Journée mondiale de la liberté de la presse 2006

"Médias, développement et éradication de la pauvreté"

Conformément à ce que prévoit son Acte constitutif, l’UNESCO défend le droit humain fondamental garanti par la Déclaration universelle des droits de l’homme qu’est la liberté d’expression, ainsi que la liberté de la presse, qui en découle directement.

En effet, depuis sa création en 1945, il revient à l’UNESCO de « faciliter la libre circulation des idées par le mot et par l'image » et les États membres de l’Organisation ont, à de nombreuses reprises au cours de toutes ces années, confirmé ce mandat à travers l’adoption de décisions par la Conférence générale, la plus haute autorité de cette agence des Nations Unies.

L’UNESCO œuvre en faveur de la liberté d’expression et de la presse en tant que droit humain fondamental. >> Continuer

Médias, développement et éradication de la pauvreté

Le thème principal de la journée mondiale de la liberté de la presse 2006 est la corrélation entre la liberté d’expression et l’éradication de la pauvreté. Dans le cadre de la réalisation des objectifs de l’an 2000 du millénaire pour le développement, les agences d’aide au développement, les organisations non gouvernementales ainsi que les représentants des états, reconnaissent que le rôle croissant des médias à tous les niveaux favorise le développement humain durable et soulage les situations d’extrême pauvreté.

Les médias libres ainsi que l’accès à l’information jouent un rôle essentiel, facilitant l’implication locale des pauvres. En outre, la liberté d’expression est un droit de l’homme au cœur de l’approche de la réduction de la pauvreté, servant de tremplin et de catalyseur pour la réalisation de tous les autres droits de l’homme fondamentaux. >> Continuer

Liens relatifs au sujet:

Retour en haut de la page