Message de la Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation aux tsunamis

«En cette première journée mondiale de sensibilisation aux tsunamis, le message de l'UNESCO est clair: l'alerte aux tsunamis représente le meilleur de la recherche et du partage des connaissances, et appelle à plus de synergies entre : recherche scientifique, technologie et éducation, en passant par la richesse des savoirs locaux et autochtones, afin de mieux comprendre notre environnement et protéger les vies humaines. Les systèmes d’alerte aux tsunamis ont besoin de financements plus structurés, élargis et d’une coopération encore plus forte. Nous devons nous engager à renforcer davantage la résilience des sociétés, par le biais de la réduction des risques de catastrophe et de l'alerte aux tsunamis. C’est essentiel pour faire avancer l'Agenda pour le développement durable à l’horizon 2030. C'est essentiel pour aider des millions de personnes à vivre dans la dignité et la sécurité. »

Message complet: Anglais

Ressources vidéo

                                                                                                                               

Plus de vidéos:


  •                                                



Événement global

La Journée autour du monde

Site officiel de la Journée


Éduquer et sensibiliser pour sauver des vies

Cette première Journée mondiale de sensibilisation au tsunami se concentrera sur l’éducation et les exercices d'évacuation: deux domaines où la Commission océanographique intergouvernementale (COI) de l'UNESCO est à l'avant-garde.

Ces deux thèmes se retrouvent dans l'histoire japonaise "Inamura no Hi", qui raconte comment un agriculteur a anticipé le tremblement de terre et le tsunami d'Ansei Nankai en 1854 et comment il a sauvé les habitants de son village en brûlant toute sa récolte de riz pour les alerter du danger. L'histoire d'Inamura no Hi illustre le pouvoir de sauver des vies des citoyens sensibilisés et bien informés.

La COI a une longue expérience dans l’organisation des activités de formation et de sensibilisation. Les exercices d’essai des systèmes d'alerte précoce aux tsunamis sont de plus en plus associés à des exercices d'évacuation au niveau communautaire.

La COI coordonne le système d'alerte aux tsunamis dans le Pacifique depuis plus de 50 ans. À la suite du tsunami du 26 décembre 2004 dans l'océan Indien, la COI a rapidement étendu son système mondial d'alerte aux tsunamis en établissant des services d'alerte rapide dans l'océan Indien, les Caraïbes et l'Atlantique Nord-Est et ses mers adjacentes.

L'éducation, la sensibilisation de la communauté au risque de tsunami et les activités de préparation doivent aller de pair avec l'élaboration de systèmes d'alerte aux tsunamis. Après tout, un alerte sera inutile si les gens ne sont pas sensibilisées aux mesures à prendre en cas d'urgence.

Tsunami: Leçon tirée d'une histoire japonaise "Inamura No Hi"

Téléchargez la publication:

EN - FR - SP - AR - Autres

Infographie officielle de la Journée

Téléchargez l'infographie:

EN - FR - SP - AR - RU - CH

LIENS PERTINENTS

Jeu vidéo

                                                        

Plus d'interaction en ligne:

Quelques publications

Souvenirs du tsunami de Makran de 1945 (2015) (anglais)

Glossaire sur les tsunamis (Mis à jour 2016)

Accédez à nos brochures éducatives