© UNESCO/Cat Holloway

Une planète, un océan

Ensemble, nous avons le pouvoir de protéger l’océan

L’importance de l’océan pour le développement durable a été reconnue par la Conférence internationale sur le développement durable de 2012 et elle est au cœur des négociations au sein de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. La Journée mondiale de l’océan est une occasion de célébrer le rôle majeur de l’océan pour la vie sur Terre et de nous mobiliser pour sa protection.

 L’océan est essentiel à notre bien-être et à l’avenir de notre planète, et la Journée mondiale de l’océan est une occasion offerte à tous les gouvernements et toutes les sociétés d’unir leurs forces pour garantir sa protection.
Une planète, un océan – Ensemble, nous avons le pouvoir de les protéger l’un et l’autre.      

 

 

Alors que les menaces grandissent, le statu quo n’est plus acceptable – nous devons changer notre façon d’appréhender, de gérer et d’utiliser les ressources de l’océan et des zones côtières. Pour ce faire, nous devons en savoir plus sur l’océan et nous appuyer sur des données scientifiques plus solides afin de concevoir pour l’océan et le littoral des politiques durables basées sur les écosystèmes.

Par le biais de sa Commission océanographique intergouvernementale, en s’appuyant sur 46 sites du patrimoine mondial marin et la mise en œuvre de la Convention sur la protection du patrimoine culturel subaquatique, l’UNESCO est en première ligne de l’action intergouvernementale pour un approfondissement de la recherche et des politiques relatives à l’océan.

L’UNESCO s’attache à renforcer les données factuelles pour des décisions plus éclairées concernant l’océan ainsi qu’à lier plus étroitement la science avec les politiques et la société. Cela passe par de solides partenariats avec la société civile. L’UNESCO soutient une plate-forme globale d’organisations non gouvernementales afin de faire mieux connaître les problématiques liées à l’océan à l’approche de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP), qui se réunira à Lima en 2014 et à Paris en 2015.


Dans le même temps, la Commission océanographique intergouvernementale, The Oceanography Society et la Fundació Navegació Ocèanica Barcelona rassemblent des océanographes dans l’objectif de mettre en place une collaboration internationale dans le domaine des sciences et des technologies marines à la deuxième conférence internationale de recherche océanographique, qui se tiendra en novembre prochain à Barcelone, Espagne. En collaboration avec divers acteurs des Nations Unies et autres parties prenantes institutionnelles, l’UNESCO participe en outre activement à l’évaluation mondiale de l'état du milieu marin et au Programme d'évaluation des eaux transfrontalières du Fonds pour l'environnement mondial, afin d’améliorer les connaissances sur l’océan et de fournir des informations scientifiques aux décideurs.

Toutes ces actions sont importantes pour atténuer les dangers de l’océan et les conséquences du changement climatique, ce qui est essentiel en cette Année internationale des petits États insulaires en développement. L’UNESCO est activement engagée dans la préparation de la troisième conférence internationale sur les petits États insulaires en développement qui se réunira en septembre à Apia, Samoa, et qui mettra l’accent sur la participation des jeunes.

L’océan est essentiel à notre bien-être et à l’avenir de notre planète, et la Journée mondiale de l’océan est une occasion offerte à tous les gouvernements et toutes les sociétés d’unir leurs forces pour garantir sa protection.

Une planète, un océan – Ensemble, nous avons le pouvoir de les protéger l’un et l’autre.

 

        Message de Mme Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO,
        à l'occasion de la Journée mondiale de l’océan 2014 
        Français ǀ English ǀ Español ǀ Русский ǀ العربية ǀ 中文 (pdf)

Unir nos forces

Plateforme Océan & climat 2015

Une alliance de toutes les parties prenantes de la société civile et de la recherche pour intégrer l’Océan dans les solutions relatives au changement climatique, avec le soutien de la COI-UNESCO

Communautés scientifique & de la voile

Partenariat avec la Fundació Navegació Oceànica Barcelona

Plus de partenaires


Plus de vidéos

Faits et chiffres

  • L’océan recouvre 70% de la planète. Seul 1% de l’océan est protégé aujourd’hui.

  • Selon les estimations, 50 à 80% de la vie sur Terre se trouve sous la surface de l'océan, qui constitue 90% de l’espace habitable de la planète. Moins de 10% de cet espace a été exploré.

  • De minuscules plantes marines appelées phytoplancton produisent la moitié de l’oxygène de l’atmosphère par photosynthèse.

  • L’océan contient 96% de l’eau de surface de la Terre, le reste étant de l’eau douce trouvée dans les glaces, lacs et rivières.

  • L’océan absorbe environ 25% du CO2 ajouté à l’atmosphère à cause d’activités humaines chaque année, réduisant fortement l’impact de ce gaz à effet de serre sur le climat.

  • L'ensemble des écosystèmes côtiers agissant comme des puits de carbone, tels que les mangroves, les marais salants et les prairies sous-marines, peuvent contenir une quantité de carbone 5 fois supérieure à celle contenue dans les forêts tropicales.

Célébrations à travers le monde