelle aujourd’hui les Etats Membres de l’UNESCO à porter ce message au plus haut niveau, pour intégrer culture et la diversité culturelle dans le programme de développement durable post-2015. Mettons la culture à l’ordre du jour, maintenant.

Message de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, à l'occasion de la Journée mondiale de la diversité culturelle pour le dialogue et le développement.

En savoir plus...


Contribuez au Fonds international pour la diversité culturelle !

Le film illustre à travers des animations graphiques et des photographies comment le Fonds international pour la diversité culturelle (FIDC) investit dans la créativité pour transformer les sociétés.

L'UNRIC et la Fondation GoodPlanet présentent...

'7 milliards d'Autres'
de Yann Arthus-Bertrand

6 000 interviews filmées dans 84 pays pour dresser un portrait de l'humanité aujourd'hui

2014, Année internationale des PEID

Le développement durable concerne
à la fois la diversité biologique
et la diversité culturelle !

Le 22 mai est la Journée internationale
de la diversité biologique
 ◌

Partenariat

En partenariat avec l'Alliance des civilisations des Nations Unies, l'UNESCO invite chacun à participer à la campagne "Faites quelque chose pour la diversité et l'inclusion".

Publications


 


Participez !

  • Parents, c’est l’occasion de transmettre les contes de votre tradition et d'enchanter vos enfants à l'heure du coucher !

  • Apprenez une nouvelle langue avec un ami dont c'est la langue maternelle et exercez-la avec lui régulièrement !

  • Lors de vos voyages, sortez des sentiers battus, mêlez-vous à la population locale et découvrez les particularités de leur culture que le guide ignore !

  • Proposez à votre ville d’organiser des festivals dédiés à ses minorités locales et valorisez leur culture.

  • Invitez les écoles de musique à donner des concerts multiculturels combinant tradition et influences étrangères.

  • Incitez les artistes qui ont vécu à l’étranger à expliquer l’impact positif que leur culture d’accueil a eu sur leur travaux et leur évolution artistique.

  • Enseignants, encouragez vos élèves à ouvrir leurs esprits en correspondant ou utilisant les média sociaux pour connaitre des jeunes de pays et religions différents des leurs.

  • Consacrez un cours à la façon dont les cultures se sont influencées mutuellement : le backgammon est joué aussi bien en Iran qu'en Grèce et de même, les tatouages sont utilisés en Amérique du Sud et en Afrique.