01.02.2013 - Partners & Donors

DFID renouvelle son appui à l'UNESCO dans le domaine de la gestion des ressources des eaux souterraines en Ethiopie

@UNESCO/Alain Gachet

L’UNESCO, dans ses efforts pour soutenir le développement de l'Etat de la région Somali en Éthiopie orientale, a récemment accompli une initiative en vue de collecter, numériser et saisir les données et les informations existantes sur les ressources en eau souterraine qui puissent permettre l'exploration future de la ressource précieuse. Ceci a été rendu possible grâce à la généreuse contribution du Department for International Development (DFID) en 2012.

En outre, des nouvelles données ont été acquises utilisant une méthode innovante qui allie des images satellites radar et optique à la connaissance de géophysique classique, précipitation, configuration du bassin etc., grâce au financement par le gouvernement de la Flandre (Belgique), qui a ajouté aux données existant.

Lors de l'élaboration des deux projets l’attention a été portée sur la collecte de données, le développement d'outils et la production d'informations, plus que sur leur utilisation pour produire l'approvisionnement durable en eau pour la population résidant dans la région. Il y a donc un besoin d’apporter les capacités nécessaires aux experts locaux afin qu’ils soient en mesure de fournir des services à la population éthiopienne.

En janvier 2013, DFID a renouvelé son soutien à l'UNESCO avec une contribution supplémentaire d'environ 160 000 $ US pour renforcer la capacité de régler les problèmes de la viabilité des régimes de l'eau à construits ou des puits existants, particulièrement ceux dans la zone du projet. Une formation des formateurs s'effectuera afin de créer une masse critique de formateurs qui pourrait continuer à former d'autres experts au niveau local. L'objectif final du projet est de permettre l'utilisation durable des ressources nouvellement trouvées.

Lien: Groundwater resources in drought affected parts of the Somali region in Ethiopia: new agreement between DFID and UNESCO




<- retour vers Partenaires et donateurs
Retour en haut de la page