Statistiques sur la jeunesse

  • Au début de l’année 2012, la population mondiale a dépassé les 7 milliards d’individus, les moins de 30 ans représentant plus de la moitié de ce nombre (50,5 %). Selon cette étude, 89,7 % des moins de 30 ans vivent dans les pays émergents et en voie de développement, notamment au Moyen-Orient et en Afrique.
    Source : The World’s Youngest Populations, Euromonitor International, 2012
  • Il y a, au niveau mondial, au moins 100 millions d’enfants des rues, dont environ 18 millions seulement en Inde qui en compte plus que n’importe quel autre pays au monde.
    Source : Children in an Urban World. UNICEF, 2012, p. 67
  • Le continent asiatique compte le plus de jeunes individus : 754 millions. Ce nombre a presque triplé depuis 1950.
    Source : United Nations World Youth Report, Conclusions, 2011, Youth Demographics Worldwide, United Nations, Department of Economic and Social Affairs, Population Division, 2011
  • En 2012, l’Inde et la Chine avaient le record de la population la plus jeune. Selon les Nations Unies (ONU), la population totale de l’Inde devrait dépasser celle de la Chine d’ici à 2025.
    Source : The World’s Youngest Populations, Euromonitor International, 2012
  • Les pays d’Afrique sub-saharienne ont la plus grande proportion de moins de 30 ans dans la population au monde avec 70 % de la population sous la barre des 30 ans.
    Source : The World’s Youngest Populations, Euromonitor International, 2012
  • En ce qui concerne les taux de mortalité infantile, l’Afghanistan occupe la dernière place avec 165 morts pour 1 000 naissances. La République démocratique du Congo, le Tchad et la Sierra Leone viennent ensuite avec respectivement 126, 124 and 123 morts pour 1 000 naissances.
    Source : Children in an Urban World. UNICEF, 2012, p.170
  • Le groupe des jeunes sans éduction, sans emploi ou formation, appelé “NEET”, représente souvent au moins 10 % des jeunes individus, et est en grande partie composé de jeunes avec un bas niveau d’éducation dans les pays développés.
    Source : Global Employment Trends for Youth, International Labor Office, 2012, p. 9
  • L’accessibilité de la technologie pour les adolescentes est limitée par la société, la communauté ou la famille dans lesquelles elles vivent. Dans une société patriarcale, ce sont les hommes qui contrôlent la technologie, qu’elle soit « nouvelle » comme les ordinateurs et les téléphones portables, ou « ancienne » comme la radio ou la télévision. Au Ghana par exemple, seules 6,6 % des jeunes femmes utilisent les internet-cafés contre 16,5 % des jeunes hommes.
    Source : Children in an Urban World. UNICEF, 2012, p.112-114
  • Le Niger et le Burundi ont les plus mauvais taux bruts de réussite à l’école primaire pour les jeunes filles (nombre d’enfants obtenant le diplôme du primaire une année donnée divisé par le nombre d’enfants du groupe d’âge où se termine l’école primaire) avec respectivement 12,29 % et 12,77 % de réussite.
    Source : Children in an Urban World. UNICEF, 2012, p.164
  • De par le monde, près de 75 millions de jeunes sont sans employ, une hausse de plus de 4 millions depuis 2007. En 2016, on estime que le taux de chômage des jeunes devrait se maintenir à ce haut niveau.
    Source : Global Employment Trends for Youth, International Labor Office, 2012, p. 7
  • Les taux de chômage des jeunes sont sensiblement plus élevés que les taux de chômages des adultes, et ce dans toutes les régions du monde avec des variations considérables. En 2010, le taux de chômage global des jeunes restait de 12,6 %, un chiffre qui éclipse malheureusement le taux de chômage global des adultes qui est de 4,8 %.
    Source : World Youth Report, UN Department of Economic and Social Affairs, 2011, p.16 (International Labour Organization, 2011a and United Nations, Department of Economic and Social Affairs, Population Division, 2011)
  • Partout dans le monde, la proportion des jeunes femmes dans la population active à l’âge de 24 ans est comparable à celle des jeunes hommes.
    Source : World Bank, Girls and Young Women, 2010
  • Malgré des progrès significatifs dans le domaine de l’éducation des jeunes femmes, leur passage à la vie active est bien plus complexe que celle des jeunes hommes. Globalement en 2010, 56,3 % des jeunes hommes faisaient partie de la population active contre 40,8 % des jeunes femmes.
    Source : World Youth Report, UN Department of Economic and Social Affairs, 2011, p.21 (International Labour Organization, 2011b, p. 10)
  • Il y a une forte corrélation entre les mauvaises perspectives d’emploi pour les jeunes et les inégalités qui s’ensuivent. La croissance du taux de chômage des jeunes ces dernières années a entraîné le creusement des inégalités (mesuré par le coefficient de Gini) de 4 points de pourcentage dans tous les pays développés et d’au moins 8 points de pourcentage en Grèce, Irlande, Italie, Portugal et en Espagne.
    Source : Tackling the youth employment crisis:  A macroeconomic perspective, Makiko Matsumoto, Martina Hengge and Iyanatul Islam, International Labor Office, 2012, p. 1
Retour en haut de la page