« Science et responsabilité sociale : problèmes croissants, initiatives sages » - un atelier du Mouvement Pugwash

Organisé en partenariat avec l’UNESCO, cet atelier international a exploré la manière dont les scientifiques engagent leur responsabilité morale et sociale, à l’heure de la mondialisation. Ceci est important afin de garantir que les innovations scientifiques et technologiques sont utilisées pour le bien de l'humanité et aident le monde à résoudre des conflits armés en bâtissant des sociétés inclusives durables où la dignité humaine est respectée et l’environnement protégé.

Au lendemain d’une réunion du Groupe Pugwash International pour les jeunes qui s'est tenue à l’École Normale Supérieure, rue d’Ulm, à Paris (France), cet atelier a lancé les activités du groupe de travail Pugwash sur la responsabilité sociale des scientifiques, établi à la 59e Conférence de ce mouvement international sur « La science et les affaires mondiales », en juillet 2011, à Berlin.

Avec l’ambition de dépasser la discussion des problèmes, les quelque 100 participants attendus ont tenté d'identifier les domaines spécifiques où l'activité du Mouvement Pugwash pourrait se démarquer et faire avancer la coopération internationale conduite sous l'égide de l'UNESCO pour la révision de la Recommandation de 1974 concernant la condition des chercheurs scientifiques.

De fait, cet atelier devait également renforcer le partenariat entre le Mouvement Pugwash (http://www.pugwash.org/, en anglais) et l'UNESCO, en particulier avec sa Commission mondiale d'éthique des connaissances scientifiques et des technologies (COMEST) dont est membre ex-officio le président de Pugwash, M.Jayantha Dhanapal (Sri Lanka).

Organisé selon le format adopté par le Mouvement Pugwash, les débats de l’atelier ont permis aux participants, invités à titre personnel, d'engager une discussion libre et de formuler des propositions sans engager leurs gouvernements respectifs. Les sujets étaient abordés en langue anglaise uniquement.

En créant un groupe de travail entièrement dédié à la responsabilité sociale des scientifiques, le Mouvement Pugwash, Prix Nobel de la Paix en 1995 pour son engagement en faveur d’un monde libéré des armes nucléaires, réaffirme sa fidélité au Manifeste « Russell-Einstein » de 1955, né de la conviction profonde que les scientifiques doivent s'assurer que leurs inventions servent la paix et la prospérité de l'humanité.

Il rejoint ainsi la mission de l'UNESCO, dont la Constitution proclame que la paix durable doit être fondée sur la solidarité intellectuelle et morale de l'humanité.

Pour plus de détails sur la réunion qui s'est tenue la veille à l’Ecole Normale Supérieure, merci de consulter le lien suivant : jeunes.pugwash.fr.


Details

Type d'événement Réunion d'Etat membre ou d'Institutions
Début 14.03.2012 09:00 heure locale
Fin 15.03.2012 17:30 heure locale
Date à confirmer 0
Point focal Crowley, John
Organisateur Pugwash International
Contact j.crowley@unesco.org; i.zoubenko-laplante@unesco.org; r.siryani@unesco.org
Pays France
Ville Paris
Lieu UNESCO Headquarters
adresse 7, place de Fontenoy
Salle Salle IX
Contact Délégation Permanente
Grand programme
Langue de l'événement English
Nombre estimatif de participants 100
Site Officiel Document de cadrage (en anglais)
Lien 1 Programme (en anglais)
Lien 2 Recommandation de 1974 concernant la condition des chercheurs scientifiques
Lien 3 Science Communication: an Essential Component of Development Strategies (by David Dickson, en anglais)
Lien 4 Ciencia: nueva perspectiva sobre la propiedad intelectual (par Karen Hallberg, en espagnol)

« Back