Vers une justice globale – Fournir des médicaments vitaux prioritaires aux personnes pauvres : Thomas Pogge et Aiden Hollis

© World Bank / A. Hoel
Médicaments contre le paludisme, Nigéria

L'UNESCO organise un séminaire public avec les professeurs Thomas Pogge et Aidan Hollis. Ces deux intellectuels de renommée internationale feront part de leurs propositions pour assurer aux personnes pauvres un meilleur accès aux médicaments vitaux prioritaires. Ce séminaire fait écho aux différentes réflexions du Comité international de bioéthique (CIB) relatives à l’article 15, sur le principe du partage des bienfaits, de la Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l'homme.

Leurs idées et propositions ont stimulé différents débats et réflexions récents, tant parmi les spécialistes qu’au niveau du grand public, sur la nécessité de renforcer la responsabilité des institutions internationales – afin qu’elles soient capables d’assurer l'inclusion sociale sur le long terme et d’améliorer la vie des personnes les plus pauvres à court terme.

Les professeurs Pogge et Hollis essaient de réduire le nombre de décès liés au non-accès aux médicaments vitaux prioritaires. Les prix élevés de ces médicaments générés par le système actuel des droits de propriété intellectuelle (DPI) sont en partie responsables de ces morts - en particulier dans les pays en développement et sur les marchés émergents - car les patients sont incapables d'accéder aux médicaments dont ils ont besoin. Les prix élevés des médicaments nuisent également aux patients dans le monde développé. Les professeurs Pogge et Hollis suggèrent de faire des changements au niveau du système des droits de propriété intellectuelle pour améliorer l'accès aux médicaments vitaux prioritaires.

Ce séminaire se déroulera en deux parties. Tout d'abord, le professeur Thomas Pogge donnera un aperçu des implications de la justice globale du système des droits de propriété intellectuelle. Puis, le professeur Aidan Hollis présentera les efforts mondiaux réalisés pour développer des systèmes de récompense basés sur la performance, lesquels pourraient atténuer certains des inconvénients considérables du système actuel pour les personnes les plus pauvres.

Cette discussion, enracinée dans une vision de la justice globale, sera pertinente pour nourrir les réflexions du Comité international de bioéthique relatives à l'article 15, sur le principe du partage des bienfaits, de la Déclaration universelle sur la bioéthique et les droits de l'homme. Ce principe sera examiné dans le cadre de la production de connaissances pour les sciences de la vie, et ses liens avec l'article 27 (le droit de participer au progrès scientifique et aux bienfaits) de la Déclaration universelle des droits de l'homme, et de l'article 15 (le droit de profiter des avantages du progrès scientifique et de ses applications) du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

Le séminaire aura lieu dans le cadre d'une réunion de l’équipe du projet « REWARD ». Le projet REWARD est un projet financé par le Conseil européen de la recherche, réalisé en coopération avec l'équipe de bioéthique de l'UNESCO.


Details

Type d'événement Catégorie 7-Séminaire et atelier
Début 06.06.2014 14:00 heure locale
Fin 06.06.2014 15:00 heure locale
Date à confirmer 0
Point focal Feinholz, Dafna
Organisateur UNESCO
Contact Dafna Feinholz, d.feinholz@unesco.org, +33 (0)1 45 68 38 57
Pays France
Ville Paris
Lieu UNESCO Headquarters
adresse 125 Avenue de Suffren
Salle Salle XI
Contact Délégation Permanente
Grand programme
Langue de l'événement English, French
Nombre estimatif de participants 100
Site Officiel
Lien 1 Entretien avec Thomas Pogge et Aidan Hollis (en anglais)
Lien 2 Le programme de l'UNESCO sur la bioéthique et l'éthique des sciences et des technologies
Lien 3 Comité international de bioéthique (CIB)
Lien 4 Le projet REWARD (en anglais)

« Back