Projet UNESCO d’Assistance aux Comités de Bioéthique : 1e session de formation en Équateur

© Flickr / Alain Bachellier

Dans le cadre d’un cycle de formation développé sur 3 ans pour accompagner les efforts de l’Équateur dans le renforcement de ses capacités en bioéthique, ces 3 jours de formation intensive se concentreront sur les applications concrètes des principes contenus dans la « Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l’Homme » (2005).

Mise en place dans le cadre du projet de l’UNESCO « Assistance aux comités de bioéthique » (ACB), cette 1e session de formation permettra ainsi aux 20 membres de ce Comité de bioéthique, non seulement de s’approprier les standards internationaux en vigueur en matière de bioéthique et de droits humains, mais également de procéder à des analyses de cas, d’identifier les dilemmes éthiques se posant au niveau mondial et dans leur pays, et plus spécifiquement de s’approprier la méthodologie délibérative utilisée pour les traiter.

Afin de sensibiliser l’opinion publique locale aux problèmes bioéthiques actuellement en jeu en Équateur, cette formation inclura une session publique avec la participation d’experts nationaux et internationaux. Pendant cette session un accord de coopération sera signé avec la Commission nationale de santé et bioéthique de l’Équateur, grâce auquel le pays recevra une assistance technique pendant 3 années.

Adapté aux réalités de chaque pays et des institutions dont ces derniers choisissent de se doter pour renforcer leurs capacités nationales en bioéthique, le projet ACB, dans lequel s’inscrit cette session, entend en effet permettre aux pays bénéficiaires de traiter leurs besoins.

Mis en place dans le cadre de l’initiative de l’UNESCO pour la construction des capacités en bioéthique voulue par la « Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l’Homme », ce projet accompagne, sur 3 ans, les pays qui le demandent dans le développement de leur comité national de bioéthique, fournissant aux membres de ces comités une formation par an et une variété de ressources et d’outils.

Le contenu des formations, dispensées par des membres du personnel de l’UNESCO et des experts internationaux partenaires de l’Organisation, repose sur une série de guides produits spécialement par l’UNESCO dans cette perspective, ainsi que sur le « Cours de base de bioéthique » également conçu par l’Organisation pour populariser les standards internationaux en matière d’éthique et de droits de l’Homme en favorisant leur reconnaissance et leur adaptation au niveau local.

Une attention spéciale est accordée à la promotion de l’égalité des genres, tant dans le contenu des matériels utilisés pour la formation que dans le développement des plans d’action et de l’agenda de ces nouveaux comités nationaux de bioéthique.

Depuis 2008, des formations de ce type ont ainsi été conduites avec succès en Jamaïque et au Salvador. D’autres formations sont en cours de négociation avec la Colombie et l’Argentine.


Details

Type d'événement Catégorie 7-Séminaire et atelier
Début 07.04.2014 10:00 heure locale
Fin 10.04.2014 18:00 heure locale
Date à confirmer 0
Point focal Vidal, Susana
Organisateur UNESCO
Contact Susana Vidal, svidal@unesco.org.uy
Pays Equateur
Ville Quito
Lieu
adresse
Salle
Contact Délégation Permanente Délégation permanente de l'Equateur auprès de l'UNESCO
Grand programme
Langue de l'événement Spanish
Nombre estimatif de participants Twenty members of the National Health Bioethics Commission of Ecuador
Site Officiel
Lien 1 Assistance aux Comités de bioéthique (ACB)
Lien 2 L'UNESCO et la bioéthique
Lien 3 Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l'homme
Lien 4 La bioéthique n'est pas un domaine exclusif aux médecins et aux scientifiques - Entretien de la Radio des Nations Unies avec Susana Vidal, responsable du Programme régional de bioéthique de l'UNESCO pour l'Amérique latine et les Caraïbes (en espagnol)

« Back