Statistiques sur la radio

  • La radio est partout, au moins 75 % des foyers des pays en voie de développement ont accès à la radio.
    Source : EFA Global Monitoring Report, 2012, p.248
  • Il y a environ 44 000 stations de radio à travers le monde.
    Source : The World Factbook, 2010. Central Intelligence Agency, USA
  • Avec la radio, les téléphones portables constituent la technologie la plus facile d’accès, équipant plus de 70 % de la population mondiale. La formation à distance via ces technologies peut être particulièrement efficace pour les femmes qui ne peuvent assister à des cours réguliers.
    Source : EFA Global Monitoring Report, 2012, p.290
  • La radio AM/FM représente 86 % du temps d’écoute total des adultes entre 25 et 54 ans, principalement sur trois plateformes différentes. Ils écoutent huit fois plus la radio AM/FM que la radio par satellite et dix-sept fois plus que le streaming audio sur Internet.
    Source : "Where Radio Fits: Radio's Strengths in the Media Landscape", Arbitron, 2012
  • La radio AM/FM est également écoutée par beaucoup de personnes possédant une influence ; 43 % des sondés ayant entre 25 et 54 ans disent écouter la radio avec leurs enfants et 38 % avec leur époux ou partenaire.
    Source : "Where Radio Fits: Radio's Strengths in the Media Landscape", Arbitron, 2012
  • L’audience des stations étrangères diminue à mesure que les médias locaux acquièrent leur indépendance et proposent aux citoyens des sujets pertinents. Selon une étude d’audience de la BBC, la station enregistre principalement ses fortes audiences (20 % et plus) quand le choix de stations locales est limité à 5 stations ou moins. Plus le choix est important, plus la BBC perd d’auditeurs.
    Source : Audience research at the BBC World Service 1932-2010, Participation, Journal of Audience and Reception Studies, 2011, p. 95
  • Les agriculteurs impliqués dans la création d’émissions de radio consacrées aux entreprises agricoles étaient presque 50 % plus enclins à adopter des pratiques agricoles destinées à améliorer leur sécurité alimentaire que les auditeurs passifs.
    Source : Participatory radio campaigns and food security: how radio can help farmers make informed decisions (Kevin Perkins, Doug Ward, Mark Leclair), Farm Radio International, 2011, p.5
  • L’envoi de SMS d’alerte hebdomadaire sur les téléphones des auditeurs 30 minutes avant la diffusion d’une émission peut permettre d’augmenter l’audience des campagnes radio jusqu’à 20 %. 
    Source : The new age of radio: how ICTs are changing rural radio in Africa (Bartholomew Sullivan), Farm Radio International, 2011, p.5
  • Les plateformes de transmission utilisées par les radios sont principalement terrestres, indifféremment du niveau de développement du pays. Sur les 51 pays étudiés par l’Institut de statistique de l'Unesco (ISU), 37 d’entre eux, soit 73 %, diffusent des stations de radio avec cette plateforme. Dans 18 pays, 100 % des stations sont disponibles par plateforme terrestre.
    Source : Institut de statistique de l'Unesco (ISU)
  • Sur ces 51 pays, 25 d’entre eux, soit 49 %, diffusent des stations de radio sur des plateformes communes. Tandis que 13 % diffusent uniquement par câble et 8 % uniquement par satellite.
    Source : Institut de statistique de l'Unesco (ISU)
  • Dans les 11 pays étudiés en Afrique, le nombre de stations locales commerciales a augmenté en moyenne de 360 % entre 2000 et 2006. Le nombre de stations de radio communautaires a, quant à lui, augmenté de 1 386 % en moyenne sur la même période.
    Source : The Growing Pains of Community Radio in Africa (Peter da Costa), Glocal Times, The Communication for Development Journal, 2012, No 17/18, p.4
  • Au Kenya pour une majorité d’auditeurs, la politique est le sujet abordé à la radio le plus populaire, 21 % des sondés disent avoir beaucoup appris de politique grâce à la radio.
    Source : International Journal of Business and Social Science, 2012, p.113
  • La radio en Tanzanie est devenue de plus en plus interactive au fil du temps, les émissions encouragent davantage la participation et les appels des auditeurs. Tandis que 76 % des auditeurs écoutent des émissions de libre antenne, seuls 5 % d’entre eux ont déjà appelé une de ces émissions au cours des 12 derniers mois.
    Source : Intermedia, 2011. Tanzania Audience Scapes website, p. 24
  • 83 % des habitants de la Tanzanie disent écouter les informations et les actualités à la radio ce qui en fait la première source d’information, médias et autres sources confondus.
