La cristallographie a façonné l’Histoire du 20ème siècle

L’année 2014 a été proclamée Année internationale de la cristallographie. On a découvert, il y a exactement un siècle, que les rayons X pouvaient être utilisés pour « observer » la structure de la matière sans l’altérer. De nos jours, l’utilisation de la cristallographie aux rayons X est devenue l’une des techniques les plus utilisées pour étudier la structure des matériaux à échelle atomique ou moléculaire.

  il est évident que la cristallographie sera indispensable pour nourrir l'innovation scientifique dont chaque pays a besoin pour un développement durable et pour construir des sociétés et des économies plus écologiques.      

Irina Bokova, Directrice générale de l'UNESCO,

L’année internationale commémore le centenaire de la découverte de la cristallographie aux rayons X et de ses applications grâce aux travaux de William Henry Bragg, William Lawrence Bragg et Max von Laue.

 

La cristallographie a façonné l’histoire du 20ème siècle. Elle a apporté une contribution substantielle à notre compréhension du fondement de la vie elle-même, notamment grâce aux travaux de Francis Crick et James Watson, qui, grâce à une contribution essentielle de la cristallographe Rosalind Franklin, révélèrent, il y a 60 ans, la structure de l’ADN en forme de double hélice. Au cours des 50 dernières années, les structures de plus de 90 000 molécules biologiques ont été révélées par des cristallographes, avec des conséquences incommensurables pour la médecine.


Aujourd’hui, la cristallographie sous-tend toutes les sciences

Elle constitue l’épine dorsale d’un large éventail d’industries, incluant les industries pharmaceutiques, agro-alimentaires, aéronautiques, informatiques, d’exploitation minière et des sciences spatiales. Elle est essentielle pour le développement de presque tous les nouveaux produits.

Dans cette optique, il est clair que la cristallographie sera indispensable pour nourrir l’innovation scientifique dont chaque pays a besoin pour un développement durable et pour construire des sociétés et des économies plus écologiques.

Néanmoins, de nombreux pays souffrent d’un manque d’expertise dans ce domaine. C’est pourquoi l’UNESCO et l’Union Internationale de Cristallographie unissent leurs forces pour attirer l’attention sur la cristallographie en 2014.

Le fait est que, même si elle est omniprésente dans nos vies, la cristallographie reste très méconnue. Combien de personnes réalisent qu’un voyage en avion ou les médicaments sont le fruit d’un long processus qui a commencé par la cristallographie ? Chaque pays doit investir dans ce secteur et notre message est qu’ils le peuvent – la cristallographie est accessible à tous et peut être effectuée dans un cadre universitaire, avec des équipements relativement peu coûteux, sans nécessité d’infrastructures ultrasophistiquées. Tous les pays peuvent profiter de bénéfices sociaux et économiques considérables avec de modestes investissements – et l’Année internationale de la cristallographie démontrera comment.

Le lancement de l’Année aura lieu à l’UNESCO à Paris les 20 et 21 janvier, avec des représentants de gouvernements, du milieu universitaire et du secteur privé du monde entier. Un accent particulier sera mis sur le rôle que jour la cristallographie pour le développement. Tout au long de l’année, l’UNESCO et l’Union Internationale de la Cristallographie fourniront des conseils sur les programmes et le développement de recherches aux gouvernements intéressés.

De nombreux laboratoires de démonstration seront organisés dans les pays en développement, afin de montrer comment la cristallographie fonctionne, en partenariat avec des entreprises du secteur privé. Les premiers laboratoires seront équipés et opérationnels début 2014 en Argentine, en Côte d’Ivoire, au Maroc, en Afrique du Sud et en Uruguay.

A PROPOS DE AICr 2014

En relief

Partenaires

  • L'Union internationale de cristallographie (IUCr)
  • L'UNESCO à travers son programme international relatif aux Sciences Fondamentales (PISF)

A télécharger

- Brochure "Crystallographie et applications" en plusieurs langues 
- Poster
- Prospectus 

Opportunité pour de jeunes scientifiques

Participer à un « open factory »
Dépôt de candidatures clos le 30 mars 2014

Saviez-vous que

  • Les cristaux nous sont familiers sous la forme de pierres précieuses, de flocons de neige et de grains de sel.

  • Au début du 20ème siècle, il a été montré que les rayons X pouvaient être utilisés pour "observer" la structure de la matière de manière non intrusive. Les cristaux (des solides) se sont révélés être la cible idéale. Plus tard, on a réussi à transformer des molécules (des liquides) en cristaux. Cela a élargi le champ de recherche de la cristallographie à la biologie et à la médecine.

  • Dès 1937, Dorothy Hodgkin a révélé la structure du cholésterol, puis de la pénicilline (1946).

  • Une fois que les scientifiques comprennent la structure des matériaux, ils peuvent la transformer pour concevoir de nouveaux médicaments et de nouveaux matériaux.

  • Louis Pasteur (1822−1895), qui mit au point un vaccin contre la rage, était cristallographe avant l’heure. Il mit au point également une méthode pour prévenir la contamination bactérienne : la pasteurisation.

  • La cristallographie sous-tend le développement de pratiquement tous les nouveaux matériaux, de produits de consommation courante comme les cartes mémoire de l'ordinateur pour écrans plats de télévision, les composants de voiture de d'avion.

  • Le robot Curiosity Rover a utilisé la cristallographie aux rayons X pour analyser des échantillons du sol de la planète Mars en 2012.

  • Nos connaissances sur les « visiteurs venus de l’espace » viennent de la cristallographie.

  • La cristallographie est vitale aux industries minière et géothermique, ainsi que celles de forage à la recherche d’eau, pétrole et gaz.

plus d'information