04.11.2010 -

À Boston, devant le Women’s Leadership Board, la Directrice générale s’exprime en faveur de l’égalité entre les sexes

« L’égalité entre les sexes est l’un des objectifs les plus importants, mais aussi, sur le plan politique et humain, l’un des défis les plus marquants de notre époque » a déclaré la Directrice générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova, devant un public de femmes chefs d’entreprise, chercheuses ou philanthropes, réunies à Boston le 3 novembre 2010.

À plusieurs reprises, les membres du Women’s Leadership Board ont applaudi Mme Bokova, alors qu’elle évoquait, dans ses grandes lignes, l’action de l’UNESCO en faveur des femmes dans le domaine scientifique, les programmes d’autonomisation par l’alphabétisation visant la population féminine en Afghanistan, en Iraq ou au Pakistan et, partout, la promotion des droits des femmes.

« La sensibilité culturelle est essentielle. Mais par ailleurs, le respect des autres cultures ne signifie pas et ne saurait signifier que des coutumes ou une tradition puissent servir d’excuse pour justifier la discrimination à l’égard d’un être humain, quel qu’il soit » a dit la Directrice générale.

Elle a insisté aussi sur la nécessité d’un engagement à long terme et d’un effort soutenu. « Il ne s’agit pas de s’endormir sur ses lauriers » a-t-elle averti. « On a déjà vu des retours en arrière, en temps de crise, et il faut avoir l’honnêteté » de les analyser pour concevoir les bonnes stratégies de lutte contre les inégalités.

À la Harvard Kennedy School comme dans le monde entier, le Women’s Leadership Board s’emploie à faire progresser le débat sur des questions concernant les femmes.




<- retour vers Partenaires et donateurs
Retour en haut de la page