    Source : Intermedia, 2011. Tanzania Audience Scapes website, p.31
  • La radio est le média le plus employé et le plus facile d’accès en Zambie. L’accès à la radio et à la télévision est sensiblement égal dans les zones urbaines (85 % pour la radio et 79 % pour la télévision) alors que la différence est notable dans les zones rurales (68 % pour la radio et 26 % pour la télévision).  
    Source : Intermedia, 2011. Mass Media in Zambia, p.12
  • Une caractéristique importante de l’utilisation des téléphones portables en Afrique est sa convergence avec l’écoute de stations de radio. Parmi les utilisateurs réguliers en Zambie, 33 % déclarent écouter la radio sur leur appareil chaque semaine, et 25 % quotidiennement. Contrairement à l’Internet mobile, l’écoute de la radio est très répandue chez les urbains comme chez les ruraux. Cependant, seuls 8 % des utilisateurs mensuels possèdent leur propre téléphone portable.
    Source : Intermedia, 2010. Mobile Communications in Zambia, p.19
  • On estime à environ 10 000 le nombre de stations de radio communautaires en Amérique latine, le Pérou en comptant le plus suivi par l’Équateur, la Bolivie et le Brésil. Bien que les stations sans licence soient prises en compte, le nombre total est bien plus important. Les études récentes réalisées par l’UNESCO montrent, par exemple, qu’il y a plus de 10 000 radios communautaires qui attendent d’obtenir une licence au Brésil seul.     
    Source : Voices from Villages: Community Radio in the Developing World. CIMA, 2011, p. 9
  • Le marché radiophonique brésilien est le deuxième par ordre d’importance en Amérique, juste derrière les États-Unis. Selon les données de 2009 de l’Institut brésilien de géographie et de statistique (IBGE), 88 % des foyers, 80 % des voitures en circulation et 36 % des téléphones portables sont équipés d’une radio.
    Source : Digital radio in Brazil: analysis of an unfinished debate (Carlos Eduardo Esch, Nélia del Bianco), Radio evolution: conference proceedings, University of Minho, Communication and Society Research Centre, 2012, p.142
  • En Asie du Sud-Est, la Thaïlande est en tête avec environ 5 000 radios communautaires, dont la plupart fonctionnent sans licence. Dans la très peuplée Indonésie, les radios communautaires connaissent également un essor rapide mais leur nombre se compte par centaines plutôt que par milliers. Les Philippines comptent, quant à elles, plus de 55 stations de radio indépendantes du gouvernement et des intérêts commerciaux, qui sont présentes hors des villes en émettant sur des transmetteurs de faible intensité. 
    Source : Voices from Villages: Community Radio in the Developing World. CIMA, 2011, p. 10
  • La radio est le moyen le plus fiable de diffuser l’information et les divertissements dans les zones rurales des Philippines où les signaux télévisés sont souvent bloqués par le relief. Selon la Commission nationale de la culture et des arts, 85 % des foyers du pays captent la radio, contre seulement 60 % pour la télévision.
    Source : Philippines: media and telecoms landscape guide. Infoasaid, 2012, p.13
  • En Russie, le nombre d’auditeurs des médias traditionnels proposant des contenus informatifs est en baisse continue. Même à Moscou, qui possède pourtant un marché de la presse avec un système de vente et de distribution avancé et un nombre relativement élevé de citoyens instruits, le lectorat mensuel moyen des quotidiens est passé de 18 % des adultes en janvier 2006 à 14,9 % en avril 2010. La radio est le seul média traditionnel qui ait vu son audience augmenter récemment, passant de 37,7 à 39,2 millions entre 2008 et aujourd’hui, soit une croissance de 4 %.  
    Source : Mapping digital media: Russia, Open Society Foundations, Open Society Media Program, 2012, p.18
  • Au Sud-Soudan, BBC World Service en ondes courtes s’est constitué un auditoire fidèle lors de la guerre d’indépendance et a conservé sa popularité. Dans certaines régions, il représente la deuxième source d’information derrière les stations de radio communautaires avec des audiences comprises entre 30 et 59 % du total des auditeurs.
    Source : Support to media where media freedoms and rights are constrained: what works and why? Global synthesis report (Mary Myers), BBC Media Action, 2012, p. 16
  • l'Autorité de régulation des médias électroniques du Pakistan (PEMRA) ne permet pas aux stations FM privées de réaliser leurs propres bulletins d’information ou émissions d’actualité. En moyenne, les stations privées pakistanaises consacrent 70 % de leur antenne à la diffusion musicale, 10 % aux émissions de talk-show, 10 % à la publicité et 5 % à l’information.
    Source : Pakistan: media and telecoms landscape guide. Infoasaid, 2012, p.29
Retour en haut de la page