Une source d'inspiration

Il existe dans le monde contemporain des besoins insatisfaits en matière esthétique. La poésie peut y subvenir dans la mesure où son rôle social de communication intersubjective est reconnu et où elle demeure le moyen d'éveil et d'expression de la prise de conscience. On assiste depuis trente ans à un véritable mouvement en faveur de la poésie, avec la multiplication des activités poétiques dans le monde et un accroissement du nombre des poètes.

Par ses mots et par son rythme, la poésie donne forme à nos rêves de paix, de justice et de dignité. Elle donne la force et l’envie de se mobiliser pour eux.

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO
Message sur la Journée mondiale de la poésie 2014

Il s'agit d'un besoin de société qui pousse les jeunes en particulier à revenir aux sources et constitue un moyen pour eux de se confronter à eux-mêmes, alors que le monde extérieur les attire irrésistiblement hors d'eux-mêmes. De plus, le poète, en tant que personne, prend un rôle nouveau car les soirées poétiques avec lecture de poèmes par les poètes eux-mêmes sont de plus en plus appréciées du public.

Ce mouvement de société dans la reconnaissance des valeurs ancestrales est aussi un retour vers la tradition orale et l'acceptation de la parole en tant qu'élément sociabilisant et structurant de la personne. Il existe encore une tendance dans les médias et le grand public en général à refuser de prendre au sérieux le poète. Il est utile d'agir pour s'en libérer afin que cette image soit révolue et que la poésie puisse avoir droit de cité dans la société.

SUIVEZ-NOUS

  •          



POÈTES CÉLÉBRÉS EN 2014

 

Cecília Meireles (Brésil)

50e anniversaire de la mort de Cecília Meireles, poétesse (1901-1964)


Augusto dos Anjos (Brésil)

100e anniversaire de la mort d’Augusto dos Anjos, poète (1884-1914)


Peyo Yavorov (Bulgarie)

100e anniversaire de la mort de Peyo Yavorov, poète et dramaturge (1878-1914)


Costas Montis (Chypre)

100e anniversaire de la naissance de Costas Montis, poète (1914-2004)


Zadi Zaourou (Côte d'Ivoire)

50e anniversaire de carrière intellectuelle du professeur Zadi Zaourou, homme politique et écrivain (1938-2012)

Liste complète des anniversaires

Participez !

  • Soutenez l’édition poétique en achetant des recueils de jeunes poètes.

  • Éveillez un jeune à sa vie intérieure et  sa sensibilité et demandez-lui de les exprimer 

  • Invitez vos amis poètes et improvisez des joutes poétiques ou de slam.

  • Apprenez des proverbes des pays que vous visitez.

  • Apprenez des devinettes pour animer vos soirées.

  • Encouragez la création poétique des enfants à toutes les célébrations familiales.

  • Libérez-vous en libérant votre langage : la poésie est un jeu – une libération. Écrivez n’importe quoi, n’importe comment!

  • Réveillez le poète qui est en vous et étonnez vos amis et familles par votre créativité, inventivité, imagination.

  • Saisissez l'occasion d'un paysage, une nuit de pleine lune, un coucher de soleil, une matinée ensoleillée, une action exaltante pour être créatif !

POÈMES POUR LA PAIX

L'île du lac d'Innisfree (William Butler Yeats)

Je vais partir maintenant, partir pour Innisfree,
J’y construirai une petite hutte d’argile et d’osier,
J’y aurai neuf rangées de fèves, et une ruche qui donne du miel;
Et je vivrai seul dans la clairière bruissante d’abeilles
(lire en entier)


Épitaphe (Aimé Césaire)

Intérieur
Nous baignerons dans une présence africaine,
Des tapis étincelants et doux de Tombouctou,
Des coussins maures,
Des parfums fauves,
(lire en entier)


Sonnet XLVIII (Pablo Neruda - 1904-1973)

Les deux amants heureux ne font plus qu'un seul pain,
une goutte de lune, une seule, dans l'herbe,
ils laissent en marchant deux ombres qui s'unissent,
dans le lit leur absence est un seul soleil vide.
(lire en entier)


Le poème et la chimère (Bader Chakir Al-Sayyab)

Mes funérailles ont lieu dans la nouvelle chambre où j'ai pris mes quartiers. Un long cri est lancé :" Ecris le poème! " J'écris
(lire en entier)


Conversation avec le petit-fils (Samouil Marchak)

J’ai appelé mon petit-fils par une fenêtre ouverte :
-A quoi jouez-vous ? – A la guerre sous-marine!

A la guerre ? Mais pourquoi ? Ecoute, commandant : Les peuples n’ont pas besoin de guerres. Jouez plutôt à la paix. (lire en entier)


Offert à Pa, lettré retiré du pays de Oey (DU Fu)

Les hommes passent leur vie isolés les uns des autres ;
Ils sont comme des étoiles qui se meuvent sans se rencontrer .
Le soir de ce jour, quel heureux soir est-ce donc,
Pour que la même lampe nous éclaire tous deux
(lire en entier)